☀︎
archives

Antoine Volodine

Ce tag est associé à 82 articles

Note de lecture : « Par les flammes » (Jérôme Lafargue)

Une fable intemporelle, aux frontières de l’humanité et du monde. x Dans une époque indéterminée, peut-être un futur proche, un vieil homme solitaire chevauche sans repos et sans fin vers un désert, quittant un monde en ruines avec un espoir muet tapi dans le fond de son cœur. « Deux bonnes semaines de voyage, déjà. En … Lire la suite

Note de lecture : « Forêt-Furieuse » (Sylvain Pattieu)

Une déréliction post-apocalyptique violente, poétique, forestière et inventive où les enfants abandonnés et réinventés s’affranchissent du sort à eux promis par les propriétaires des corps et par les fous des âmes. x Ici ça se passe pas bulle pour les nouveaux, elle lui dit Destiny-Bienaimée en essuyant le sang de son nez, et d’habitude La-Petite-Elle-Veut-Tout-Faire-Toute-Seule … Lire la suite

Note de lecture bis : « Kree » (Manuela Draeger)

La guerrière Kree Toronto, incarnation parfaite du versant magnifiquement et éternellement errant du post-exotisme. x Le type balançait la tête lentement de côté et d’autre. C’était sa manière de montrer qu’il réfléchissait. Il avait une trogne de géant mal réveillé, sur le front une casquette rouge enfoncée jusqu’aux yeux, si on peut appeler yeux les … Lire la suite

Note de lecture : « Kree » (Manuela Draeger)

Kree, combattante de l’interminable fin du monde. x Kree Toronto, guerrière et féministe radicale, combattante surentraînée depuis l’enfance jusque-là jamais défaite, meurt en voulant venger la mort de sa chienne Loka et se retrouve quelques jours plus tard à errer dans l’espace noir, lieu essentiel de la narration post-exotique. Faisant écho à l’espace-temps de référence … Lire la suite

Note de lecture : « Les échappées » (Lucie Taïeb)

Porté par les mots furtifs et post-exotiques d’une radio clandestine inimaginable, un chapitre décisif de l’histoire de la Grande Peur en Occident – et de comment la surmonter. x On porte en soi la mort comme un fruit qui mûrit, paraît-il, mais on ne veut pas, pour autant, qu’elle parvienne à maturité. On préfère qu’elle … Lire la suite

Note de lecture : « Des voix » (Manuel Candré)

D’un golem mythique et incarné au quotidien désenchanté, extraire le mince chemin d’une émancipation possible et d’un sens retrouvé à la vie. Une expérience littéraire d’une rare puissance. x À cela s’ajoute ceci que j’ai constaté et que je trouve extravagant : J’ai sur le corps une constellation. J’ai la peau. piquetée. de points sombres … Lire la suite

Note de lecture : « Trompe-la-mort » (Lionel Ruffel)

S’appuyer sur Les Mille et Une Nuits, Le Décaméron et L’Insurrection qui vient pour dessiner les contours d’une littérature de la retraite en combattant. Brillant et salutaire. x « Il y aurait, là-bas, à l’autre bout du monde, une île. » Cette phrase, quand l’ai-je lue pour la première fois ? Il y a vingt ans probablement. … Lire la suite

Note de lecture : « Le Gambit du Renard » (Yoon Ha Lee)

Mathématiques souterraines et sociétés de castes combattantes. Guerrier, politique et brillant. x À l’académie Kel, une instructrice avait expliqué à la promotion de Cheris que le crible de seuil était une arme à utiliser en dernier recours, et pas seulement à cause de ses fameuses implications. Ladite instructrice avait eu l’occasion de voir un crible … Lire la suite

Note de lecture : « La fiction Ouest » (Thierry Decottignies)

Entrez dans la fiction Ouest, à vos joyeux risques et périls, et découvrez en cahotant dans l’ellipse cet inimaginable bien particulier. x On se cravachait. Les choses sont un peu floues. On avait bu de la vodka après le travail, après le repas du soir, dans la chambre, et quelqu’un avait sorti une longue baguette … Lire la suite

Note de lecture : « Pense aux pierres sous tes pas » (Antoine Wauters)

Séparation et fusion d’un frère et d’une sœur dans un pays imaginaire et pourtant familier. x « Les mots que vous allez lire n’ont d’autre ambition que de témoigner de notre histoire, depuis notre enfance compliquée jusqu’au temps de l’apaisement. On ne nous a pas payés pour le faire. On n’en a rien à foutre d’être … Lire la suite