☀︎
Notes de lecture 2011

Note de lecture : « Anthracite » (Valerio Evangelisti)

Une épopée ambiguë dans la Pennsylvanie de 1875 et des barons-voleurs presque triomphants…

Anthracite

Après les nouvelles de « Métal Hurlant » et le roman « Black Flag », qui prenait place pendant la guerre de Sécession, Evangelisti nous offrait en 2003 ce tome final des aventures de Pantera, tueur à gages et prêtre vaudou mexicain, plongé maintenant, en 1875, dans les troubles d’une ville minière de Pennsylvanie, au moment de « l’envol » des Etats-Unis.

Autant « Black Flag », quoique saisissant, restait relativement confus et quasi-onirique, parmi les errances apparemment déboussolées des hordes de mercenaires confédérés, autant « Anthracite » s’installe comme une véritable (petite) épopée, rude à souhait, déployant pleinement le charme du personnage, plus qu’ambigu comme souvent avec Evangelisti...

Ce (bref) extrait des réflexions du personnage, vers le milieu du livre, pour situer ce qui se passe, sans rien dévoiler de l’intrigue si possible :

« Il ne pouvait même pas attribuer son trouble à la peur. Lors de ses récents voyages, il avait fait une découverte cruciale : tout le monde paraissait avoir besoin de lui. Comme tueur à gages, en premier lieu, mais également comme intermédiaire avec les forces occultes. Alors peu lui importait d’être courtisé par les compagnies de chemin de fer, les terroristes irlandais, les agences briseuses de grèves et les révolutionnaires aux motifs obscurs. Finalement, cela ne faisait qu’accroître la valeur marchande de son pistolet. Pourquoi s’en inquiéter ? »

Un excellent Evangelisti !

Pour acheter le livre chez Charybde, c’est ici.

À propos de charybde2

Un lecteur, un libraire, entre autres.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :