☀︎
archives

Humour

Ce tag est associé à 111 articles

Note de lecture bis : « La bibliothèque de Hans Reiter » (Jean-Yves Jouannais)

Le sens réel de la guerre – et de sa farce – peut-il se dissimuler dans une collection obsessionnelle, folle et tronquée ? Vertigineux. x À 4 heures du matin, un taxi vint me prendre en bas de chez moi. Les rues étaient désertes. On n’entendait que les arbres violentés par des bourrasques discontinues. Un … Lire la suite

Note de lecture : « Sur l’île de Lucifer » (Serge Quadruppani)

Paranoïa sécuritaire, soupçonnable sorcellerie anti-capitaliste et enfants réputés innocents, en un redoutable cocktail forestier et politique limousin. x À Ayguière, village presque forestier des confins de la Haute-Vienne et de la Corrèze, sur le très limousin et célèbre plateau de Millevasques, un haut responsable de fonds d’investissement mondialisé, fonds actuellement engagé dans l’intense acquisition de … Lire la suite

Note de lecture : « Camarade Papa » (Gauz)

Naissance de la Côte d’Ivoire coloniale et paradoxes contemporains, avec humour tendre et acide. x Sur la rive, une douzaine de fonctionnaires et représentants des factoreries. La quasi-totalité de la population blanche. Chacun est flanqué d’un boy dont la mission du moment est de réparer une injustice physiologique. Contre le soleil, la mélanine pour le … Lire la suite

Note de lecture : « Réalités métissées » (Éric Bohème)

33 textes courts, de toute nature, insérés en coin adroit entre France et Côte d’Ivoire. x France et Côte d’Ivoire, Paris et Abidjan, campagne bourguignonne ou brousse du côté de Sassandra : deux univers disjoints, pourtant liés par l’Histoire comme par le présent, qu’il s’agit bien ici d’entrechoquer, entre joie et tristesse, entre gouaille et … Lire la suite

Note de lecture : « Là où leurs mains se tiennent » (Grégory Nicolas)

Du concentré de poisse d’un orphelin à la gloire et à l’amour : une tendre et magique lecture à rebours du champion cycliste et de bien d’autres choses. x L’encyclopédie Wikipedia nous apprend que Jean-Baptiste Moisan signa sa première licence en quatrième. Sa grand-mère lui avait offert un vélo d’occasion. Un vieux Peugeot. Il s’agissait … Lire la suite

Les libraires d’un soir chez Charybde

Mois après mois, les choix de nos libraires invités. x Chaque mois depuis octobre 2011, une actrice ou un acteur littéraires que nous apprécions tout particulièrement nous fait la gentillesse de venir parler chez Charybde, le soir, de livres aimés qui ne sont pas « les siens ». À la demande générale, en plus du billet de … Lire la suite

Note de lecture : « Le sexe du ministre » (Olivier Bordaçarre)

Le double corps du roi, à nu, en une superbe fable politique contemporaine. x Quatre ans après « Dernier désir » et un an et demi après « Accidents », Olivier Bordaçarre parvient à nouveau à nous surprendre et bousculer en beauté avec ce « Sexe du ministre » paru chez Phébus en avril 2018. Cette main appartenait à monsieur Claude … Lire la suite

Note de lecture : « Tatouage » – Pepe Carvalho 1 (Manuel Vázquez Montalbán)

Entre Barcelone et Amsterdam, dans les plis de l’hédonisme et du politique, la naissance de l’un des plus puissants et attachants personnages du roman noir contemporain. x RELECTURE La salle sentait les rognons au xérès. Carvalho chercha une table dans un coin d’où il pourrait avoir une vue d’ensemble, tandis que l’air alourdi d’effluves de … Lire la suite

Note de lecture : « J’ai tué Kennedy » (Manuel Vázquez Montalbán)

Curieusement décalée, d’un ton unique dans la saga du détective Pepe Carvalho, sa toute première « enquête ». x RELECTURE Lorsque l’on embrasse la longue saga (qui prendra réellement son essor à partir de 1977) du détective barcelonais Pepe Carvalho de Manuel Vázquez Montalbán, enquêteur gourmet et militant repenti des livres et des engagements (mais jamais autant … Lire la suite

Note de lecture : « Très bonnes nouvelles du Bénin » (Jacques Dalodé)

Entre Cotonou, Porto-Novo et la brousse, 13 nouvelles du Bénin d’aujourd’hui et de juste hier. x Ce n’est pas un secret : la vente de charité fut introduite à Boulagon en 1928. Par des pères missionnaires, désireux de réchauffer l’ardeur et le saint zèle de leurs fidèles, peu enclins, au départ, à contribuer de leurs … Lire la suite