☀︎
Notes de lecture 2015

Note de lecture : « Formulaire » (Olivier Hervy)

Le dernier en date des précieux recueils d’aphorismes d’Olivier Hervy.

x

Formulaire

Publié en 2014 chez Pierre Mainard, le troisième recueil d’aphorismes d’Olivier Hervy, après « Expertise » (2007, chez le même éditeur) et « Agencement mécanique » (2012, à l’Arbre Vengeur), poursuit cette veine réjouissante et inventive qu’Éric Chevillard célèbre régulièrement dans ses « Autofictifs » (qui, rappelons-le, n’ont absolument rien de l’autofiction telle qu’on l’entend – mal – depuis quelques années).

Aphorismes doux surgissant d’une paisible songerie, aphorismes plus rugueux issus de quelque télescopage fortuit, aphorismes amers révélant un trouble, bouffées de poésie ouvrant un petit abîme sous les yeux de la lectrice ou du lecteur : Olivier Hervy maîtrise tout cela, et la variété des tonalités, des situations, des coqs-à-l’âne joyeusement sollicités devrait assurer à chacune et chacun de trouver son bonheur au fil des lignes de ces 60 pages.

Ce matin, au bord de la route, un rapace est posé sur le piquet d’une clôture. Un totem dans la brume. (…)

Terrain de pétanque désert au bord d’une rivière calme. Difficile de croire que l’on peut gagner ou perdre ici. (…)

« Deux Grim ! », lance le serveur au barman pour honorer une commande de Grimbergen. On se croirait dans une librairie. (…)

Le palétuvier se met sur la pointe des pieds pour tenter de voir au loin ce qu’il y a après la mangrove. (…)

« M est très pointu sur la question », dit-elle avant que son mari n’ouvre la bouche. Elle m’évoque ces voitures qui précèdent les convois exceptionnels pour indiquer qu’il faut céder le passage. (…)

Efficacité de l’ordinateur. Il ne vit pas plus de dix ans, et pourtant, quand on l’ouvre, il a dans le ventre la poussière d’un siècle. (…)

Ils se veulent virils avec leurs maillots rouges ou bleus, mais les joueurs en plastique du baby-foot lèvent la jambe en cadence comme des danseuses de cabaret. (…)

J’hésite à signaler aux services sociaux que cet ami, qui vient d’être père, pose sur la photo dans la même position et avec le même sourire que l’an dernier avec le gros brochet.

Un nouveau fascicule dans une œuvre rare et singulière, qu’il serait bien dommage d’ignorer plus longtemps.

Pour acheter le livre chez Charybde, c’est ici.

x

hervy

À propos de charybde2

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :