☀︎
archives

Hôpital psychiatrique

Ce tag est associé à 11 articles

Note de lecture : « La chose en soi » (Adam Roberts)

Sous le double signe flamboyant et malicieux d’Emmanuel Kant et de John Carpenter, une science-fiction aventureuse, surprenante et réjouissante. x C’est avec la lettre que ça a commencé. Roy, lui, situerait sans doute le début de cette histoire au moment où il a résolu le paradoxe de Fermi, lorsqu’il a atteint (dixit) la lucidité. Un … Lire la suite

Note de lecture : La moitié du fourbi – 4 : « Lieux artificiels » (Revue)

Lieux artificiels de rêve, de cauchemar, de poésie et de lecture critique. Un grand numéro 4 de la revue. x Sous le signe excitant et prometteur des « Lieux artificiels », voici donc le quatrième numéro de la revue La moitié du fourbi. Après « Écrire petit » (n°1), « Trahir » (n°2) et « Visage » (n°3), étonnants repaires de pièces stimulantes … Lire la suite

Note de lecture : « Intérieur nuit » (Marisha Pessl)

Tours et détours d’un cinéaste reclus, mise en scène du pouvoir de l’imaginaire construit ou en roue libre. x Publié en 2013, traduit en français en 2015 par Clément Baude chez Gallimard, le très attendu deuxième roman de l’Américaine Marisha Pessl, après l’énorme succès de « La physique des catastrophes » (2006), devait relever un défi impressionnant, … Lire la suite

Note de lecture : « Sale cabot » (Heinrich Steinfest)

Le roman policier en fête de l’intelligence, où les personnages distillent à chaque instant un doute radical et réjouissant. x Publié en 2003, traduit en français en 2006 par Corinna Gepner chez Phébus, le sixième roman de l’Autrichien Heinrich Steinfest était son deuxième mettant en scène le détective privé Markus Cheng (le premier n’ayant toujours … Lire la suite

Note de lecture : « Les nuages » (Juan José Saer)

Une épopée aux allures de western dans la pampa argentine. x En ce début de mois de juillet parisien, alors qu’une «vague de chaleur fait rissoler la ville», un an après le voyage de Pigeon Garay en Argentine relaté dans «L’enquête», celui-ci entame la lecture d’un manuscrit sans titre reçu d’Argentine, dont son expéditeur dit … Lire la suite

Note de lecture : « Histoires naturelles de l’oubli » (Claire Fercak)

Les amnésies vertigineuses de Claire Fercak  x Soigneur dans la ménagerie d’un jardin animalier, Odradek est ressorti du coma après une expérience de mort imminente, amnésique et en pleine confusion sur son identité. Coupé de son passé par une mémoire blanche, il ne reconnaît rien de sa vie antérieure, ni les gestes d’affection de sa … Lire la suite

Note de lecture : « L’effrayable » (Andréas Becker)

Inventer la véritable langue d’une société du viol ordinaire, en un texte extraordinaire. x Publié en août 2012 aux éditions de La Différence, le premier roman de l’Allemand Andréas Becker, vivant en France depuis 1991, fait certainement partie de ce petit ensemble de textes, relativement rares, majeurs, dans lesquels la langue, malaxée sans pitié, avec … Lire la suite

Note de lecture : « La prisonnière des Sargasses » (Jean Rhys)

Impressionnant faux roman victorien, invention d’un prélude à « Jane Eyre » aux Antilles. xxx x Publié en 1966, le livre le plus connu de l’ Anglo-Dominicaine Jean Rhys étonne. Conçu ouvertement comme un prélude au « Jane Eyre » de Charlotte Brontë, il retrace le destin d’Antoinette / Bertha, l’épouse réputée malade / folle de Rochester, avant sa … Lire la suite

Note de lecture : « Le crâne parfait de Lucien Bel » (Jean-Philippe Depotte)

Une quête scientifique greffée sur le curieux personnage d’un soldat, en pleine Commune de Paris… xxx Publié en 2012, le troisième roman de Jean-Philippe Depotte, après le Paris de la Belle Époque et celui des débuts de la Renaissance, s’attaque à celui de la Commune, en 1870-71. Sur une trame d’apparence simple, qui voit le … Lire la suite

Note de lecture : « Plaidoyer pour l’éradication des familles » (Stéphane Legrand)

Grand moment dans la peau d’un démembreur réfugié dans un hôpital psychiatrique avant de changer de braquet… xxx xxx Publié en novembre 2011 chez Inculte, ce second roman de Stéphane Legrand vous permettra une rare « expérience de pensée » : passer quelques jours en compagnie d’un tueur philosophique, bien décidé à éliminer la notion même de … Lire la suite