☀︎
archives

Hugues

Un lecteur, un libraire, entre autres.
Hugues a écrit 3012 articles de Charybde 27 : le Blog

Note de lecture : « Vivance » (David Lopez)

Une vraie-fausse errance cycliste montagnarde, une immobilité trompeuse, une confrontation décisive entre ce qui est et ce qui pourrait être. Avec le langage précis qu’il faut pour cela. Impressionnant. x Ah mince, j’ai tué. Je n’ai même pas eu le temps de me demander d’où ça venait. C’était là, dans mon cou, venu de nulle … Lire la suite

Note de lecture : « Dire le vers » (Jean-Claude Milner / François Regnault)

Une extraordinaire leçon à deux voix sur la diction de l’alexandrin français classique, leçon de poésie et de théâtre mais aussi subtile leçon de politique appliquée de la langue. x Dire le vers, c’est faire entendre le vers comme vers, c’est-à-dire manifester par la voix les marques qui l’opposent au non-vers. En français, ces marques … Lire la suite

Note de lecture : « Laqué » (Guillaume Couty)

En 75 pages, une hilarante géopolitique culinaire de la subtile vengeance conjugale. Avec un goût inimitable de canard laqué, bien sûr. x Monsieur, Le courrier que vous avez adressé au maire de Paris le 8 mai dernier lui est bien parvenu. Il en a pris connaissance avec attention et m’a demandé d’étudier avec la plus … Lire la suite

Planète B (Blast) : Épisode 3

C’est avec une grande joie que la librairie Charybde se joint aux éditions La Volte et au journaliste Antoine St. Epondyle, en attendant que d’autres membres rejoignent l’équipe, pour vous proposer une émission mensuelle sur BLAST, émission dédiée aux littératures et aux arts de l’imaginaire dans leur dimension politique. Voulant mobiliser, autour de thèmes et … Lire la suite

Note de lecture : « Dans ta sévère fontaine » (Véronique Emmenegger)

Le récit épique et terrible d’une haine mère-fille, paradoxalement drôle, subtilement ambigu, et plein de verve comme d’interrogations. x Elle a toujours dit, et répété, pendant les fêtes de famille ou autres, cette phrase infecte qui appelait les mouches sur ses lèvres : – Lorsque je suis rentrée avec toi de la maternité, j’ai voulu … Lire la suite

Note de lecture : « Stan » (Roman Parizi)

C’est dur, le bitume, la nuit. Une nouvelle lancinante et crue de dèche et d’amitié. x Ça m’arrive, encore. Je me réveille en sueur, paniqué, persuadé d’y être. Les sensations sont exactement les mêmes. Cette peur viscérale. L’adrénaline. Les images de cette nuit défilent non-stop, s’enchaînent dans le désordre, comme dans un mauvais trip sous … Lire la suite

Note de lecture : « Avec des lucioles, on peut faire des couilles » (François Bétremieux)

En dix pages, une exceptionnelle théorie poétique du gamer rimbaldien. x Play Un nouveau jour se lève Et je vais Devenir le nouveau Fergie Redorer les Red Devils Passer en 3-5-2 Chaque décision compte Mais les coquelicots s’en foutent Ils poussen L’herbe s’affole Sous l’arbre mort J’hésite Placer Mata en 10 Retourner l’adversaire Contre-attaquer Égorger … Lire la suite

Note de lecture : « Le diable parle toutes les langues » (Jennifer Richard)

Le glaçant portrait intime imaginaire du marchand d’armes Basil Zaharoff (1849-1936) x Que la vieillesse lui semblait féroce… Il adressait à son reflet un regard mauvais, plein de rancœur et de dégoût, rendant l’image plus laide encore. Tout, en lui, évoquait la décrépitude. Il avait quasiment perdu l’usage de ses jambes. Même avec sa canne, … Lire la suite

Note de lecture : « 19 h 59 » (David Dufresne)

Lorsqu’un magnat ultra-conservateur de l’industrie et de la presse est pris en otage juste avant le deuxième tour d’une élection présidentielle française, tout un monde vacille. x J’ai d’abord pensé à mon mauvais schéma corporel ; la douleur dans le dos, c’était de ma faute, j’avais dû heurter quelques chose dans l’ascenseur. Je sentais une … Lire la suite

Note de lecture : « Je crois que je viens de mourir » (Arthur Scanu)

Lorsque le quotidien exposé au risque du gris se mêle aux rêves des endroits où l’on aurait pu se perdre : une cinglante poésie contemporaine en dix pages magiques et acérées. x Je ne m’emparerai jamais de moi Je ne sais pas quoi dire Il y a ce que j’aime Ce que je n’aime pas … Lire la suite