☀︎
archives

Archive de

Note de lecture : « L’Amant des morts » (Mathieu Riboulet)

Une épiphanie à la beauté presque insoutenable, au corps-à-corps avec le sida qui se déployait alors. x x x Le père, de temps à autre, couchait avec le fils. La mère ne voyait pas. Il fallait en finir avec les lois de la besogne, mais ça recommençait toujours. Chaque fois, pourtant, s’annonçait comme la dernière, … Lire la suite

Note de lecture : « La tourmente » (Vladimir Sorokine)

Hilarante, parodique et grinçante, l’urgence médicale bravant la tempête de neige, au rythme de 50 chevaux pas plus gros que des perdrix. x Platon Ilitch s’approcha du poêle : « Je dois impérativement être à Dolgoïé aujourd’hui. Il y a une épidémie. Impérativement ! – Une épidémie… De ses gros doigts calleux aux ongles sales, le … Lire la suite

Note de lecture : « Les Œuvres de miséricorde » (Mathieu Riboulet)

La tendre confrontation des chairs étrangères pour saisir le dévoiement de la miséricorde. x Je m’aperçois une fois encore que la réputation de la France, du moins dans les milieux de minoritaires opprimés, est toujours bonne, même si elle carbure à de vieux mythes issus de la Révolution qui ont pris depuis de sérieux plombs … Lire la suite

Note de lecture : « La Grande Sauvagerie » (Christophe Pradeau)

Le retour d’une histoire oubliée, infusée dans le paysage, en une enquête poétique et singulière. x Le premier roman de Christophe Pradeau, «La souterraine», se concentrait autour des souvenirs d’un trajet en voiture dans le brouillard, des récits souterrains et angoisses de l’enfance ancrés dans les paysages familiers. Ce second roman, publié en 2010 aux … Lire la suite

Note de lecture : Inculte – 3 (Revue)

Littérature déplacée avant tout, mais aussi spring break, fusil à pompe Mossberg ou sang et stupre au lycée, pour ce n°3 de la revue Inculte. x En janvier 2005, un troisième numéro de la revue Inculte, dont le dossier principal, après W.G. Sebald dans le n°1 et le faux dans le n°2, est consacré à … Lire la suite

Note de lecture : »Contes du soleil noir – Crash » (Alex Jestaire)

Vertigineuse fable cathodique et fantastique à l’heure des attentats et des smartphones. x Publié en janvier 2017 au Diable Vauvert ce court roman d’Alex Jestaire, en forme intrigante de conte cathodique contemporain, surprend et inquiète justement la lectrice ou le lecteur, transformant son matériau d’origine en un étonnant fourmillement de possibles touchant à un fantastique … Lire la suite

Note de lecture : « La Voix du feu » (Alan Moore)

Douze tranches saisissantes de la ville de Northampton à travers les âges, en une somptueuse et glaçante réécriture signifiante de l’Histoire. x Alan Moore est avant tout connu comme l’un des scénaristes ayant largement révolutionné les comics (avec, entre autres, « V pour Vendetta » en 1982-1985, « Watchmen » en 1986-1987 et « From Hell » en 1989-1996 – il ne … Lire la suite

Note de lecture : « Ni vivants ni morts » (Federico Mastrogiovanni)

Impressionnante, glaçante et nécessaire enquête dans un pays traumatisé par ses disparus. x Roberto Bolaño a écrit avec 2666 «un millier de pages où les crimes de Ciudad Juárez brillent d’un éclat noir», des crimes sur lesquels Sergio González Rodríguez avait déjà enquêté, dénonçant au péril de sa vie la collusion entre trafiquants de drogue et … Lire la suite

Note de lecture : « Le thé au harem d’Archi Ahmed » (Mehdi Charef)

Un coup de projecteur cru et fort, tendre et paradoxal, sur le creuset de la haine sociale en 1980. x Publié en 1983 au Mercure de France, le premier roman de Mehdi Charef, fils d’immigrés algériens ayant connu les cités provisoires et le grand bidonville de Nanterre dans les années 1960 et 1970, lui-même ouvrier … Lire la suite

Note de lecture : « Elliot du Néant » (David Calvo)

Entre saga islandaise ancestrale, jeu vidéo contemporain et exégèse mallarméenne, une très beckettienne fin de partie poétique. x x x Je ne rêve pas. Pour être plus précis : j’ai conscience du rien. Si le sommeil est un canevas de ténèbres sur lequel nous brodons des merveilles, pour moi ce noir, cette absence de tout, … Lire la suite