☀︎
archives

Ruines

Ce tag est associé à 9 articles

Note de lecture : « Solénoïde » (Mircea Cǎrtǎrescu)

Par un narrateur surchauffé se revendiquant anti-écrivain, une fantastique et totalisante vue en coupe d’une capitale de la douleur. Un chef-d’œuvre. x J’ai de nouveau attrapé des poux, cela ne m’étonne même plus, ne m’effraie plus, ne me dégoûte plus. Cela ne fait que me démanger. J’ai des lentes presque tout le temps, j’en fais … Lire la suite

Note de lecture : « Une vie en l’air » (Philippe Vasset)

« Toute ma vie j’ai rêvé d’avoir la tête en l’air » : le récit sublime d’une quête onirique à l’intensité peu commune, autour d’un grand rail de béton. x C’est un long trait de béton, tendu à sept mètres au-dessus de la Beauce, entre les communes de Saran, Cercottes, Chevilly et Ruan. Tout entortillé d’arbres et … Lire la suite

Note de lecture bis : « Hauts-fonds » (Dov Lynch)

Dans les ruines de Vienne en 1945, un bien curieux voyage aux confins de ce que la mémoire peut supporter ou enfouir. x En 2015, j’avais beaucoup aimé « Mer noire », étonnant premier roman d’un diplomate irlandais, écrit directement en français, narrant un fort curieux périple contemporain, de l’île atlantique jusqu’en Abkhazie. Ce deuxième roman, publié … Lire la suite

Note de lecture : « Yama Loka Terminus » (Léo Henry & Jacques Mucchielli)

À l’œuvre à Yirminadingrad, la poésie critique du témoignage suspect foisonnant. x RELECTURE C’est en 2008, aux éditions de l’Altiplano, que naît officiellement la ville de Yirminadingrad, dans ces 21 nouvelles de Léo Henry et Jacques Mucchielli, travail dont, déjà, l’illustrateur Stéphane Perger est pleinement partie prenante, même si sa présence semble alors se limiter … Lire la suite

Note de lecture : «Automne allemand» (Stig Dagerman)

Stig Dagerman dans les décombres et l’indifférence x Journaliste suédois alors âgé de 23 ans, Stig Dagerman est envoyé en reportage en Allemagne à l’automne 1946 pour témoigner de l’état des villes allemandes. Pendant deux mois, il va parcourir les ruines et s’immerger dans l’effroi de la vie quotidienne des Allemands. Contrairement à de nombreux journalistes, … Lire la suite

Note de lecture : « Miroirs noirs » (Arno Schmidt)

Datant de 1951, une bien étonnante balade solitaire dans une Allemagne sans humains post-échange nucléaire entre les Grands. x Publié en 1951 dans le même volume que « Brand’s Haide », ce premier (ex æquo) court roman d’Arno Schmidt succédait aux trois novellas de « Léviathan » (1949) et précédait le roman « Scènes de la vie d’un faune » (1953), … Lire la suite

Note de lecture : « Debout parmi les ruines » (Xavier Boissel & Boris Hurtel)

Un court récit superbement illustré de l’absurdité du « maintien de la paix » en Bosnie en 1993. x Publié dans la mythique revue Inculte en 2011, puis réédité avec la riche et intelligente illustration de Boris Hurtel par l’association Une Autre Image en 2012, ce court récit de Xavier Boissel nous plonge avec brio dans l’univers … Lire la suite

Note de lecture : « L’usage des ruines » (Jean-Yves Jouannais)

Somptueuse construction, assemblage de vignettes inattendues, qui parvient à jouer avec le chaos. x x Publié en 2012 aux éditions Verticales, le sixième ouvrage de Jean-Yves Jouannais marque une convergence, voire une synthèse provisoire, entre le travail sur l’art « de réserve et d’attente » (en décalant outrageusement une formule de François Géré issue d’un tout autre … Lire la suite

Note de lecture : « Grandeur et décadence d’un parc d’attractions » (George Saunders)

Sept nouvelles acérées de la décadence, de celle d’un parc d’attractions vintage à celle d’un pays entier. xxx Premier recueil publié en 1996 par George Saunders, publié en France en 2001 à la Noire de Gallimard, dans une traduction de Marie-Lise et Guillaume Marlière, il comprend sept nouvelles subtilement liées les unes aux autres par … Lire la suite