☀︎
archives

charybde2

Un lecteur, un libraire, entre autres.
charybde2 a écrit 2119 articles de Charybde 27 : le Blog

Note de lecture : « Le roman d’aventures » (Jean-Yves Tadié)

En 1982, une belle tentative pour dégager une poétique du roman d’aventures, à travers Dumas, Verne, Stevenson et Conrad. x RELECTURE Un roman d’aventures n’est pas seulement un roman où il y a des aventures, c’est un récit dont l’objectif premier est de raconter des aventures, et qui ne peut exister sans elles. L’aventure est … Lire la suite

25 premiers aperçus de la rentrée (septembre 2018)

RAPPEL DÉSORMAIS LARGEMENT RITUEL : celles et ceux qui suivent ce blog et / ou qui connaissent la librairie Charybde (129 rue de Charenton 75012 Paris) savent que nous n’attachons pas a priori une importance déterminante à la notion de nouveauté au sens usuel du terme (pour nous comme heureusement pour beaucoup d’autres, une nouveauté … Lire la suite

Note de lecture : « Bacon le cannibale » (Perrine Le Querrec)

Inventer une logique poétique de la sensation qui dévore : transmuter Francis Bacon en son langage propre. x x x À la question « Quel écrivain vous a influencé ? », je répondrais sans hésiter : Francis Bacon. S’il n’est pas écrivain, il a toujours été pour moi une source essentielle d’inspiration. Je découvre son oeuvre vers … Lire la suite

Note de lecture : « Tuer Jupiter » (François Médéline)

À rebours et à cent à l’heure, le thriller frénétique d’un crime politique au retentissement planétaire, tissé dans les gazouillis des réseaux sociaux et dans les ombres des pouvoirs réels. x Le cortège s’immobilisa après la rue Saint-Jacques et ce fut le silence. Le silence dans la foule, dans les salles de presse, sur les … Lire la suite

Note de lecture bis : « La bibliothèque de Hans Reiter » (Jean-Yves Jouannais)

Le sens réel de la guerre – et de sa farce – peut-il se dissimuler dans une collection obsessionnelle, folle et tronquée ? Vertigineux. x À 4 heures du matin, un taxi vint me prendre en bas de chez moi. Les rues étaient désertes. On n’entendait que les arbres violentés par des bourrasques discontinues. Un … Lire la suite

Note de lecture : « Moderne sans être occidental – Aux origines du Japon d’aujourd’hui » (Pierre-François Souyri)

Au Japon de l’ère Meiji, dans l’étude du couple subtil et incertain formé par modernisation et occidentalisation. x Grand spécialiste de l’histoire du Japon, professeur à l’Université de Genève après avoir enseigné pendant près de quinze ans à l’Inalco de Paris, Pierre-François Souyri proposait en 2016, dans la Bibliothèque des Histoires de Gallimard, cette passionnante … Lire la suite

Note de lecture : « L’île au trésor » (Robert Louis Stevenson)

« Pièces de huit ! Pièces de huit ! » x RELECTURE Le roman de pirates par excellence, le récit halluciné et enlevé qui incarne sans doute pour beaucoup d’entre nous le roman d’aventures dans toute sa gaillarde (fausse) simplicité, le pont presque parfait entre les lectures d’enfance et celles de l’âge adulte (où il faut éviter, … Lire la suite

Note de lecture : « Le héros et les autres » (Antonin Crenn)

Un village du Lot, un intense émoi adolescent, la création d’un monde intérieur vivace et résolu. x Le garçon crie. Il va mourir dans un instant. Il le sait, et c’est pour cette raison qu’il crie. Sa mort est imminente : elle l’est depuis près d’un siècle. Ce garçon, puisqu’il est en bronze, on ne … Lire la suite

Note de lecture : « Sur l’île de Lucifer » (Serge Quadruppani)

Paranoïa sécuritaire, soupçonnable sorcellerie anti-capitaliste et enfants réputés innocents, en un redoutable cocktail forestier et politique limousin. x À Ayguière, village presque forestier des confins de la Haute-Vienne et de la Corrèze, sur le très limousin et célèbre plateau de Millevasques, un haut responsable de fonds d’investissement mondialisé, fonds actuellement engagé dans l’intense acquisition de … Lire la suite

Note de lecture : « Lykaia » (DOA)

Dans l’enfer vide – et se voulant pourtant habité – du désir extrême et contraint, et de son illusoire transgression. Impressionnant. x De ces lieux dont on ne revient plus, ces dédales où les corps et leurs âmes, libres, s’égarent avec volupté. Elle en rêve, la Fille aux cheveux écarlates, tandis qu’elle tressaute vers l’abîme, … Lire la suite