☀︎
archives

Antoine Volodine

Ce tag est associé à 73 articles

Note de lecture : « Pense aux pierres sous tes pas » (Antoine Wauters)

Séparation et fusion d’un frère et d’une sœur dans un pays imaginaire et pourtant familier. x « Les mots que vous allez lire n’ont d’autre ambition que de témoigner de notre histoire, depuis notre enfance compliquée jusqu’au temps de l’apaisement. On ne nous a pas payés pour le faire. On n’en a rien à foutre d’être … Lire la suite

Note de lecture : « Un œil en moins » (Nathalie Quintane)

La quête superbement décousue de la possibilité d’un nouveau bréviaire de la parole et de l’action politiques, personnelle et collective. x Une fois n’est pas coutume, l’exceptionnel « Un œil en moins » mérite et nécessite que l’on cite intégralement sa quatrième de couverture, en un sourire connivent et explicatif qui me semble presque indispensable : Bergen, Berlin, … Lire la suite

Note de lecture : « Les bas-fonds du rêve » (Juan Carlos Onetti)

Treize nouvelles donnant à voir et à connaître Santa Maria, la ville fictive de toutes les failles sud-américaines. x Presque appuyé sur l’horizon, tout petit, le bac s’était immobilisé. Je remontai vers la ville. J’avais déjà oublié la femme à la valise et je n’éprouvais plus ni amour ni curiosité pour cet appel, cette allusion … Lire la suite

Note de lecture : « La vallée de la Sinistra » (Ádám Bodor)

Fabuleux roman noir et farceur des confins sylvestres et montagnards de la dictature bureaucratique balkanique. x Quinze jours avant sa mort, le colonel Borcan m’emmena en mission de reconnaissance sur l’une des hauteurs dénudées du district forestier. Il me recommanda d’ouvrir l’œil, d’observer surtout les taillis de sorbiers qui bordaient le chemin, pour savoir si … Lire la suite

Note de lecture : « Résistance » (Barry Lopez)

En neuf missives-récits, une incroyable leçon fictionnelle de résistance contemporaine. x Barry Lopez est surtout connu en France pour son redoutable « Rêves arctiques », National Book Award 1986, fabuleuse confrontation entre les habitats arctiques de divers animaux et les mutations délétères imposées désormais par l’homme, leçon d’écologie et de philosophie. Son activité purement fictionnelle est nettement … Lire la suite

Note de lecture : « Et seuls les chiens répondent à ta voix » (Tarik Noui)

Une anthropologie poétique du pouvoir de la voix comme de son impuissance. x Peter Szendy (« Sur écoute », 2007) cherchait le sens social et esthétique du son (ou de la voix) dans la notable possibilité de l’espionnage. Patrick Bouvet (« Carte son », 2014) en développait les atouts esthétiques sous risque de spectaculaire marchand. En 30 pages de … Lire la suite

Note de lecture : « Crépuscules » (Joël Casséus)

Aux marges réfugiées, un sublime cantique de la ferraille, de la boue et de l’humanité. x La porte s’ouvre et je vois que c’est le père des jumeaux qui est accompagné par deux individus. J’observe les nouveaux venus un peu mieux et je reconnais la femme enceinte avec un homme qui est visiblement son mari. … Lire la suite

Les best-sellers 2017 de la librairie Charybde

2017 était la septième année d’activité pour notre librairie Charybde, la sixième année pleine depuis la création en juin 2011. Comme chaque année, nous nous demandions avec une certaine curiosité non exempte de sympathique manipulation comment évolueraient nos « meilleures ventes », qui reflètent vraisemblablement un subtil équilibre entre goûts des libraires, prosélytisme assumé, envies de notre … Lire la suite

Note de lecture : « Dernières nouvelles des bolcheviks » (Philippe Videlier)

Du cuirassé Potemkine à Youri Gagarine, 14 nouvelles étonnantes pour tester la ferveur et l’ironie de l’Histoire bolchevique. x Tout ça, c’était à cause de la viande. Cette pourriture grouillante de vers que le cuistot servit aux hommes d’équipage mais que le médecin du bord jugea du meilleur goût à travers son pince-nez. « Alors quoi … Lire la suite

Note de lecture : « La crise » / « Je ne me souviens pas » (Joachim Séné)

Justification capitaliste hypnotique et dystopie totale, scandées poétiquement en aphorismes libres et acérés. x Sur la photo, LA CRISE C’EST CHAQUE FIN DE MOIS, le S de MOIS est effacé, ou écrit plus vite, moins fort. La crise c’est chaque fin de moi. Le S écrit en dernier, et soudain il n’y a plus de … Lire la suite