☀︎
archives

Charybde 7

Une lectrice, une libraire, entre autres.
Charybde 7 a écrit 477 articles de Charybde 27 : le Blog

Note de lecture : « Adelphe » (Isabelle Flaten)

Littérature émancipatrice. x   En 1920, année où ce roman oublié d’Ernest Pérochon reçut le prix Goncourt, Nêne est offert à Adelphe, pasteur d’une petite bourgade, par l’une de ses fidèles, Gabrielle Thomas. La manière dont elle lui tend le livre, avec une sorte de sauvagerie et de rébellion diffuse, préfigure les vacillements puis les … Lire la suite

Note de lecture : « Un monde sans rivage » (Hélène Gaudy)

Imaginer le périple de trois hommes en quête du Pôle Nord. Une superbe méditation sur l’illisibilité des traces et la mise en mouvement de la fiction. x On éprouve souvent plus d’intérêt pour ceux qui s’éclipsent que pour ceux qui reviennent, surtout quand le lieu où ils se perdent ressemble à une absence changée en … Lire la suite

Note de lecture : « La disparition de Majorana » (Leonardo Sciascia)

Enquête fascinante sur la volatilisation d’un génie de la physique et sur la responsabilité des hommes de science. x Ettore Majorana, physicien de génie né en 1906 à Catane, disparut en 1938 dans des circonstances extrêmement troubles, alors que l’ombre des régimes totalitaires d’Italie et d’Allemagne s’épaississait sur l’Europe. Sa disparition, d’autant plus que son … Lire la suite

Note de lecture : « Robledo » (Daniele Zito)

Et si on prétendait avoir trouvé un travail ? Une dystopie fascinante sur le sens du travail et la force de la fiction. x À l’heure où le rapport entre travailler et gagner sa vie tend vers sa dissolution, le deuxième roman de Daniele Zito (et le premier traduit en français) paru en 2017, traduit … Lire la suite

Note de lecture : « Mon histoire avec Robert » (Patrice Robin)

La vie et le cinéma de Robert Kramer comme révélateur d’une vie, de ses projets et de ses rêves. x Patrice Robin a rencontré le cinéaste Robert Kramer à l’été 1999, alors invité à Paris pour une rétrospective de son œuvre. De Robert Kramer, je savais deux choses. Son engagement d’abord, à 20 ans, dans … Lire la suite

Note de lecture : « Un amour inhumain » (Edogawa Ranpo)

Six nouvelles inédites pour découvrir les thèmes fétiches d’une œuvre fantasque et fascinante. x Après Le démon de l’île solitaire (traduit en français par Miyako Slocombe, 2015), les éditions Wombat contribuent à nouveau à la diffusion de l’œuvre d’Edogawa Ranpo en France, avec la parution de cette anthologie de six nouvelles inédites et stupéfiantes, publiées au … Lire la suite

Note de lecture : Expo habitat (Marie-Hélène Voyer)

Formidable transport poétique des métamorphoses de la ferme québécoise de l’enfance aux grands départs. x De la ferme familiale du Bic, village de la province de Québec, à la ville, Marie-Hélène Voyer compose dans ce premier recueil paru en 2018 aux éditions La Peuplade une traversée poétique des lieux, de la ruralité de l’enfance à … Lire la suite

Note de lecture : « Rappeler les enfants » (Alexis Potschke)

L’école, quelle aventure ! Un livre formidable sur le bonheur d’enseigner. x Dans ce premier livre paru en avril 2019 aux éditions du Seuil, Alexis Potschke, jeune professeur qui enseigne le français dans un collège de grande banlieue parisienne, porte un regard sensible et salutaire sur des élèves dits difficiles et souvent trop vite jugés, … Lire la suite

Note de lecture : « Au pays qui te ressemble » (Lisa Ginzburg)

Frontières de l’amour. x La narratrice du roman de Lisa Ginzburg, publié en 2013, traduit de l’italien par Martin Rueff pour les éditions Verdier (2019), une documentariste italienne installée à Paris, raconte a posteriori l’enchantement de son amour avec Ramos, un chorégraphe et danseur brésilien magnifique et surdoué, un personnage excessif, violent, à l’énergie infatigable … Lire la suite

Note de lecture : « Entretiens » (Gilles Barbier)

L’art de la conversation. x Prolifique et inventive, l’œuvre de Gilles Barbier se caractérise par la très grande diversité de ses formes (photo, vidéo, peinture, sculpture, dessin), par son humour débridé, par la variété des sources et des références dans lequel elle puise (science-fiction, bande dessinée, cinéma, philosophie…) et par les correspondances qui l’irriguent, reflet … Lire la suite