☀︎
archives

Catastrophe

Ce tag est associé à 13 articles

Note de lecture : « Multiple était la lune – Gont et Labette 2 » (Hervé Thiellement)

Western spatial déjanté et traitement de choc pour dieu de boue à personnalités multiples. x Quatre ans après « Le dieu était dans la lune », Rivière Blanche publiait en 2015 la suite des aventures du pilote interstellaire Gont et de son amie surdouée l’anibulle Labette. Hervé Thiellement y poursuit avec délices son hommage pastiche à la … Lire la suite

Note de lecture : « La catastrophe des mines de Courrières » (Collectif)

En 1906, survivre vingt jours à 300 m de fond dans une mine de charbon ravagée par les incendies et les gaz toxiques. Un ensemble hallucinant de témoignages. x Publié en 2006 chez l’Œil d’Or, ce court volume, impeccablement réalisé comme toujours chez cet éditeur, regroupe les principaux témoignages et récits d’époque à propos de … Lire la suite

Note de lecture : « Saccage » (Quentin Leclerc)

Une puissante et singulière poétique de la catastrophe. x x Carcasse, hôtesse, voyageur, prisonnière, déserteur, enfant-singe, guetteur ou pêcheur ? Quel narrateur trouvera au plus près les angles et les mots pour rendre compte – nous faire partager, peut-être – de cette guerre de tous contre tous, puissamment onirique (pourrait-on espérer) et cruellement métaphorique (doit-on … Lire la suite

Note de lecture : « L’énergie noire » (P. N. A. Handschin)

L’expansion explosive de la narration, par le pouvoir de précision et d’accumulation de la matière noire du langage. x Après avoir lu avec un ravissement toujours aussi incrédule quatre volumes de « Tout l’Univers », le travail monumental de P.N.A. Handschin entamé en 2003, je me demandais encore, au moment d’aborder ce tome VIII paru en octobre … Lire la suite

Note de lecture : « Manhattan Volcano » (Pierre Demarty)

Raconter l’indicible : le moment historique et le témoin oculaire existent-ils ? x Publié en 2013 aux Belles Lettres, premier texte de Pierre Demarty, que je connaissais jusqu’ici comme un flamboyant traducteur français de Paul Harding, de Joan Didion ou de William T. Vollmann, « Manhattan Volcano » frappe fort, juste, et dans beaucoup d’azimuts bien distincts. … Lire la suite

Lecture BD : « Un printemps à Tchernobyl » (Emmanuel Lepage)

L’étonnant témoignage d’une résidence d’artistes à Tchernobyl, 22 ans après la catastrophe. x Publié en 2012 chez Futuropolis, ce carnet d’un voyage à Tchernobyl, exécuté en bande dessinée par Emmanuel Lepage, constitue sans doute l’un des travaux les plus impressionnants existant sur l’après-catastrophe nucléaire contemporaine, n’étant surpassé, peut-être, que par le beau et glaçant de … Lire la suite

Note de lecture : « Vostok » (Jean-Hugues Oppel)

La violence des échanges dans le milieu pas du tout tempéré d’une mine de coltan du Sud-Ouest africain. x Six et huit ans respectivement après ses excellents « French Tabloids » et « Réveillez le Président ! », Jean-Hugues Oppel nous revenait en 2013, toujours chez Rivages, avec un nouveau roman, noir à souhait, usant avec brio comme jadis … Lire la suite

Note de lecture : « Manger fantôme » (Ryoko Sekiguchi)

De la beauté poétique à la méditation sombre, les nourritures fantômes de Ryoko Sekiguchi. x «Qui n’a rêvé, une fois au moins, de manger les nuages ?» Dans ce surprenant petit livre paru aux éditions Argol en 2012, et sous-titré «Manuel pratique de l’alimentation vaporeuse», la franco-japonaise Ryoko Sekiguchi, dont les appétits pour la cuisine et la littérature … Lire la suite

Note de lecture bis : « Dead cities » (Mike Davis)

Chaos et obsolescence urbaine. x Ce court essai de Mike Davis paru en 2003, et en 2009 en français aux éditions Les Prairies Ordinaires, rassemble trois textes passionnants – nourris des travaux des historiens, de la littérature, de la photographie, ou encore d’études scientifiques ou biologiques – sur la destruction des villes et le rapport … Lire la suite

Note de lecture : La trilogie climatique (Kim Stanley Robinson)

Le réchauffement climatique entre science et politique. x Publiée en trois tomes entre 2004 et 2007, traduite en français par Dominique Haas aux Presses de la Cité entre 2006 et 2008, cette trilogie de Kim Stanley Robinson, généralement appelée « Science in the Capital » en américain, est plus couramment désignée comme la « trilogie climatique » en français. … Lire la suite