☀︎
archives

Emancipation

Ce tag est associé à 34 articles

Note de lecture : « S’en aller » (Sophie d’Aubreby)

Échapper au triste destin tracé par les codes patriarcaux bourgeois de l’entre-deux-guerres, en fuyant sur la mer, dans la danse indonésienne ou dans la Résistance : le formidable récit d’une émancipation surprenante et exemplaire. x Elle prend une grande inspiration. La plus grande, la plus profonde possible. Une inspiration à s’en déchirer le diaphragme. Comme … Lire la suite

Note de lecture : « Décomposée » (Clémentine Beauvais)

Tour de force intelligent et poignant : la transformation d’un bref poème de Baudelaire en un roman en vers, socio-politique et intime. x Rappelez-vous l’objet que nous vîmes, mon âme, Ce beau matin d’été si doux : Au détour d’un sentier une charogne infâme Sur un lit semé de cailloux, Les jambes en l’air, comme … Lire la suite

Note de lecture : « Le créateur de poupées » (Nina Allan)

Travaillée par une densité surnaturelle, avec ses coutures devenant invisibles, la fable contemporaine extrême et tendre des préjugés délétères sous toutes leurs formes. x Mon père ne voulait pas que je l’aie, mais il finit par céder. Ma mère réussit à le persuader que sa réaction était exagérée. Un soir, longtemps après que je fus … Lire la suite

Note de lecture : « Possibles futurs » (Guillevic)

Dernier recueil publié du vivant de Guillevic, « Possibles futurs », malgré quelques fulgurances de très grande classe, peine quelque peu à éviter un sentiment de léger ressassement et d’usure partielle de certaines métaphores. x À cette plaine devant toi Que diras-tu Qu’elle ne sache déjà Pour te l’avoir entendu répéter ? Et pourtant tu sens, tu … Lire la suite

Note de lecture : « Les quatrains de l’all inclusive » (Rim Battal)

Face au buffet sans fin et à volonté des assignations sociales tous azimuts, la poésie libératrice et drôle, toujours aussi intime, toujours aussi politique, de Rim Battal. x I Vu le bois de mon aisselle sur une photographie envoyée par mail ma mère me somme de contraindre la nature encore en ce lieu délicat de … Lire la suite

Note de lecture : « Stockholm » (Jean-Marc Flahaut)

De Patricia Hearst, de l’Armée de Libération Symbionaise et d’un contexte états-unien de 1974, extraire de curieuses lignes de force et de fuite tout à fait contemporaines. x 4 février 1974 – Fin d’après-midi sur le campus de Berkeley, en Californie. De jeunes contestataires habillés de manière excentrique distribuent des tracts politiques ou des invitations … Lire la suite

Note de lecture : « Indispensables mais invisibles ? » (Denis Maillard)

Dans la crise qui révèle les impasses et les paradoxes de nos sociétés du back-office, tracer des pistes d’urgence, à la fois humbles et ambitieuses, pour refaire société. x Dans ces boulots, en fait, on est traité comme on est vu : malheureusement nécessaires, mais jetables et très en dessous de tous les autres. (Kerry … Lire la suite

Note de lecture : « Deux saisons en enfer » (Ketty Steward)

Jouant habilement avec le carcan apparent de la forme poétique classique, un chant rageur et lucide d’émancipation, de liberté et d’amour. Une fusion rare et sauvagement musicale de l’intime et du politique. x L’île Bains de soleil et sables mouvants, Plages pavées d’or, dures, confuses, Fiévreux insectes et mordants serpents Typhons rageurs, oursins et méduses. … Lire la suite

Note de lecture : « Feu nomade et autres poèmes » (Gérard Chaliand)

Cinq impressionnantes incursions poétiques pour scander une vie d’investigation politique et stratégique aux confins du monde en lutte. x J’ai marché durant des siècles séparé de moi-même je suis entré dans les eaux enlisé sans appui mûr à la peine mûr aux coups je ne suis que ce lâche qui a peur du pillage de … Lire la suite

Note de lecture: « Brûler Brûler Brûler » (Lisette Lombé)

Venus de Liège, vingt poèmes d’émotion et d’intelligence pour une spirale éclectique quant à ses cibles, malicieuse et guerrière quant à sa méthode. x Cycloparade De là où je parle, de là où je suis, je sens. Je n’ai pas besoin d’ouvrir les yeux, je n’ai pas besoin de porter le front à l’horizon. Sous … Lire la suite