☀︎
archives

Poésie

Ce tag est associé à 365 articles

Note de lecture : « Lire, écrire, se révolter » (Sébastien Doubinsky)

Lier avec force et assurance trois actions littéraires et politiques que trop de doxas s’évertuent à cloisonner. x L’une des particularités notables de Sébastien Doubinsky, auteur français vivant au Danemark, est, depuis maintenant de nombreuses années, d’écrire aussi bien en anglais qu’en français. C’est ainsi par exemple que son roman « Absinthe », écrit en 2016 pour Dalkey … Lire la suite

30 jours avec Saint-John Perse

x x Sur un certain réseau social, nous venons de passer 30 jours, chaque matin, en compagnie de quelques strophes de Saint-John Perse. Prix Nobel de littérature en 1960, l’homme eut plusieurs vies, d’enfant de planteur antillais à important diplomate professionnel, d’exilé américain à poète consacré demeurant pourtant fort secret. Auteur d’une œuvre toujours plus … Lire la suite

Note de lecture : « Pour l’amour des livres » (Michel Le Bris)

Un magnifique acte de remerciement pour ce que la vie, en chacun de nous, doit aux livres. x Il y a quelque temps, au lendemain d’une hospitalisation, Michel Le Bris a cru un bref instant qu’il allait devenir aveugle, et a alors réalisé, en un éclair digne d’un roman, à quel point la lecture était … Lire la suite

Note de lecture : « Les Cahiers de Tinbad 6 » (Revue)

Aux carrefours bifurcatoires de la prose, de la poésie, de la critique et de l’essai, l’une des plus délicieusement éclectiques revues du moment. x Situées en déséquilibre dynamique aux carrefours de la prose, de la poésie, de la critique et de l’essai, les éditions Tinbad constituent l’une de ces maisons combattantes, militantes, fougueuses au risque … Lire la suite

Note de lecture : « À la source, la nuit » (Seyhmus Dagtekin)

Une enfance au village kurde, rude et poétique, mystérieuse et magique, et ce qu’elle projette déjà vers un avenir lointain. x x x J’étais petit. Mon village était petit, je le sus après. Mais quand j’étais petit, il était grand pour moi, grand à me faire peur quand je devais me déplacer d’un bout à … Lire la suite

Note de lecture : « Ressacs » (Collectif)

Drôles, poignantes, absurdes, sociales, poétiques, politiques, rusées, joueuses : treize nouvelles sur la mer pour la dernière en date des anthologies collectives Antidata. x La mer. L’un des sujets de fiction les plus vastes qui soient, certainement. L’un des plus couverts aussi, par les créateurs, et ce depuis des siècles. Celles et ceux qui fréquentent … Lire la suite

Note de lecture : « Des mirages plein les poches » (Gilles Marchand)

Cinq nouvelles inédites et neuf nouvelles plus anciennes pour composer comme un bréviaire poétique de la forme courte, rêveuse et malicieuse. x Beaucoup de lectrices et de lecteurs connaissent et aiment désormais Gilles Marchand à travers ses deux romans publiés chez Aux Forges de Vulcain, « Une bouche sans personne » (2016) et « Un funambule sur le … Lire la suite

Note de lecture : « C’est à trois jours » (Florence Jou)

La souche poétique mutante d’un questionnaire de Proust qui aurait décidé de reprendre sa liberté. x elle lui demande sa météorologie je marche comme sisyphe dans le territoire Comme une souche mutante d’un questionnaire de Proust, comme une enquête à propos d’enquêtes, comme une rencontre nécessaire et fortuite entre lui qui passait (mais ne faisait-il … Lire la suite

Note de lecture : « Foule solitaire » (Derek Munn)

Inventer une passerelle aux sentiments lorsque les mots d’abord se dérobent. Avec Vic Chesnutt et une alchimie personnelle. x Is that you boy ? La question arrive toute seule, envoyée d’une pièce plus loin, elle suit les fils d’une toile invisible qui me saisissent dès que j’entre dans la maison. Il ne s’agit pas d’un … Lire la suite

Note de lecture : « Les céphalées du Minotaure » (Antonio Tabucchi)

Dans une esquisse crayonnée par Valerio Adami, au coin d’une pauvre table crétoise, l’invention fugace d’un autre Minotaure. x Cher Valerio, je crois que ce lieu, comme aucun autre peut-être, est idéal pour parler de ta peinture. J’ai emporté avec moi un peu de ton « atelier », quelques-uns de ses produits, sous forme de « photocopies », ainsi … Lire la suite