☀︎
archives

Archive de

Note de lecture : «Automne allemand» (Stig Dagerman)

Stig Dagerman dans les décombres et l’indifférence x Journaliste suédois alors âgé de 23 ans, Stig Dagerman est envoyé en reportage en Allemagne à l’automne 1946 pour témoigner de l’état des villes allemandes. Pendant deux mois, il va parcourir les ruines et s’immerger dans l’effroi de la vie quotidienne des Allemands. Contrairement à de nombreux journalistes, … Lire la suite

Note de lecture : « Un paysage ordinaire » (Derek Munn)

Dix-huit nouvelles explorant poétiquement le risque de glaciation des sentiments. x Publié en mars 2014 chez Christophe Lucquin, ce recueil de 18 nouvelles de l’Anglais Derek Munn (vivant en France depuis 1994 et écrivant en français depuis 2004) introduit la lectrice ou le lecteur à une écriture fort singulière qui parvient à créer, au long … Lire la suite

Note de lecture : «Scipion» (Pablo Casacuberta)

Aníbal réconcilié avec son Histoire. x Mortifié d’avoir toujours été en-deçà des attentes de son historien de père, éminent spécialiste de l’histoire antique et grand séducteur, d’avoir toujours été en butte à son mépris et à sa dérision pour n’avoir pas su se forger un destin de vainqueur, son fils Aníbal Brener a tout laissé … Lire la suite

Note de lecture : « Miroirs noirs » (Arno Schmidt)

Datant de 1951, une bien étonnante balade solitaire dans une Allemagne sans humains post-échange nucléaire entre les Grands. x Publié en 1951 dans le même volume que « Brand’s Haide », ce premier (ex æquo) court roman d’Arno Schmidt succédait aux trois novellas de « Léviathan » (1949) et précédait le roman « Scènes de la vie d’un faune » (1953), … Lire la suite

Note de lecture : «Compagnie K» (William March)

 Vision panoptique de la Grande Guerre par les voix de 113 soldats américains. Lecture indispensable. x Engagé volontaire dans les Marines en 1917, William March quitta l’Alabama pour Verdun en février 1918. Son premier roman, Compagnie K, du nom de son unité dans l’armée, fut publié en 1933. Il eut un succès immédiat aux Etats-Unis, … Lire la suite

Note de lecture : « Le dernier monde » (Céline Minard)

Un roman épique et poétique pour envelopper sauvagement les archétypes de l’extinction humaine. x Publié en 2007 chez Denoël, le troisième roman de Céline Minard marque sa première grande intrusion dans les marges et les frontières des genres littéraires et artistiques qu’elle excelle à brouiller et à recoder différemment, comme elle le montrera ensuite à … Lire la suite

Note de lecture : « Des monstres littéraires » (Jérôme Orsoni)

Reflets dans les miroirs des monstres littéraires. x Le Dr Odake, un écrivain émigré dans l’autre hémisphère à Montevideo envoie après des années un manuscrit au narrateur, son ami parisien, dix-huit nouvelles explorant en une centaine de feuillets les jeux de miroirs en littérature et les liens entre réel et fiction, que cet ami nous invite à découvrir à sa … Lire la suite

Note de lecture : « Correspondance avec l’ennemi » (Christophe Esnault)

L’adresse aux puissances comme exorcisme poétique et incisif du manque. x Publié en mars 2015 aux éditions Les Doigts dans la Prose, ce nouveau texte de Christophe Esnault explore en apparence des chemins extrêmement différents de ceux empruntés par son beau « Isabelle, à m’en disloquer », chez le même éditeur, mais tente bien à nouveau d’appliquer … Lire la suite

Note de lecture : « Allemagne, Allemagne ! » (Felipe Polleri)

Traquer en un délirant flot d’humour noir l’identité psychiatrique et veule du nazisme. x Publié en 2013 en Uruguay, traduit en novembre 2014 par Christophe Lucquin pour sa propre maison d’édition, le dernier en date des romans de Felipe Polleri, après, dans notre langue, « Baudelaire » (2007) et « L’ange gardien de Montevideo » (2012), poursuit, avec peut-être encore … Lire la suite

Note de lecture : « Monologues de la boue » (Colette Mazabrard)

 Le chemin d’une dame sur les bords de la France. x Chargée de son sac volumineux, la narratrice, est en chemin, solitaire marchant vers et le long des frontières. Femme rejetée, elle s’est repliée aux marges, au Nord et à l’Est du pays, et finalement en Espagne, pour se perdre dans le chemin, la forêt … Lire la suite