☀︎
archives

Antoine Volodine

Ce tag est associé à 93 articles

Note de lecture : « Terraqué » (suivi de) « Exécutoire » (Guillevic)

En 1942 et 1947, deux recueils fondamentaux de poésie combattante, d’émancipation de l’homme face aux choses mauvaises qui rôdent dans la matière, par la force pensée du langage de l’émotion brute. x CHOSES L’armoire était de chêne Et n’était pas ouverte. Peut-être il en serait tombé des morts, Peut-être il en serait tombé du pain. … Lire la suite

Note de lecture : « L’énigmaire » (Pierre Cendors)

Sans frontières, parfois sans nom, nous ne régnons pas, nous allons : monstrueux de subtilité et de poésie, un labyrinthe science-fictif et tarkovskien pour réinterroger la possibilité puissante de l’art après Ravensbrück x Ma première reconnaissance du Bois désert, à Orze, dans les terres du Nord – un petit village qui n’existe plus -, m’a … Lire la suite

Note de lecture : « Mousse » (Klaus Modick)

Une fascinante mise en roman de la métaphore invasive de la mousse pour ébranler nos certitudes face au vivant maltraité. x J’aurais dû revenir ici plus tôt. Ai-je eu peur des souvenirs ? Je voulais être productif, mener à bien un projet, faire sortir quelque chose de moi-même – quelque chose dont le sens me … Lire la suite

Note de lecture : « La littérature inquiète » (Benoît Vincent)

Tout ce qui se joue dans l’interstice prolifique entre lire et écrire. Un texte passionnant et essentiel. x Le nom propre est le nom de nom.L’économie du nom, on ne peut la faire. Faire le nom, dire le nom, c’est non seulement réciter sa leçon de choses, faire son herbier de fleurs, mais c’est surtout … Lire la suite

Note de lecture : « Tiger » (Éric Richer)

Une triple griffe acérée pour flamboyer et saigner, en toute beauté, en plein cœur d’un univers de cauchemar criminel d’une rare noirceur. x Os de Tigre attend. Elle saigne. Dans un placard électrique. Une heure qu’elle est là. À piétiner de la mort-aux-rats. Flux de menstrues impossibles. Pas à son âge. La porte du hall, … Lire la suite

Note de lecture : « Les déliés » (Sandrine Roudaut)

Dans les interstices de la déréliction en marche, une utopie morcelée, foisonnante, inattendue et énergétique en diable. x Se sentir chez soi ailleurs. Dans un lieu qui ne parle pas la même langue, ni les mêmes bruits, qui n’expire pas les mêmes odeurs, être convoquée. En soupirer de soulagement. Se retrouver. Puissant vertige. Le soleil … Lire la suite

Note de lecture : « Le Sanctuaire » (Laurine Roux)

Une impressionnante fable, faussement bucolique et authentiquement écologique, de la survie de la cellule familiale en milieu hostile. x Papa secoue le jerrican. Un fond d’essence cogne contre l’acier dans un bruit désolant. Papa jure. Il n’a aucune envie de s’y coller. Pourtant va falloir descendre dans les vallées, dégoter une ou deux carcasses de … Lire la suite

Note de lecture : « La Neige de l’Amiral » – Maqroll le Gabier 1 (Alvaro Mutis)

En 1986, le début romanesque d’une saga maritime, fluviale et aventurière aux nombreux tiroirs inattendus, à l’étrange poésie désenchantée et à la malice à nulle autre pareille : Maqroll, dit le Gabier, fait son entrée hors des premiers poèmes dont il était le héros. x RELECTURE Les informations que je possédais indiquaient qu’une bonne partie … Lire la suite

Note de lecture : « Capitale Songe » (Lucien Raphmaj)

Une folle immersion poétique et policière dans un avenir bringuebalant où les rêves de capture et de puissance ont engendré leurs cauchemars logiques, hybrides et tout-puissants. Un réjouissant appel littéraire à la circonspection, à la résistance et à la lutte, tous azimuts. x x Nos histoires dorment mal, insomniaques, elles se retournent et cherchent la … Lire la suite

Note de lecture : « Blandine Volochot » (Lucien Raphmaj)

Un redoutable moteur d’inférence politique et poétique, né de fureur et de mystère par la collision des particules Blanchot et Volodine dans un accélérateur secret. x Blandine, dis-moi à quoi je rêve avec mon cerveau-araignée Avec mon cerveau mangé par l’inaction Végétalisé par la peur Cristallisé par l’amour Irradié par l’imagination Dans les mystères où … Lire la suite