☀︎
archives

Nouveautés

Cette catégorie contient 720 articles

Note de lecture : « Un petit chef-d’oeuvre de littérature » (Luc Chomarat)

Un (vrai-faux) petit chef-d’œuvre de littérature. x « C’était un petit chef-d’œuvre de littérature. Sur l’étagère, malgré son peu de volume, il n’hésitait pas à tutoyer Proust.  – Comment vas-tu ? – Non mais, dites donc, le rembarrait Proust, qui était un peu à cheval sur les bonnes manières. Il plaisait beaucoup aux filles. Sur l’étagère, il … Lire la suite

Note de lecture : « Discernement » (Guillaume Contré)

Un rusé dispositif d’exploration des frontières et des seuils, déguisé en promenade vespérale anodine et pleine de doutes. x Que s’était-il passé ? L’heure était étrange : lorsque la nuit n’est pas jour et que le jour n’est pas nuit. Une lumière diffuse régnait, on n’aurait pas su dire si électrique ou naturelle, comme répandue … Lire la suite

Note de lecture : « Carnets de WWOOFing » (Jean-Jacques Fasquel)

Découvrir le WWOOFing à travers dix expériences détaillées et diversifiées. x Connaissez-vous le wwoofing ? Depuis 1971 et sa (presque) formalisation en Grande-Bretagne par Sue Coppard, le mouvement World Wide Opportunities on Organic Farm (nom adopté après l’abandon du précédent, « Working Weekends on Organic Farms », dont la connotation pouvait induire en erreur, à propos notamment … Lire la suite

Note de lecture : « Rien à cette magie » (Suzanne Doppelt)

La subtile poésie de notre relation scientifique intime au monde. x la terre est ronde comme un œuf de poule ou d’autruche, un cercle imprécis dix-neuf fois moins grand que la lune d’où un jeune homme est tombé avec son double effronté, la jolie boule du monde, c’est un modèle réduit, de toutes les figures … Lire la suite

Note de lecture : « Contre la perte et l’oubli de tout » (Georges-Olivier Châteaureynaud)

Belles réflexions sur un art personnel de lire et d’écrire le fantastique, ou même la littérature d’imaginaire dans son ensemble. x x x Publié fin août 2018 chez Albin Michel, « Contre la perte et l’oubli de tout » se présente en recueil critique et autobiographique, dessinant par touches éclectiques comme l’esquisse gouailleuse d’un art d’écrire, art … Lire la suite

Note de lecture : « Épopée » (Marie Cosnay)

Ziad et Zelda de retour dans un roman policier mutant et poétique, où les géopolitiques flottantes de l’avidité ordinaire et du crime organisé se recouvrent impitoyablement. x Trois ans après « Cordélia la guerre », Marie Cosnay pousse encore plus loin, plus fort, plus intensément, son travail de reconstruction et de ré-imagination de l’enquête policière procédurale contemporaine, … Lire la suite

Note de lecture : « Fallait pas commencer » – Mary Lester 51-52 (Jean Failler)

Un vieil ennemi à Vannes : Mary Lester en pleine corruption trop ordinaire. x Il arrive désormais de plus en plus fréquemment, au bout d’une cinquantaine de volumes d’enquêtes policières, parfois classiques, parfois aussi (et ce sont souvent les plus délectables) fort inhabituelles, que le commandant Mary Lester, depuis le commissariat de Quimper où elle … Lire la suite

Note de lecture : « Empire des chimères » (Antoine Chainas)

Entre jeu et argent, entre crime et passion, une fresque rare, exploratoire et intense, de la mémoire-cache de la réalité, au tournant onirique, rural et mondial, des années 1990. x Un peu d’Histoire… Nous sommes à l’époque des grands glaciers. Dès la seconde moitié du quaternaire, le climat très rigoureux contraint les hommes à se … Lire la suite

Note de lecture : « C’est la faute du vent… » – Mary Lester 50 (Jean Failler)

Baie d’Audierne, vestiges du mur de l’Atlantique et blocs contemporains. Mary Lester en vrais-faux congés. x Moins de six mois après « Ça ne s’est pas passé comme ça » (n° 48-49), qui se déroulait principalement à Roscoff, Mary Lester est de retour pour deux enquêtes paraissant simultanément en octobre 2018 aux éditions du Palémon dirigées par … Lire la suite

Note de lecture : « Confessions d’une séancière » (Ketty Steward)

Yé krik. Lorsque se redit et se transforme le conte traditionnel martiniquais et que s’en actualise le sens. Yé krak. x « Comment aurais-je pu me douter que la plaisanterie me mènerait si loin ? – Mais ma petite demoiselle, tu le savais ! Au plus profond de toi. Les tabous n’ont jamais servi qu’à nous … Lire la suite