☀︎
Notes de lecture 2013

Note de lecture : « L’usage des ruines » (Jean-Yves Jouannais)

Somptueuse construction, assemblage de vignettes inattendues, qui parvient à jouer avec le chaos.

x

l'usage des ruines

x

Publié en 2012 aux éditions Verticales, le sixième ouvrage de Jean-Yves Jouannais marque une convergence, voire une synthèse provisoire, entre le travail sur l’art « de réserve et d’attente » (en décalant outrageusement une formule de François Géré issue d’un tout autre contexte), tel qu’abordé depuis « Artistes sans œuvres », et le cycle de conférences aux allures foisonnantes, baroques et néanmoins incroyablement structurées qu’est « L’encyclopédie des guerres ».

x

« L’usage des ruines », sous-titré « Portraits obsidionaux », marque aussi la poursuite et l’enrichissement inlassable du « jeu » littéraire et amical entre Jean-Yves Jouannais et Enrique Vila-Matas, le livre étant présenté comme une série de portraits offerts par… Vila-Matas, à… Jouannais – qui lui avait manifesté son désir d’incarner un personnage de roman, afin qu’il y fasse son choix…

x

Ces 21 ou 22 portraits recensent avec obstination et imagination la fonction, intellectuelle, culturelle et symbolique des « ruines » dans la civilisation, et pas uniquement dans le corpus guerrier. De généraux chinois du IIIème siècle en grands bâtisseurs nazis, d’amiraux hollandais du Grand Siècle en généraux de Louis XIV, de conquérants assyriens en explorateurs coloniaux français, de photographes soviétiques en stratèges romains, tous se relaient avec une immense sagacité pour servir d’écrin, ou de catafalque, peut-être, à l’auteur suédois (Dagerman) que la confrontation aux ruines mène au suicide, et à l’auteur allemand (Sebald) qui invente, sans doute, la véritable signification de la destruction, tous deux s’inscrivant dans l’immédiat lendemain du grand chaos de 1945…

crocodile

x

À nouveau, l’érudition, le sens de l’analogie, et la subtilité discrètement philosophique de Jouannais, étroitement enserrées dans sa toujours surprenante écriture rigoureusement poétique, font merveille, et incitent à en redemander, encore et encore.

x

270px-Tour_rompue_château_d'Heidelberg

« La tour rompue du château de Heidelberg, Hugo, ailleurs, l’a comparée à un crâne, saisi qu’il fut par les orbites ombrées que son intérieur révèle et ce qui ressemble fortement aux cartilages broyés d’un nez. Il n’est pas sans savoir que ces ruines dont il préfère ne pas citer l’auteur de génie devinrent, au début de son siècle, un symbole du romantisme naissant. Plus qu’un symbole, une matrice artistique, l’état séminal d’un manifeste. Aussi se sent-il démuni, et le ricanement lui reste seul pour oublier que cette ruine précisément a doué de parole sa propre bouche d’ombre, que cet éboulis de guerre vieux de deux siècles n’est autre que la figure fantomatique qui lui dictera son œuvre, infusera dans son esprit le gabarit et les couleurs de son esthétique. Victor Hugo badine, affolé par l’insupportable intuition que sa littérature est précisément née de ce tas de cailloux abattus avec une rusticité, une virulence, un grotesque, une ampleur, une dramaturgie qui deviendront la marque de son style. »

x

jouannais

x

Ce qu’en dit ma collègue et amie Charybde 7 est ici. On peut aussi écouter ci-dessous la passionnante rencontre avec Jean-Yves Jouannais qu’elle a animée à la librairie Charybde le 3 octobre 2013.

x

Pour acheter le livre chez Charybde, c’est ici.

x

x

À propos de charybde2

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Discussion

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Note de lecture : "Artistes sans œuvres" (Jean-Yves Jouannais) | Charybde 2 : le Blog - 2 avril 2014

  2. Pingback: Note de lecture : "Défaut d’origine" (Oliver Rohe) | Charybde 2 : le Blog - 4 avril 2014

  3. Pingback: Note de lecture : "Les barrages de sable – Traité de castellologie littorale" (Jean-Yves Jouannais) | Charybde 2 : le Blog - 19 septembre 2014

  4. Pingback: Note de lecture : «Automne allemand» (Stig Dagerman) | Charybde 27 : le Blog - 31 mars 2015

  5. Pingback: Note de lecture : « De la destruction comme élément de l’histoire naturelle  (W.G. Sebald) | «Charybde 27 : le Blog - 3 mai 2015

  6. Pingback: Note de lecture : « La bibliothèque de Hans Reiter » (Jean-Yves Jouannais) | Charybde 27 : le Blog - 9 mars 2016

  7. Pingback: Note de lecture : « La blonde et le bunker  (Jakuta Alikavazovic) | «Charybde 27 : le Blog - 17 mai 2016

  8. Pingback: Note de lecture : « La ligne  (Alexandre Guirkinger & Tristan Garcia) | «Charybde 27 : le Blog - 15 août 2016

  9. Pingback: Note de lecture : « Une vie en l’air  (Philippe Vasset) | «Charybde 27 : le Blog - 7 septembre 2018

  10. Pingback: Note de lecture bis : « La bibliothèque de Hans Reiter  (Jean-Yves Jouannais) | «Charybde 27 : le Blog - 13 octobre 2018

  11. Pingback: Note de lecture : « Ruines – Représentations dans l’art de la Renaissance à nos jours  (Michel Makarius) | «Charybde 27 : le Blog - 8 novembre 2018

  12. Pingback: Note de lecture : « Théorie du kamikaze  (Laurent de Sutter) | «Charybde 27 : le Blog - 22 juillet 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :