☀︎
archives

charybde2

Un lecteur, un libraire, entre autres.
charybde2 a écrit 2218 articles de Charybde 27 : le Blog

Note de lecture : « Manaraga » (Vladimir Sorokine)

Un fabuleux et hautement métaphorique thriller d’anticipation, à base d’art de cuisiner la littérature, (presque) stricto sensu. x Soir : Brochettes d’esturgeon grillées à L’Idiot. Roman bon poids, 720 grammes, du massif, 509 pages, papier vélin, reliure pleine toile. A largement suffi pour huit brochettes. Comme convenu, le client et ses sept invités avaient solennellement … Lire la suite

Note de lecture : « Lire, écrire, se révolter » (Sébastien Doubinsky)

Lier avec force et assurance trois actions littéraires et politiques que trop de doxas s’évertuent à cloisonner. x L’une des particularités notables de Sébastien Doubinsky, auteur français vivant au Danemark, est, depuis maintenant de nombreuses années, d’écrire aussi bien en anglais qu’en français. C’est ainsi par exemple que son roman « Absinthe », écrit en 2016 pour Dalkey … Lire la suite

Note de lecture : « Péreira prétend » (Antonio Tabucchi)

Dans le cadre historique du Portugal de 1938, l’un des plus beaux romans qui soient, sous son apparente simplicité, sur, entre autres, le refus de voir une dictature pour ce qu’elle est, et sur les modalités des yeux qui se dessillent. x Pereira prétend avoir fait sa connaissance par un jour d’été. Une magnifique journée … Lire la suite

Note de lecture : « Trompe-la-mort » (Lionel Ruffel)

S’appuyer sur Les Mille et Une Nuits, Le Décaméron et L’Insurrection qui vient pour dessiner les contours d’une littérature de la retraite en combattant. Brillant et salutaire. x « Il y aurait, là-bas, à l’autre bout du monde, une île. » Cette phrase, quand l’ai-je lue pour la première fois ? Il y a vingt ans probablement. … Lire la suite

30 jours avec Saint-John Perse

x x Sur un certain réseau social, nous venons de passer 30 jours, chaque matin, en compagnie de quelques strophes de Saint-John Perse. Prix Nobel de littérature en 1960, l’homme eut plusieurs vies, d’enfant de planteur antillais à important diplomate professionnel, d’exilé américain à poète consacré demeurant pourtant fort secret. Auteur d’une œuvre toujours plus … Lire la suite

Note de lecture : « Absinthe » (Sébastien Doubinsky)

Lorsque la trame du multivers entre en joyeuse déliquescence, que les rapports entre nature, hommes et dieux se mettent à bouger, vers une apocalypse inattendue : du grand Sébastien Doubinsky. x Des briques d’abord disjointes en apparence et des personnages baroques qui ne sembleraient pas, en toute rationalité, devoir un jour interagir : familier de … Lire la suite

Note de lecture : « À distance – Neuf essais sur le point de vue en histoire » (Carlo Ginzburg)

Lorsque l’un des créateurs de la micro-histoire explore la notion de distance sous tous ses angles ou presque : puissant et stimulant. x La lectrice ou le lecteur de « Mythes, emblèmes, traces » (1986), recueil d’articles dans lequel on trouve notamment le texte fondamental de 1979, pour l’approche indicielle en histoire, tout particulièrement, qu’est « Traces – Racines … Lire la suite

Note de lecture : « La liberté totale » (Pablo Katchadjian)

Fausse pièce de théâtre et véritable roman de l’indétermination, de la liberté et de l’imagination – et du risque souverain que cela comporte. x En seulement deux textes jusqu’alors traduits en français, son « Quoi faire » de 2010 et son « Merci » de 2011, l’Argentin Pablo Katchadjian s’est hissé presque instantanément dans les hauteurs de mon petit … Lire la suite

Note de lecture : « Rade Terminus » (Nicolas Fargues)

Un regard incisif, tendre et ironique, sur le sens de la vie, l’expatriation, le Nord, le Sud, les fardeaux et les murs hérités, et l’incommunicabilité potentielle. x Philippe n’était pas fou. La preuve, il avait parfaitement conscience que, parmi ses comportements solitaires, certains pouvaient sans ambiguïté le faire passer pour un fou aux yeux des … Lire la suite

Note de lecture : « Pour l’amour des livres » (Michel Le Bris)

Un magnifique acte de remerciement pour ce que la vie, en chacun de nous, doit aux livres. x Il y a quelque temps, au lendemain d’une hospitalisation, Michel Le Bris a cru un bref instant qu’il allait devenir aveugle, et a alors réalisé, en un éclair digne d’un roman, à quel point la lecture était … Lire la suite