☀︎
archives

Poésie

Ce tag est associé à 306 articles

Note de lecture : « Chaos » (Mathieu Brosseau)

En 150 pages, une quête antipsychiatrique et poétique totale, terriblement politique et monstrueusement intime. x Entre chaque pavillon il y a des jeux pour les insensés, rire joyeux, balançoires et niches, au cas où une petite fatigue viendrait à advenir chez un patient. Et puis, au beau milieu de tout cela, de grands et nobles … Lire la suite

Note de lecture : « Équations football » (Joachim Séné)

Le temps de trois matchs, le football en inconnue à démasquer. x C’est en 2017 que la collection French Connection des éditions D-Fiction, sous la direction de Caroline Hoctan, publie ces « Équations football », texte de Joachim Séné, reliant trois nouvelles écrites chacune le temps même d’un match de football, avec une belle préface de Benoît … Lire la suite

Note de lecture : « Le banquet de plafond » (Jules Vipaldo)

De menus trottinements dans un grenier pas si exemplaire, extraire un songe philosophique et poétique comme une campagne première. x x Quésaquo ? Qui va là ? Qui ose ainsi troubler le « sommeil de ses nuits » ? Qui ? Ruées de souris délurées en mode Roland Petit ? Lapin blanc réchappé d’un grand livre et … Lire la suite

Note de lecture : « Wing of Light » (Matt Bialer)

Transfigurée par le vers libre et sa poésie, une extraordinaire aventure science-fictive, entre plongée sous-marine en Baltique et séries Z joliment malmenées. x LECTURE EN VERSION ORIGINALE AMÉRICAINE Il faut à la fois une redoutable culture science-fictive tous azimuts et une foi toujours renouvelée en la puissance révélatrice du langage poétique pour oser une tentative … Lire la suite

Note de lecture : « Christian Prigent : trou(v)er sa langue » (Bénédicte Gorrillot & Fabrice Thumerel)

Accepter le défi joueur de Christian Prigent : les actes d’un colloque de Cerisy pas tout à fait comme les autres. x Publiés en 2017 chez Hermann, voici donc les actes du colloque de Cerisy consacré à Christian Prigent en 2014, avec le soutien notable de l’IMEC. Autant dire qu’avec ses 480 pages (hors bibliographie … Lire la suite

Note de lecture : « Salud y anarquia » (Joel Kuortti)

Une saisissante poésie de la persistance intime de l’imaginaire anarchiste espagnol. x C’est aux éditions du Zaporogue de Sébastien Doubinsky que l’on doit ce bref recueil de poésie, publié en 2010, du Finlandais Joel Kuortti, par ailleurs docteur en philosophie, directeur de l’école de traduction de l’université de Turku, et spécialiste en études postcoloniales, particulièrement … Lire la suite

Note de lecture : « C’était » (Joachim Séné)

Dans le vide de l’open space, personne n’entendra crier et rêver le codeur. x C’était subir chaque matin la stridence du radio-réveil, l’appel au lever, au garde-à-vous et avoir, à ce moment, depuis son lit, la vision du bureau, là-bas, et du temps à y passer, assis, tête baissée vers l’écran. C’était d’arriver le matin … Lire la suite

Note de lecture : « Le camion » (Neige Sinno)

Une bande d’amis, un camion rapiécé, un voyage presque immobile et pourtant formidablement intense, pour un premier roman au charme à la fois simple et extravagant. x Ils ont un fourgon quatre portes qui a été utilisé pour faire des livraisons. Ils l’appellent le camion et s’en servent pour voyager. Ils disent qu’ils vont aller … Lire la suite

Note de lecture : « Tardigrade » (Pierre Barrault)

Quelques mots savoureux à propos de l’animalcule le plus résistant qui soit. Ou bien tout autre chose. x Le tardigrade, s’il était plus gros, beaucoup plus gros j’entends, toute la face du monde s’en trouverait changée – considérablement. Mis en scène élégamment et comiquement dès la superbe couverture d’Amandine Urruty, le tardigrade est l’un des … Lire la suite

Note de lecture : « La douleur porte un costume de plumes » (Max Porter)

Un journal de deuil inventif et poignant, désespérant et merveilleusement drôle. x Miraculeusement, et comme Philippe de Jonckheere dans «Une fuite en Égypte», Max Porter réussit dans ce premier livre, publié en 2015 et superbement traduit par Charles Recoursé pour les éditions du Seuil (2016), à parler du deuil le plus douloureux, avec authenticité, une … Lire la suite