☀︎
archives

charybde2

Un lecteur, un libraire, entre autres.
charybde2 a écrit 1887 articles de Charybde 27 : le Blog

Note de lecture : « Une épidémie » (Fabien Clouette)

Une citadelle convalescente et mélancolique, une superbe tranche de littérature indicielle et poétique. x Voilà cinq semaines que je suis enfermé. La quarantaine généralisée prend fin à midi. J’ai reçu une lettre de R. Les épidémies qui ont touché la ville dernièrement l’ont remplie de terreur. Sa grand-tante est presque morte dans ses bras un … Lire la suite

Note de lecture : « La cinquième saison » (N.K. Jemisin)

Un impressionnant roman d’amour et de haine dans un monde en proie aux séismes apocalyptiques. x Mais il faut contextualiser. Reprenons la fin du point de vue du continent. Considérons cette masse terrestre. Une masse terrestre des plus banales. Montagnes, plateaux, gorges, deltas – rien que de très ordinaire. Banale, si on oublie sa taille … Lire la suite

Note de lecture : « Le maître des miniatures » (Jim Shepard)

Dans l’intimité obsessionnelle et torturée d’un artisan de génie des effets spéciaux. x Une fois encore, il avait dû surmonter l’inquiétude d’un après-midi trop peu productif. Et ayant oublié que la Fête des étoiles, si chère à Masano, sa femme, avait lieu ce jour-là, il commençait à se demander s’il excellait à lui faire de … Lire la suite

Note de lecture : « La petite femelle » (Philippe Jaenada)

La vie tragique de Pauline Dubuisson : une enquête en extrême profondeur menée de main de maître de l’humour noir incisif. x Je suis comme les bébés, quand la nuit tombe, j’ai besoin d’un whisky. Eux, les pauvres, ne peuvent que pleurer, hurler, gémir pour les plus coriaces, passer seuls ce moment bancal, triste et … Lire la suite

Note de lecture : « Identification des schémas » (William Gibson)

Au lendemain du 11 septembre, saisir au plus près la marchandisation de l’image et de l’art, et ses résonances politiques. x RELECTURE TRILOGIE BLUE ANT n°1 Cinq heures de décalage horaire made in New York. Cayce Pollard se réveille à Camden Town, cernée par les loups affamés de son cycle circadien chamboulé. Elle traverse la … Lire la suite

15 troisièmes aperçus de la rentrée (septembre 2017)

  RAPPEL PRESQUE RITUEL : celles et ceux qui suivent ce blog et / ou qui connaissent la librairie Charybde (129 rue de Charenton 75012 Paris) savent que nous n’attachons pas a priori une importance déterminante à la notion de nouveauté au sens usuel du terme (pour nous comme heureusement pour beaucoup d’autres, une nouveauté … Lire la suite

Note de lecture : « Contes du soleil noir : Esclave » (Alex Jestaire)

Avec pour la cinquième fois le Geek pour guide ambigu, un télescopage dérangeant et rusé entre la mythologie arabe classique et le pouvoir politico-militaire français contemporain. x Jusqu’à ce matin il n’avait encore jamais tué quelqu’un. Comment ça s’est passé – il n’en a pas une idée claire. Les autres doivent être en train d’en … Lire la suite

Note de lecture : « Trop dire ou trop peu – La densité littéraire » (Judith Schlanger)

Une superbe réflexion sur la densité de l’écriture en littérature et ailleurs x C’est grâce à Gaëlle Obiégly, venue jouer les libraires d’un soir chez Charybde un soir de septembre 2017 (on peut écouter sa présentation ici) que j’ai découvert la philosophe française Judith Schlanger, qui enseigne à l’Université Hébraïque de Jérusalem, et en particulier … Lire la suite

Note de lecture : « La montagne morte de la vie » (Michel Bernanos)

Une remarquable fable fantastique intemporelle, légèrement décevante toutefois par rapport à son statut culte. x Je venais tout juste d’atteindre mes dix-huit ans, lorsqu’un soir, après boire, la main d’un ami guida la mienne pour signer un engagement d’une année sur un galion. Mes souvenirs relatifs à ce qui devait être le départ d’une aventure … Lire la suite

Note de lecture : « Soleil de nuit » (Jo Nesbø)

En cavale au Finnmark pour échapper aux foudres du Pêcheur : un bref roman très différent des Harry Hole de l’auteur x Sur le bas-côté, les branches d’un bosquet remuèrent. L’instant suivant, quelqu’un franchissait d’un bond le fossé pour atterrir sur la route. Ma main eut le réflexe de s’emparer du pistolet, mais je l’arrêtai, … Lire la suite