☀︎
archives

Notes de lecture 2019

Cette catégorie contient 211 articles

Note de lecture : « Petit manuel pour écrire des haïku » (Philippe Costa)

Un étonnant manuel pratique, à la fois savant et joliment bricoleur, abordant l’art du haïku de manière particulièrement décomplexée. x Poète et animateur régulier d’ateliers d’écriture, Philippe Costa ne nous trompe pas sur son texte, à sa parution en 2000 chez Philippe Picquier, puis à sa réédition en 2010 dans la collection de poche du … Lire la suite

Note de lecture : « Le dehors de toute chose » (Alain Damasio & Benjamin Mayet)

La moelle poétique, épique et militante de « La zone du dehors » d’Alain Damasio. Un tour de force qui frappe pile et juste. x RELECTURE Nous vivons dans une démocratie. Nous n’avons pas à nous plaindre. Nous n’avons qu’à nous lever, sortir et claquer la porte. Face à l’aliénation des menues doses douces et continues, nous … Lire la suite

Note de lecture : « Le pilon » (Paul Desalmand)

La vie d’un livre, racontée par lui-même. Savoureux et malicieux. x Un roman doit commencer par une gifle et se terminer par un coup de poing, me dit un frère de papier. Pour un autre, il faut impérativement un cadavre dans le premier chapitre. Tous se méprennent sur mon projet. Je souhaite uniquement raconter ma … Lire la suite

Note de lecture : « Libère-toi cyborg ! – Le pouvoir transformateur de la science-fiction féministe » (ïan Larue)

Un essai remarquable, même si un peu confus par moments, sur les liens indispensables entre progressisme radical et queer et expérience de pensée science-fictive. x C’était au milieu des années 1980 du siècle dernier. Nous arrivions à la fin du célèbre Manifeste cyborg. La philosophe étatsunienne Donna Haraway venait d’esquisser pour l’humanité un avenir nouveau, … Lire la suite

Note de lecture : « Total Labrador » (Jean-Hugues Oppel)

Agent trahi et abandonné devenu rebelle, drones perpétuellement en chasse aux ennemis réels ou supposés : un cocktail explosif magnifié par une écriture enlevée et ironique. x En 2017, le très prometteur (de thèmes et d’écriture) « 19 500 dollars la tonne », trop court jusqu’à en devenir légèrement squelettique, nous avait laissé sur notre faim. Avec … Lire la suite

Note de lecture : « B.P. 9 » (Jack O’Connell)

Un polar bien noir, aux personnages aussi réjouissants qu’improbables, pour mettre en scène son véritable héros : le langage. x Parlez avec Dieu. Amendez-vous. Le Jugement est proche et le temps vous est compté. Marie fait tout ce qu’elle peut pour retenir la main de son fils. Seuls les élus échapperont au châtiment. Lenore abaisse … Lire la suite

Note de lecture : « La vie en chantier » (Pete Fromm)

Poignant et sans aucune mièvrerie, dur et sensible, le récit d’une reconstruction, d’un père, d’un bébé, des amitiés et de l’amour. x Lorsqu’elle le lui dit, Taz est à genoux ; à force de manier le marteau ses bras vibrent, palpitent et picotent. Il lève les yeux, les oreilles bourdonnantes, la pince à levier et … Lire la suite

Note de lecture : La moitié du fourbi – 10 : « Je ne te hais point »

Sous le signe de l’amour et de la haine, de la vraie-fausse litote et de l’euphémisme authentifié, un numéro 10 plus foisonnant que jamais, toujours aussi érudit et aussi joueur, pour un anniversaire qui, naturellement, fait date. x Dixième numéro ! Voici donc franchie une étape aussi symbolique que puissante, pour une revue littéraire de … Lire la suite

Note de lecture : « Terre promise » (Marc Villard)

Pour échapper à une galère persistante, deux jeunes de Barbès prennent le bus pour Londres, l’estomac repréhensible, et changent de vie sans même le savoir. Cruel et paradoxalement poétique. x Martin, le plus jeune des deux policiers, tire sur les fils de son casque audio. Il en a marre de Julien Doré. Son coéquipier se … Lire la suite

Note de lecture : « Chant-contre-chant » (Pierre Sky)

Ce qui se passe au cinéma lorsqu’un personnage chante sur la chanson qu’il écoute : une somptueuse investigation d’une bizarrerie significative avec l’aide des films de Nanni Moretti. x J’ai reçu Pierre Sky à mon cabinet pendant à peine un an. Il venait trois fois par semaine, conduit sur le divan par une inhibition récurrente … Lire la suite