☀︎
archives

Philip K. Dick

Ce tag est associé à 49 articles

Note de lecture : « Les rêves qui nous restent » (Boris Quercia)

Dans la City à la fois triomphante et déglinguée, entre toujours davantage de marchandisation du vivant et de dépendance risquée aux machines, un polar science-fictif bien noir et extrêmement stimulant. x Mon électroquant se vide de son sang. Le liquide de refroidissement forme une grande mare autour de son corps, et de minuscules ruisseaux vaporeux … Lire la suite

Note de lecture : « William S. Burroughs SF machine » (Clémentine Hougue)

La puissance et la richesse du dialogue entre Burroughs et la science-fiction, inspirations et influences croisées à l’impact toujours formidable sur notre époque. x x Coupez les lignes-mots Coupez les lignes-musiques Cassez les images-contrôles Cassez la machine-contrôle (La Machine molle, 1961) Dès son exergue, on devine que l’essai de Clémentine Hougue, nourri de son travail … Lire la suite

Note de lecture : « Machines insurrectionnelles » (Dominique Lestel)

Volontiers provocante, la très stimulante ébauche d’un traité historique de diplomatie vis-à-vis des êtres vivants machiniques, actuels ou futurs. x La robotique autonome est aujourd’hui un domaine de recherche d’une très grande créativité. Un point essentiel, comme le lecteur va vite s’en rendre compte, c’est que cette révolution technologique est aussi une révolution esthétique qui … Lire la suite

Note de lecture : « L’autre-mental » (Pierre Déléage)

Le somptueux entrechoc du détour science-fictif de Philip K. Dick avec le détour fictionnel de quatre anthropologues dévoyés. x Les Enxet du Chaco paraguayen confondent le rêve et la réalité. Les Hopi d’Arizona considèrent le temps et l’espace comme des concepts relatifs, si bien qu’un enfant de cinq ans trouve les spéculations d’Einstein tout simplement … Lire la suite

Note de lecture : « Le chien a des choses à dire » (Jean-Marc Agrati)

Enfin de retour, « Le chien a des choses à dire » est toujours aussi affreusement et délicieusement mordant, dix-sept ans après sa première publication. Alerte sauvage dans la pop culture et dans les cages d’escalier, sang, stupre et bière pas seulement au lycée, mais dans tout le sens de la vie. Phénomène retors et poétique en … Lire la suite

Note de lecture : « Vivonne » (Jérôme Leroy)

Entre les réalités doubles de la poésie et du Sig Sauer, dessiner avec un poète des rivages et des chemins une échappée vers la Douceur à travers l’Apocalypse. Un grand roman comme une somme provisoire de tout un univers. x Alexandre Garnier pleurait dans son bureau et il ne savait pas pourquoi. Il ne pleurait … Lire la suite

Je me souviens de : « Simulacron 3 » (Daniel F. Galouye)

Le vertige philosophique de la simulation détaillée du comportement du consommateur, dès les années 60, par un petit maître parfois oublié de la science-fiction. x Dès le lendemain, Siskin commença à récolter le fruit de ses efforts de promotion. Deux programmes TV du matin avaient déjà donné des commentaires « confidentiels » sur un événement imminent dans … Lire la suite

Note de lecture : « La transgression selon David Cronenberg » (Fabien Demangeot)

Richement analytique, une belle percée thématique dans l’œuvre protéiforme de David Cronenberg. x Dans une interview donnée en 2000, David Cronenberg dit : « Nous sommes des corps. Quand le corps meurt, nous mourons. Ce qui ne veut pas dire que nous n’avons pas de spiritualité, au contraire. Mais celle-ci est également liée au corps et … Lire la suite

Note de lecture : « Dans les imaginaires du futur » (Ariel Kyrou)

Une réflexion à la fois alerte et profonde sur la manière dont une certaine imagination science-fictive pourrait activement contribuer à transformer le monde. Pour tout dire : l’essai synthétique majeur, dense et orienté vers l’action, que l’on attendait depuis des années. x La démesure technologique et l’apocalypse environnementale se conjuguent pour susciter une sidération, une … Lire la suite

Note de lecture : « Pierre Sky l’enchanté » (Sébastien Smirou)

Détourner une cure psychanalytique fictive pour saisir en pleine analyse poétique les pouvoirs et les secrets de l’obsession artistique. Un vertigineux tour de force, intelligent et poignant. x Un livre peut en cacher – ou en dévoiler – un autre. Si je brosse ici le portrait d’un homme de presque quarante ans que je connais … Lire la suite