☀︎
archives

Archive de

Note de lecture : « Opium pour Ovide » (Yoko Tawada)

À Hambourg de nos jours, les Métamorphoses d’Ovide, en aliénations flagrantes et en libérations subtiles pour 22 femmes. x Léda entra dans la baignoire. La porte de la salle de bains était fermée. Léda avait les deux bras paralysés. Cela l’empêchait de se laver, mais elle refusait l’aide d’autrui. Elle ne voulait plus montrer son … Lire la suite

Note de lecture : « Au bal des actifs – Demain le travail » (Collectif)

Douze incursions dantesques dans le possible, rêvé ou cauchemardé, du travail à venir. x Vers quoi se dirige le travail humain ? À quoi ressemblera-t-il demain ? Quelles seront les formes variées qui en coexisteraient éventuellement dans un futur proche ou plus lointain ? Quelles en seront les conditions de réalisation, les coefficients d’aliénation ou … Lire la suite

Note de lecture : « Chômage monstre » (Antoine Mouton)

Pendant que les corps travaillent, les esprits et les idées chôment. x Paru en 2017 aux éditions La Contre allée, «Chômage monstre» est un recueil de textes poétiques sur ce que le travail fait au corps et aux mots. Dans «Le metteur en scène polonais», le personnage d’Antoine Mouton était aux prises avec un roman … Lire la suite

Note de lecture : « Super Normal » (Robert Mayer)

En 1977, une révolution hilarante et silencieuse dans le récit de super-héros, dix ans avant les « Watchmen ». x x Il n’y avait plus de héros. Kennedy était mort, abattu par un assassin à Dallas. Batman et Robin étaient morts quand la Batmobile avait heurté un autobus scolaire plein d’enfants noirs que l’on emmenait vers une … Lire la suite

Note de lecture : « Discours à la nation » (Ascanio Celestini)

Discours jubilatoires pour démonter la parole des puissants. x Après ma découverte d’Ascanio Celestini, écrivain, auteur dramatique et acteur italien grâce à «La Brebis galeuse», la lecture du «Discours à la nation» fut un grand bonheur et un énorme choc. Ascanio Celestini, figure de proue du théâtre de narration en Italie, surtout connu en France par … Lire la suite

Note de lecture : « Un rapport » (Brian Evenson)

Un sommet de l’art de la nouvelle inquiétante et paradoxale. x Rawlay n’était pas loin derrière, mais au détour du sentier, Sugg et le torero s’étaient volatilisés. Il tira les rênes et regarda de plus près la trace du tovero, mais elle s’arrêtait brusquement. Il fit demi-tour et chercha un petit chemin de traverse qu’ils … Lire la suite

Note de lecture : « Le travail en prison – Enquête sur le business carcéral » (Gonzague Rambaud)

Une bonne enquête sur les dessous du travail en prison – et ses contradictions fondamentales. x Publiée en 2010 dans la collection Mutations des éditions Autrement cette enquête approfondie conduite par Gonzague Rambaud, avec l’aide de Nathalie Rohmer, constitue l’un des très rares travaux français à destination des non-spécialistes permettant de se faire une idée … Lire la suite

Note de lecture : Inculte – 5 (Revue)

Un puissant entretien avec Jean-Pierre Faye, et la saveur hybride des discours politiques x RELECTURE Publié en mai 2005, le cinquième numéro de la revue Inculte, co-édité par les éditions du même nom et par imho, nous offre d’abord un rare et puissant entretien avec le grand Jean-Pierre Faye (dont les controverses parfois fort vives … Lire la suite

Note de lecture : « Élise et Lise » (Philippe Annocque)

La belle et terrifiante morphologie du conte de la consommation mimétique. x x À nouveau, Philippe Annocque frappe fort et subtilement à la fois. Malaxant avec une légèreté apparente qui pourrait toucher au détachement tragique une histoire simple à première vue, celle d’une amitié juvénile entre deux jeunes étudiantes, il invente un nouveau dispositif spécifique … Lire la suite

Note de lecture bis : « La petite lumière » (Antonio Moresco)

Méditation intense sur la solitude et la disparition, en un court roman qui brille comme un astre. x À propos de ce roman, son huitième mais le premier traduit en français (publié en 2013, et en français aux éditions Verdier en septembre 2014, superbement traduit par Laurent Lombard, avant «Fable d’amour» en 2015 et «Les incendiés» en … Lire la suite