☀︎
archives

Notes de lecture 2014

Cette catégorie contient 398 articles

Note de lecture : « Discours à la nation » (Ascanio Celestini)

Discours jubilatoires pour démonter la parole des puissants. x Après ma découverte d’Ascanio Celestini, écrivain, auteur dramatique et acteur italien grâce à «La Brebis galeuse», la lecture du «Discours à la nation» fut un grand bonheur et un énorme choc. Ascanio Celestini, figure de proue du théâtre de narration en Italie, surtout connu en France par … Lire la suite

Note de lecture bis : « La petite lumière » (Antonio Moresco)

Méditation intense sur la solitude et la disparition, en un court roman qui brille comme un astre. x À propos de ce roman, son huitième mais le premier traduit en français (publié en 2013, et en français aux éditions Verdier en septembre 2014, superbement traduit par Laurent Lombard, avant «Fable d’amour» en 2015 et «Les incendiés» en … Lire la suite

Note de lecture : « Corniche Kennedy » (Maylis de Kerangal)

Contemplation d’une bande d’adolescents solaires et vulnérables au sommet de la corniche. x Le maire de la ville de Marseille, le tout-puissant et populiste «Jockey», veut appliquer à la lettre la politique de «tolérance zéro» du Ministère de l’Intérieur et prouver son «efficacité politique», en débarrassant la corniche Kennedy des bandes d’adolescents des cités qui … Lire la suite

Note de lecture : « L’année de l’hippocampe » (Jérôme Lafargue)

Une année de retrait du monde pour se reconstruire, ou pour exhumer ce qui a été enfoui. x «Un futur qui s’avance comme un mur d’effroi et, en vérité, nous savons tous que tout va changer, mais nous ne savons ni quoi ni quand.» (Vassili Golovanov, «Éloge des voyages insensés», cité en épigraphe) x Déprimé, … Lire la suite

Note de lecture : « Le vin de longue vie » (Nicolae Dumitru Cocea)

L’amitié entre un jeune magistrat et un vieil original d’une longévité exceptionnelle. Une fable intemporelle sur l’amitié, l’amour et la relation à la nature. x Au début de sa carrière, un jeune juge auxiliaire est nommé dans une bourgade de la campagne moldave, dans le district de Cotnar, dominée par la vigne de Maître Manole … Lire la suite

Note de lecture : « Haïkus de prison » (Lutz Bassmann)

La poésie, dos au mur. x Laissons parler Antoine Volodine de cette autre voix du post-exotisme qu’est Lutz Bassmann, évoquée dans « Le post-exotisme en dix leçons, leçon onze » (Éditions Gallimard, 1998) : « Les derniers jours, Lutz Bassmann les passa comme nous tous, entre la vie et la mort. Une odeur de pourri stagnait dans la cellule, … Lire la suite

Note de lecture bis : « Terminus radieux » (Antoine Volodine)

Incursion sans retour dans les terres irradiées. Un livre éblouissant. x Ce roman magnifique, paru en août 2014 aux éditions du Seuil, est à la fois une somme dépassant tous ses précédents livres, et une somptueuse porte d’entrée dans l’univers d’Antoine Volodine et des écrivains post-exotiques, pour ceux qui ont encore la chance d’avoir tout à … Lire la suite

Note de lecture : « Nos animaux préférés » (Antoine Volodine)

Bestiaire du désastre. x Les fictions d’Antoine Volodine sont des objets d’ailleurs, et ce seizième livre publié en 2006 aux Éditions du Seuil en est une illustration éclatante, sans doute car il se situe encore plus que d’autres de ses romans au-delà de l’Histoire. L’extinction de l’humanité est quasiment achevée et on ne croisera ici … Lire la suite

Note de lecture : « Requiem pour un paysan espagnol & Le gué » (Ramón Sender)

Deux courts récits pour montrer de biais les cruautés et compromissions de la guerre civile espagnole. x À l’intérieur d’une église qui reste obstinément vide, le curé, Mosén Millán, est sur le point, en cette année 1936, de célébrer une messe de requiem pour Paco, fusillé par les phalangistes. Seul, appuyé contre le mur de l’église, il … Lire la suite

Note de lecture : « Le système d » (Nathan Larson)

Un tueur amnésique et obsessionnel dans les décombres de New-York : un roman noir dystopique particulièrement rock’n roll.   Premier roman de l’écrivain et musicien Nathan Larson, publié en 2011 et traduit par Patricia Barbe-Girault en 2014 pour les éditions Asphalte, «Le système d» constitue le premier volet d’une trilogie dystopique, noire et réjouissante, dont on jurerait … Lire la suite