☀︎
archives

Poésie

Ce tag est associé à 344 articles

Note de lecture : « Bacon le cannibale » (Perrine Le Querrec)

Inventer une logique poétique de la sensation qui dévore : transmuter Francis Bacon en son langage propre. x x x À la question « Quel écrivain vous a influencé ? », je répondrais sans hésiter : Francis Bacon. S’il n’est pas écrivain, il a toujours été pour moi une source essentielle d’inspiration. Je découvre son oeuvre vers … Lire la suite

Note de lecture : « Le héros et les autres » (Antonin Crenn)

Un village du Lot, un intense émoi adolescent, la création d’un monde intérieur vivace et résolu. x Le garçon crie. Il va mourir dans un instant. Il le sait, et c’est pour cette raison qu’il crie. Sa mort est imminente : elle l’est depuis près d’un siècle. Ce garçon, puisqu’il est en bronze, on ne … Lire la suite

Note de lecture : « Hôtel rouge » (Maria Efstathiadi)

Une fabuleuse mobilisation poétique d’un être à facettes pour surmonter les silences de la mémoire d’enfant. x « Hôtel rouge » est peut-être un récit d’enfance, celui d’une fillette de la bourgeoisie athénienne, nichée au sein d’une famille où les convenances semblent – mais en est-on certain ? – avoir eu depuis longtemps raison de l’amour. C’est … Lire la suite

Note de lecture : « Écume » (Patrick K. Dewdney)

Pêches et passages, cauchemars et obsessions. Au raz Blanchard, brutal et somptueux. x x Le fils fait sauter l’écoutille de l’une des cales à poissons pour y entreposer les seaux. Il se penche ensuite pour démarrer la machine à glace. La Gueuse est archaïque à bien des égards. L’équipement de la timonerie est vieillissant, à … Lire la suite

Note de lecture : « Quitter Londres » (Iain Sinclair)

Le somptueux point provisoirement final de l’arpentage d’un Londres désormais disparu. x J’étais venu ici – et j’allais bientôt reprendre la marche, sans savoir encore pour où – car j’avais le sentiment que Londres, où j’habitais depuis cinquante ans, affrontait une force centrifuge qui confinait à l’anéantissement ; et j’étais incapable de dire exactement où, … Lire la suite

Note de lecture : « Cinéma inferno » (Jean-Marc Flahaut & Frédérick Houdaer)

Une exploration poétique rusée des faces infernales du septième art, en chacun de nous. x BANDE-ANNONCE dans un monde sans avenir où la frontière entre le bien et le mal n’existe plus dans une société déchirée par la violence où le mot justice n’a plus aucun sens dans une ville livrée au chaos où règne … Lire la suite

Note de lecture : « Crocs » (Patrick K. Dewdney)

Libre, sauvage et sans espoir, dans la forêt limousine. Impressionnant. x J’avance entre les arbres dégoulinants sur le lit d’aiguilles brunes. La pluie tapote un staccato rapide, jeux liquides dans les frondaisons. Mes pas sont devenus légers et précautionneux depuis que les coutures d’une basket ont lâché, vers le sixième ou septième jour. J’étais trop … Lire la suite

Note de lecture : « La Vie fantasmagoriquement brève et étrange d’Amadeo Modigliani » (Velibor Čolić)

Dans les cauchemars et les rêves de l’artiste réputé maudit. x CONVEXE, CONCAVE Le miroir reflète pour la dernière fois la modeste veste marron, l’épais cache-nez gris, le mur nu et lépreux, la chaise bancale et rongée par les vers. Il se regarde dans les yeux mais n’aperçoit que des orbites creuses. Ses mains, grues … Lire la suite

Note de lecture : « London Overground » (Iain Sinclair)

Sous les rails du train fantôme londonien entrant en gare ultra-moderne, les luttes des mythologies et de la marchandisation molle, toujours davantage en marche. x x x La City et ses pompes à fric, affamées comme toujours, et nécessitant une injection rapide d’employés et de bureaucrates, il fut décidé en 1865 de raccorder une ligne … Lire la suite

Note de lecture : « La maison d’haleine » (William Goyen)

L’intense mémoire poétique d’un lieu révélateur, et l’illusion de l’identité. x … Alors je marchai, je marchai sous la pluie qui tournait à la neige, et j’étais morfondu, transi ; et j’arrivai dans un parc, fidèle image des prairies de l’Enfer. Des couples y chuchotaient dans l’ombre, conspirant tous à réchauffer le monde cette nuit, … Lire la suite