☀︎
archives

Jeux de mots

Ce tag est associé à 5 articles

Note de lecture : « Danse avec les lutins » (Catherine Dufour)

L’avidité capitaliste destructrice et l’instrumentalisation du jihad sur la Terre des créatures magiques. Hilarant et brutal, caustique et cruel, une parodie sérieuse de haute volée. x Longtemps, bien longtemps avant le Déluge, la Terre était habitée par la magie. Fées des arbres et fées des neiges, fées marraines ou Carabosse, enchanteurs et sorciers quittaient volontiers … Lire la suite

Note de lecture : « Multiple était la lune – Gont et Labette 2 » (Hervé Thiellement)

Western spatial déjanté et traitement de choc pour dieu de boue à personnalités multiples. x Quatre ans après « Le dieu était dans la lune », Rivière Blanche publiait en 2015 la suite des aventures du pilote interstellaire Gont et de son amie surdouée l’anibulle Labette. Hervé Thiellement y poursuit avec délices son hommage pastiche à la … Lire la suite

Note de lecture : « Super Normal » (Robert Mayer)

En 1977, une révolution hilarante et silencieuse dans le récit de super-héros, dix ans avant les « Watchmen ». x x Il n’y avait plus de héros. Kennedy était mort, abattu par un assassin à Dallas. Batman et Robin étaient morts quand la Batmobile avait heurté un autobus scolaire plein d’enfants noirs que l’on emmenait vers une … Lire la suite

Note de lecture : « Lumikko » (Pasi Ilmari Jääskeläinen)

Surnaturel ou non ? La fantastique enquête d’une apprentie écrivaine sur les ressorts secrets de l’inspiration. x Publié en 2006 en Finlande, traduit en français en 2016 aux éditions de l’Ogre par Martin Carayol, le premier roman de Pasi Ilmari Jääskeläinen (après un recueil de nouvelles en 2000, « Missä junat kääntyvät », soit à peu près … Lire la suite

Note de lecture : « Formulaire » (Olivier Hervy)

Le dernier en date des précieux recueils d’aphorismes d’Olivier Hervy. x Publié en 2014 chez Pierre Mainard, le troisième recueil d’aphorismes d’Olivier Hervy, après « Expertise » (2007, chez le même éditeur) et « Agencement mécanique » (2012, à l’Arbre Vengeur), poursuit cette veine réjouissante et inventive qu’Éric Chevillard célèbre régulièrement dans ses « Autofictifs » (qui, rappelons-le, n’ont absolument rien … Lire la suite