☀︎
archives

Charybde 7

Une lectrice, une libraire, entre autres.
Charybde 7 a écrit 386 articles de Charybde 27 : le Blog

Note de lecture bis : Le Japon n’existe pas (Alberto Torres-Blandina)

Un balayeur dans un aérogare, merveilleux conteur d’histoires … x Publié en 2009, et traduit par François Gaudry la même année pour les éditions Métailié, «Le Japon n’existe pas» est un compagnon de voyage idéal, pour qu’une attente désœuvrée dans un aéroport semble s’évaporer dans le plaisir de la lecture. Tout passager qui attend son … Lire la suite

Note de lecture : « Nocturne du Chili » (Roberto Bolaño)

Confession sans culpabilité d’un prêtre à l’agonie, complice de la junte chilienne, et monologue d’une intensité poétique exceptionnelle. x Exilé au Mexique avec sa famille quand il avait quinze ans, Roberto Bolaño (1953 – 2003) était revenu au Chili en 1973 quelques jours seulement avant le coup d’état. Il avait alors vingt ans et fut … Lire la suite

Note de lecture : « Verre cassé » (Alain Mabanckou)

Inventer une nouvelle écriture, vivace et inventive, pour raconter les aventures d’une troupe d’éclopés d’un bar de Brazzaville. x Ancien instituteur alcoolique surnommé Verre cassé, le narrateur du cinquième roman d’Alain Mabanckou, publié en 2005 aux éditions du Seuil, passe tout son temps au «Crédit qui a voyagé», un bar crasseux de Brazzaville. Le patron … Lire la suite

Note de lecture : « Louange de l’ombre » (Tanizaki Jun’ichirô)

« Nous, les Orientaux, là où il n’y a rien nous faisons surgir l’ombre et cela crée de la beauté. » x La nouvelle traduction de Ryoko Sekiguchi et Patrick Honnoré pour les éditions Philippe Picquier permet de goûter à nouveau à l’éclat et à la poésie de ce texte culte, essai publié en 1933 et initialement … Lire la suite

Note de lecture : « Paris, capitale du XIXe siècle » (Walter Benjamin)

Ebauche d’une histoire sociale de Paris au XIXe siècle et tentative fascinante d’interprétation de la modernité. x Walter Benjamin acheva ce texte en 1939, ébauche de son livre inachevé sur les passages parisiens. Celui-ci sera finalement publié en français en 1989, et est disponible aujourd’hui aux excellentes éditions Allia. Benjamin évoque ici les grands thèmes de la modernité : … Lire la suite

Note de lecture : « Vertiges » (W.G. Sebald)

Les voyages et l’écriture pour ressusciter une réalité ensevelie, sur les traces de Stendhal et Kafka. x Publié en 1990, superbement traduit en 2001 par Patrick Charbonneau pour les éditions Actes Sud, «Vertiges», s’ouvre sur la «légendaire» traversée du Grand-Saint-Bernard vers l’Italie par les armées napoléoniennes en 1800, dans les rangs desquelles se trouve le … Lire la suite

Note de lecture : « Une activité respectable » (Julia Kerninon)

La nécessité et le bonheur des livres. x Grandir avec des parents indifférents aux biens matériels à l’exception des livres, unique denrée vitale, avoir pour héroïne d’enfance Sylvia Beach et rêver de dormir dans une librairie, recevoir en don une passion dévorante pour la lecture d’une mère aussi géniale qu’autodidacte en littérature, lectrice colossale qui lui … Lire la suite

Note de lecture : « Nous avons arpenté un chemin caillouteux » (Sylvain Pattieu)

Détourner un avion pour tenter de faire dévier l’Histoire. x «C’est l’histoire de Jean et Melvin McNair, l’histoire d’un temps où détourner un avion était plus facile que braquer une banque, où il ne serait venu à l’idée de personne de le précipiter contre une tour ni de le faire exploser. Deux Africains-Américains devenus pirates … Lire la suite

Note de lecture : « Avant de disparaître » (Sylvain Pattieu)

Fragments de colère, de révolte et d’espoir pour dire l’histoire et la fermeture d’un site emblématique de l’industrie française. x «12 juillet 2012, Aulnay. PSA annonce la fermeture. Depuis vingt ans, depuis Renault-Billancourt, c’est la première grande usine automobile qui ferme […] Un ouvrier s’emporte : « On va être leur cauchemar. » Il y a ceux … Lire la suite

Note de lecture bis : « Meursault, contre-enquête » (Kamel Daoud)

Variation et réappropriation de la langue et de l’Histoire algérienne, en comblant les blancs de «L’étranger» de Camus. x Dans ce roman paru en 2013 en Algérie aux éditions Barzakh, après son recueil de nouvelles poétiques et rageuses «Le Minotaure 504», puis chez Actes Sud en 2014, confondant l’auteur et l’assassin de «L’étranger», Camus et Meursault, Kamel Daoud, écrivain … Lire la suite