☀︎
Lectures BD, Nouveautés

Note de lecture : « Leonard2Vinci » (Stéphane Levallois)

Un clone de Leonard de Vinci pour sauver l’humanité. Un Space Opera fou, hommage graphique époustouflant à l’immense talent du florentin.

x

On vient d’apprendre par la presse que des ingénieurs du MIT ont créé une version miniature d’un pont imaginé en 1502 par Leonard de Vinci, pour relier Istanbul à Galata par-dessus la Corne d’Or, et que la conception en était parfaite, y compris pour résister aux tremblements de terre, confirmant une fois encore, plus 500 ans plus tard, le génie de cet artiste et inventeur visionnaire.

Dans son album paru en septembre 2019 chez Futuropolis pour accompagner l’exposition-phare consacrée à l’artiste au musée du Louvre, Stéphane Levallois rend hommage d’une manière exceptionnelle au génie intemporel de Leonard de Vinci, en jetant un pont entre les derniers jours de sa vie en avril 1519 au château du Cloux et le mois d’avril 15018, soit près de 13500 ans plus tard, lorsqu’un Leonard2 est cloné à partir d’un brin d’ADN retrouvé dans les ruines du musée du Louvre sur un tableau du peintre, pour qu’il invente les armes qui permettront de sauver une humanité acculée, menacée d’extinction par de terrifiants aliens.

Stéphane Levallois semble avoir été inspiré par la découverte d’une empreinte digitale de Leonard de Vinci, qui avait permis d’authentifier l’une de ses œuvres il y a quelques années.
Rien n’est laissé au hasard dans cet album impressionnant puisque le dessinateur s’est plongé pendant plus de deux ans dans l’univers de Leonard de Vinci pour concevoir cet album, reproduisant ses dessins, reprenant inlassablement les gestes, les techniques et les motifs du génie de la renaissance. Le résultat, une BD en forme de Space Opera, est tout simplement d’une beauté graphique époustouflante.

Leonard de Vinci avait inventé plusieurs engins volants et des machines de guerre, pour le compte des rois et des princes de l’époque. Les arbalètes géantes ou les puissants béliers imaginés par le florentin sont les ancêtres de nombre des armements modernes. Stéphane Levallois rend hommage au génie artistique et à l’ingéniosité de Leonard de Vinci, en avance de plusieurs siècles sur son temps, en imaginant que les hommes du futur le clonent pour sauver l’humanité et en s’inspirant des dessins et des inventions du grand homme.

« Il n’y a jamais eu un autre homme né au monde qui en savait autant que Léonard, pas autant en peinture, sculpture et architecture, comme il était un grand philosophe », avait dit François Ier. Il n’y sans doute jamais eu un autre homme que Stéphane Levallois qui possède autant dans sa main les gestes des peintures et dessins de Leonard de Vinci. Hommage à l’invention et au génie, Leonard2Vinci, en enjambant le passé et le futur, condense l’immense talent de dessinateur classique de Stéphane Levallois et sa connaissance des univers de science-fiction.

Nous aurons la grande joie d’accueillir Stéphane Levallois chez Charybde le 19 décembre prochain pour une rencontre-dédicace.

À propos de Marianne

Une lectrice, une libraire, entre autres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :