☀︎
archives

Charybde 7

Une lectrice, une libraire, entre autres.
Charybde 7 a écrit 377 articles de Charybde 27 : le Blog

Note de lecture bis : « Meursault, contre-enquête » (Kamel Daoud)

Variation et réappropriation de la langue et de l’Histoire algérienne, en comblant les blancs de «L’étranger» de Camus. x Dans ce roman paru en 2013 en Algérie aux éditions Barzakh, après son recueil de nouvelles poétiques et rageuses «Le Minotaure 504», puis chez Actes Sud en 2014, confondant l’auteur et l’assassin de «L’étranger», Camus et Meursault, Kamel Daoud, écrivain … Lire la suite

Note de lecture : « Dans le jardin d’un hôtel » (Gabriel Josipovici)

Comment dire ? Le roman dialogué, subtil et accompli d’un musicien du langage. x Ben vient de passer des vacances dans les Dolomites avec sa compagne Sandra, souffrante et acariâtre tout au long du séjour. Revenu à Londres, il raconte à ses amis Rick et Francesca les circonstances de la rencontre avec Liliane, dite Lily, pendant … Lire la suite

Note de lecture : « Les anneaux de Saturne » (W.G. Sebald)

Voyage dans l’espace et le temps d’un chasseur de fantômes. x «Fin août 1992, comme les journées caniculaires approchaient de leur terme, je me mis en route pour un voyage à pied dans l’est de l’Angleterre, à travers le comté de Suffolk, espérant parvenir ainsi à me soustraire au vide qui grandissait en moi à … Lire la suite

Note de lecture bis : « Le début de quelque chose » (Hugues Jallon)

Angoissant farniente. x Le troisième roman d’Hugues Jallon, publié en 2011 aux éditions Verticales, plonge le lecteur dès le premier chapitre dans le malaise et la sauvagerie, avec une scène de traque d’une horde de sangliers, précipités dans le vide du haut d’une falaise. «Tout l’après-midi, avec les autres membres de l’équipe, j’ai regardé les … Lire la suite

Note de lecture : « Chômage monstre » (Antoine Mouton)

Pendant que les corps travaillent, les esprits et les idées chôment. x Paru en 2017 aux éditions La Contre allée, «Chômage monstre» est un recueil de textes poétiques sur ce que le travail fait au corps et aux mots. Dans «Le metteur en scène polonais», le personnage d’Antoine Mouton était aux prises avec un roman … Lire la suite

Note de lecture : « Discours à la nation » (Ascanio Celestini)

Discours jubilatoires pour démonter la parole des puissants. x Après ma découverte d’Ascanio Celestini, écrivain, auteur dramatique et acteur italien grâce à «La Brebis galeuse», la lecture du «Discours à la nation» fut un grand bonheur et un énorme choc. Ascanio Celestini, figure de proue du théâtre de narration en Italie, surtout connu en France par … Lire la suite

Note de lecture bis : « La petite lumière » (Antonio Moresco)

Méditation intense sur la solitude et la disparition, en un court roman qui brille comme un astre. x À propos de ce roman, son huitième mais le premier traduit en français (publié en 2013, et en français aux éditions Verdier en septembre 2014, superbement traduit par Laurent Lombard, avant «Fable d’amour» en 2015 et «Les incendiés» en … Lire la suite

Note de lecture : « Le droit à la paresse » (Paul Lafargue)

Éloge de la valeur paresse. x L’homme politique, journaliste et écrivain Paul Lafargue (1842-1911) rédigea cet essai qui le rendit célèbre, tandis qu’il était incarcéré à Paris pour propagande révolutionnaire, en réponse aux paroles de Thiers qui appelait l’homme à souffrir au travail et à ne pas jouir de la vie, et en réfutation du … Lire la suite

Note de lecture : « La femme brouillon » (Amandine Dhée)

Anéantir l’injonction de la mère parfaite, en un texte drôle et percutant. x Paru en 2017 aux éditions La Contre Allée, ce récit construit en courts chapitres saisit avec beaucoup d’humour et de justesse l’expérience étonnante de la grossesse et de la maternité, réduisant en miettes la bien-pensance et les injonctions normées. La grossesse dès … Lire la suite

Note de lecture : « L’homme au lion » (Henrietta Rose-Innes)

Un roman magnétique, hanté par la disparition des fauves et de la vie sauvage. x Paru en 2015, traduit de l’anglais (Afrique du Sud) par Elisabeth Gilles pour les éditions Zoé en septembre 2016, le quatrième roman d’Henrietta Rose-Innes est placé sous le signe de l’attirance puissante et angoissée de l’homme pour une vie sauvage en voie … Lire la suite