☀︎
archives

Emancipation

Ce tag est associé à 11 articles

Note de lecture : « L’intuitionniste » (Colson Whitehead)

Une industrie imaginaire des ascenseurs, en 1930, en métaphore noire et joueuse d’une course au progrès et à l’argent à la relation non résolue. x L’ascenseur est neuf, il vient d’être installé, il ne devrait pas dégringoler à cette vitesse. Une ville qui pourrait aisément être New York, disons quelque part dans les années 1930 … Lire la suite

Note de lecture : « Parc industriel » (Patrícia Galvão)

La misère ouvrière et la lutte sociale dans les années 1930 à São Paulo. Saisissant. x Dans le grand pénitencier social, les métiers à tisser se dressent et avancent en hurlant. Bruna a sommeil. Elle est restée tard à un bal. Elle s’arrête et frotte avec colère ses yeux brûlants. Ouvre sa bouche cariée, baille. … Lire la suite

Note de lecture : « La trilogie martienne » (Kim Stanley Robinson)

L’utopie scientifique pragmatique en action : la colonisation de Mars comme grand roman systémique contemporain. x RELECTURE x Lorsque « Mars la rouge » est publié en 1992, Kim Stanley Robinson, docteur en littérature de l’Université de San Diego, élève de Fredric Jameson en doctorat (sa thèse, sur « Les romans de Philip K. Dick », est passionnante), a … Lire la suite

Note de lecture : « La maison Matchaiev » (Stanislas Wails)

Une confrontation feutrée avec les équations contemporaines des trois enfants Matchaiev. x C’est en compagnie des trois enfants Matchaiev, Pierre, Anne et Joshua, de certains de leurs proches, et de l’ombre portée de leur père et de leur grand-père que le cinéaste Stanislas Wails, avec ce premier roman publié en 2011 chez Serge Safran, s’attaquait … Lire la suite

Note de lecture : « Les Demoiselles » (Alex Porker)

Dans la chambre close de la violence hyper-enfantine. Sécrétion naturelle du fétichisme marchand ? x Publié en 2012 chez Alexipharmaque, le deuxième roman d’Alex Porker, après son « Makeup Artist » de 2010, aborde par un angle différent le travail exploratoire qu’il accomplit depuis son recueil de nouvelles, « Fermons les yeux, faisons un vœu », autour de l’hyper-enfance, … Lire la suite

Note de lecture : « La femme au colt 45 » (Marie Redonnet)

Une fable contemporaine pour raconter l’exil douloureux et l’émancipation d’une femme. x Actrice vedette et épouse de Zuka, le directeur du Magic Théâtre d’un pays imaginaire, l’ Azirie, vivant protégée entre son mari et son fils dans le monde clos du théâtre, Lora Sander s’exile à cinquante ans, jetée sur les routes à cause de … Lire la suite

Note de lecture : « Marée stellaire » (David Brin)

Grandeur et péril de l’accès au voyage spatial dans une galaxie claustrophobique aux nombreux fanatiques survitaminés. x RELECTURE Publié en 1983, couronné la même année par le triplé des plus grands prix mondiaux de science-fiction (Hugo, Nebula et Locus), traduit en français en 1986 par Gérard Lebec chez J’ai Lu, le deuxième roman de l’ex-professeur … Lire la suite

Note de lecture : « Merci » (Pablo Katchadjian)

Dans la cendre électrique avec les esclaves tout juste libérés : un incroyable dispositif. x Publié en 2011 en Argentine, et en août 2015 en français aux éditions Vies Parallèles, le deuxième roman de Pablo Katchadjian, superbement traduit par Guillaume Contré, va sans doute encore plus loin que le captivant, mathématique, onirique et foisonnant « Quoi … Lire la suite

Note de lecture bis : « Dans la queue le venin » (Claro)

La langue, ce lumineux objet du désir.   Pomponette Iconodoule. Le nom de l’héroïne de ce conte érotique est un coup de génie, patronyme en mont de Vénus qu’on gravit d’un côté, Pomponette, avant de se laisser glisser de l’autre en tintinnabulant, Iconodoule. Pomponette Iconodoule disais-je, je ne m’en lasse pas, faussement insouciante, réellement ardente … Lire la suite

Note de lecture : « Dans la queue le venin » (Claro)

Conte érotique à la fausse légèreté, flamboyante démonstration du travail poétique possible sur cliché et métaphore. x Publié en février 2015 chez l’Arbre Vengeur, le douzième roman de Claro réussit à nouveau cette démonstration de véritable platine à double action (voire triple action, si cela existait pour les armes de combat) qui est l’une de … Lire la suite