☀︎
archives

Archive de

Note de lecture : « Les mécomptes du capitaine Fortin » – Mary Lester 45 (Jean Failler)

Jeunesse dorée finistérienne et machinations de trafiquants bien introduits pour cette 45ème enquête de la policière de Quimper. x Une gifle claqua, une femme poussa un cri perçant et la musique assourdissante se tut, créant un silence formidable. Cependant les spots de lumière explosaient toujours si bien que les danseurs, abrutis par l’intensité des sons, … Lire la suite

Note de lecture : « The Mechanical God – Machines in Science Fiction » (Thomas P. Dunn & Richard D. Erlich)

Bien qu’écrite il y a 35 ans, cette somme critique provisoire sur la machine en SF demeure passionnante. x Publié en 1982 chez Greenwood Press, « The Mechanical God » est un recueil critique comprenant 18 articles (et une introduction de Brian W. Aldiss, joliment intitulée – nous n’en attendions pas moins de lui – : « Robots: … Lire la suite

Note de lecture : « Décor Lafayette » (Anne Savelli)

Une formidable sémiologie contemporaine du grand magasin – et de bien d’autres choses – par la grâce d’une géographie urbaine dérivante et d’un imaginaire mobilisé. x Absurde d’écrire sur les grands magasins. Les grands magasins n’existent plus, réduits à des affiches, soldes, blanc, saint Valentin, Noël que les touristes chinois découvrent dans le métro, des … Lire la suite

Note de lecture : « Avis de gros temps pour Mary Lester » – Mary Lester 44 (Jean Failler)

Curieuse enquête à distance, au cœur du 36 quai des Orfèvres, pour l’atypique policière bretonne. x Quarante-quatrième volume de la saga policière « bretonne » (au sens large) démarrée en 2002 avec « Les brumes de Lanester », « Avis de gros temps pour Mary Lester », publié en 2016 aux éditions du Palémon, permet à Jean Failler de remédier à … Lire la suite

Je me souviens de : « Le livre machine » (Philip Goy)

À propos d’intense marchandisation des arts, une très savoureuse SF socio-politique et expérimentale des années 70. x J’ai découvert assez tardivement ce roman de Philip Goy, le deuxième de ce docteur en sciences et chercheur en physique au CNRS, publié en 1975 dans la collection Présence du Futur de Denoël. À une époque où je … Lire la suite

Note de lecture : « Auschwitz et après » (Charlotte Delbo)

À facettes, le récit extraordinaire d’une déportation à Auschwitz en 1943-1945, et du retour. x   O vous qui savez saviez-vous que la faim fait briller les yeux que la soif les ternit O vous qui savez saviez-vous qu’on peut voir sa mère morte et rester sans larmes O vous qui savez saviez-vous que le … Lire la suite

Note de lecture bis : Le Japon n’existe pas (Alberto Torres-Blandina)

Un balayeur dans un aérogare, merveilleux conteur d’histoires … x Publié en 2009, et traduit par François Gaudry la même année pour les éditions Métailié, «Le Japon n’existe pas» est un compagnon de voyage idéal, pour qu’une attente désœuvrée dans un aéroport semble s’évaporer dans le plaisir de la lecture. Tout passager qui attend son … Lire la suite

Note de lecture : « Deconstructing the Starships – Science, Fiction and Reality » (Gwyneth Jones)

Un excellent recueil théorique et critique d’une autrice de science-fiction trop méconnue en France. x   La Galloise de Manchester Gwyneth Jones, qui vit depuis plusieurs années à Brighton, et qu’il ne faut pas confondre avec son homonyme soprano, demeure une autrice beaucoup trop peu connue en France. Malgré l’estime critique indéniable dont elle bénéficie, … Lire la suite

Note de lecture : « Nocturne du Chili » (Roberto Bolaño)

Confession sans culpabilité d’un prêtre à l’agonie, complice de la junte chilienne, et monologue d’une intensité poétique exceptionnelle. x Exilé au Mexique avec sa famille quand il avait quinze ans, Roberto Bolaño (1953 – 2003) était revenu au Chili en 1973 quelques jours seulement avant le coup d’état. Il avait alors vingt ans et fut … Lire la suite

Note de lecture : « Little America » (Henry Bromell)

Espionnage au Moyen-Orient en 1958, dans les yeux acérés d’une enfance qui se cherche de nos jours. Très impressionnant. x   Un samedi matin de l’été 1957, presque cinq mois avant les événements en question, la porte d’entrée d’une modeste maison en stuc à un étage de P Street, dans le quartier de Georgetown à … Lire la suite