☀︎
archives

Notes de lecture 2012

Cette catégorie contient 241 articles

Note de lecture bis : Le Japon n’existe pas (Alberto Torres-Blandina)

Un balayeur dans un aérogare, merveilleux conteur d’histoires … x Publié en 2009, et traduit par François Gaudry la même année pour les éditions Métailié, «Le Japon n’existe pas» est un compagnon de voyage idéal, pour qu’une attente désœuvrée dans un aéroport semble s’évaporer dans le plaisir de la lecture. Tout passager qui attend son … Lire la suite

Note de lecture : « Nocturne du Chili » (Roberto Bolaño)

Confession sans culpabilité d’un prêtre à l’agonie, complice de la junte chilienne, et monologue d’une intensité poétique exceptionnelle. x Exilé au Mexique avec sa famille quand il avait quinze ans, Roberto Bolaño (1953 – 2003) était revenu au Chili en 1973 quelques jours seulement avant le coup d’état. Il avait alors vingt ans et fut … Lire la suite

Note de lecture : « Verre cassé » (Alain Mabanckou)

Inventer une nouvelle écriture, vivace et inventive, pour raconter les aventures d’une troupe d’éclopés d’un bar de Brazzaville. x Ancien instituteur alcoolique surnommé Verre cassé, le narrateur du cinquième roman d’Alain Mabanckou, publié en 2005 aux éditions du Seuil, passe tout son temps au «Crédit qui a voyagé», un bar crasseux de Brazzaville. Le patron … Lire la suite

Note de lecture : « Les frères Sisters » (Patrick DeWitt)

L’épopée du bon et de la brute, dans un western existentiel et jubilatoire. x Du temps de la ruée vers l’or, les frères Sisters, tueurs à gage de leur état, sont envoyés à San Francisco par leur employeur, le «Commodore», pour éliminer, pour des raisons obscures, un homme répondant au nom curieux de Herman Kermit … Lire la suite

Note de lecture : « La peau » (Curzio Malaparte)

Naples libérée et prostituée, ou la violence de la victoire. x En 1943, Curzio Malaparte (1898 – 1957) est officier de liaison auprès des troupes alliées, dans la ville de Naples où les Américains viennent de débarquer. Naples est une ville exsangue dévorée par la faim et Malaparte raconte, de manière aussi brutale, macabre et … Lire la suite

Note de lecture : « Le bâtisseur de ruines » (Clarice Lispector)

La genèse sensible d’un homme. x «Cette histoire commence au cours d’une nuit de mars, obscure comme l’est la nuit quand on dort.» Martin pense avoir commis un crime et s’enfuit dans la nuit, au cœur des vastes plaines du Brésil, territoire immense qui dans l’obscurité évoque un retour aux origines. Il marche pour fuir … Lire la suite

Note de lecture bis : « Le livre de Jon » (Eleni Sikelianos)

Saisir en un texte fragmenté, tragique et tendre, le portrait d’un père quasiment inconnu. x «Ces histoires ne seront pas cousues pour former une couverture sans la moindre couture, susceptibles de recouvrir les traces de cette famille. Dans ce récit, toutes les failles sont visibles, elles saillent telles des cicatrices, elles cèdent aux coutures ou n’ont … Lire la suite

Note de lecture : « L’homme qui savait la langue des serpents » (Andrus Kivirähk)

La fable satirique et luxuriante du dernier homme qui savait la langue des serpents. x «- Et, tu lis quoi en ce moment ? – Un roman très original, excessivement drôle, qui se dévore, «L’homme qui savait la langue des serpents» – Marrant, ce titre. Qu’est-ce que c’est ? – C’est l’histoire du dernier homme … Lire la suite

Note de lecture : « Dernier shoot pour l’enfer » (Ludo Sterman)

Et si – soyons fous – le football, sous le poids de ses enjeux financiers, s’était gangrené jusqu’à la moelle ? Une bien noire enquête policière. x RELECTURE [Note de lecture de 2012, remaniée après relecture du roman en 2016] Publié en 2012 chez Fayard sous pseudonyme, ce premier roman d’un ancien du journal L’Équipe … Lire la suite

Note de lecture : « La maison haute » (Anne Nivat)

Apparatchiks décrépits et nouveaux riches : la visite intime d’un gratte-ciel de Moscou après l’effondrement de l’Union Soviétique. x Quatrième livre de l’auteur publié en 2002 aux éditions Fayard, «La Maison haute» de la journaliste, écrivain et reporter de guerre Anne Nivat qui est surtout connue pour ses livres sur les guerres, en Tchétchénie, en Irak … Lire la suite