☀︎
archives

Terrorisme

Ce tag est associé à 56 articles

Note de lecture : « L’homme qui brûle » (Alban Lefranc)

La chronique hilarante et énervée d’une dissolution obsessionnelle, d’un engloutissement du sens dans le nombrilisme, pour mieux en faire émerger un autre rapport de l’esprit et des corps souffrants. x Il ne reste rien de l’énorme cratère creusé par l’explosion. Trois pelleteuses déblaient les derniers gravats dans la rue Rambuteau. En quatre mois à peine, … Lire la suite

Note de lecture : « Épopée » (Marie Cosnay)

Ziad et Zelda de retour dans un roman policier mutant et poétique, où les géopolitiques flottantes de l’avidité ordinaire et du crime organisé se recouvrent impitoyablement. x Trois ans après « Cordélia la guerre », Marie Cosnay pousse encore plus loin, plus fort, plus intensément, son travail de reconstruction et de ré-imagination de l’enquête policière procédurale contemporaine, … Lire la suite

Note de lecture : « Brut » (Dalibor Frioux)

Énergie fossile et consommation, richesse et éthique, ouverture et repli : une puissante fiction spéculative usant de Norvège et d’humour subtil pour nous donner à voir et à penser les carences de nos lignes de fuite. x Avec sa télécommande, Katrin passait de la télévision à Internet. Le choix des internautes du site de La … Lire la suite

Note de lecture : « Par les écrans du monde » (Fanny Taillandier)

Une extraordinaire archéologie d’une trajectoire de collision fondatrice, et des rôles de l’anticipation et du récit. x Soudain : En l’espace de quelques secondes l’avion traverse le cadre de ciel bleu et uni, fonce dans la tour sur la droite de l’image et explose dans un nuage de feu et un bruit de tempête. Puis … Lire la suite

Note de lecture : « La petite gauloise » (Jérôme Leroy)

À cent à l’heure, une fable tragique et comique des illusions terroristes et de leurs racines premières toujours sous-estimées. x La raison pour laquelle la tête du capitaine de police Mokrane Méguelati, de l’antenne régionale de la Direction générale de la Sécurité intérieure, vient d’exploser sous l’effet d’une balle de calibre 12, sortie à une … Lire la suite

Note de lecture : « Un monde meilleur » – Les Brillants 2 (Marcus Sakey)

Un deuxième tome en leçon explosive de jeu d’échecs cruel. x – Je ferai tout ce que vous voulez, j’ai un peu d’argent, vous aurez tout ce que… – Du calme, d’accord ? Ecoutez bien. » La voix de l’homme était ferme, mais pas agressive. « Vous m’écoutez ? » Kevin hocha frénétiquement la tête. Il y avait … Lire la suite

Note de lecture : « L’étreinte » (Adrien Genoudet)

Sous le double signe de la matière et de la mémoire, un songe bergsonien acéré pour interroger la place de l’image et du voyeurisme dans l’appréhension de l’extrême violence contemporaine. x Matière et mémoire, donc, pour y voir plus clair, pour tenter d’approcher la fabrique de cette image. Je ne suis pas d’accord, c’est ainsi … Lire la suite

Note de lecture : « Deadline » (Jean-Marc Flahaut)

40 bribes de prémisses et de lendemains des attentats du marathon de Boston en 2013. x WATERTOWN [19 avril 2013, 07 h 31] Le quartier est en état de siège. Coupé du monde, recroquevillé sur lui-même et cerné par une menace invisible. La nuit dernière, les habitants ont reçu l’ordre de ne plus sortir de … Lire la suite

Note de lecture : « Sous les serpents du ciel » (Emmanuel Ruben)

Yamakasi, cerfs-volants et femmes mobilisées pour un espoir de liberté de l’Archipel palestinien. Une somptueuse et subtilement dérangeante fiction. x Ils ou elles s’appellent Daniel, Mike, Tina, Djibril, Samuel, Khalil, Nida, Yasmina, Firas, Moussa, Majed, et de bien d’autres noms encore. Palestiniens, Israéliens ou d’abord étrangers à la région, ils hantent les nuits ou s’accrochent … Lire la suite

Note de lecture : « Le livre que je ne voulais pas écrire » (Erwan Larher)

Leçon d’écriture in vivo : rester intelligent tout en étant poignant, à partir d’une expérience personnelle atroce. Du grand art, et pas uniquement. x Tu pénètres dans la salle. Sensations familières, plénitude immédiate : un concert de rock. Tu ne les comptes plus mais à chaque fois le même enchantement, la même excitation, allez, vas-y, … Lire la suite