☀︎
archives

Science-fiction

Ce tag est associé à 288 articles

Note de lecture : « Comme ce monde est joli » (Karen Joy Fowler)

Dix-sept nouvelles , avec leur carnet de traduction et de lecture par luvan et Léo Henry, pour plonger dans l’univers merveilleux et acéré de la grande – et trop peu connue en France – Karen Joy Fowler. x L’équipe fédérale se rendit dans la Sierra Nevada au début du mois d’octobre. Vous devez nous voir … Lire la suite

Note de lecture : « Collisions par temps calme » (Stéphane Beauverger)

Somptueux vertige de la véritable utopie socio-technologique, concentré de quête philosophique bienveillante, pursuit of happiness sans complaisance ni aveuglement : cent pages nettement revigorantes de grand art imaginaire et politique. x Après le déjeuner, je laisse à Calie le temps de visiter mon royaume et choisir sa chambre. Au bruit de ses pas, je comprends … Lire la suite

Note de lecture : « Ursula K. Le Guin : De l’autre côté des mots » (Collectif)

Pour la première fois en français, une somme critique, littéraire et poétique particulièrement impressionnante, avec 29 contributrices et contributeurs, à propos de la grande Ursula K. Le Guin. x Publiée chez ActuSF en août 2021, coordonnée et préfacée par David Meulemans, que l’on connaissait avant tout comme le responsable des éditions Aux Forges de Vulcain, … Lire la suite

Note de lecture : « Les rêves qui nous restent » (Boris Quercia)

Dans la City à la fois triomphante et déglinguée, entre toujours davantage de marchandisation du vivant et de dépendance risquée aux machines, un polar science-fictif bien noir et extrêmement stimulant. x Mon électroquant se vide de son sang. Le liquide de refroidissement forme une grande mare autour de son corps, et de minuscules ruisseaux vaporeux … Lire la suite

Note de lecture : « Idem’s » (Philippe Curval)

Conte science-fictif à tiroirs-enquêtes, explorations rusées d’un surnaturel qui n’en est pas un, enchâssement de désirs intimes et de visées subtilement politiques, par un couple d’investigateurs terminalement fusionnel. Du grand art réjouissant. x En s’appuyant sur le matériel de haute technologie que nous avons rapatrié depuis la rue d’Amsterdam dans notre loft de la rue … Lire la suite

Note de lecture : « William S. Burroughs SF machine » (Clémentine Hougue)

La puissance et la richesse du dialogue entre Burroughs et la science-fiction, inspirations et influences croisées à l’impact toujours formidable sur notre époque. x x Coupez les lignes-mots Coupez les lignes-musiques Cassez les images-contrôles Cassez la machine-contrôle (La Machine molle, 1961) Dès son exergue, on devine que l’essai de Clémentine Hougue, nourri de son travail … Lire la suite

Note de lecture : « Le paquebot immobile » (Philippe Curval)

Comme une série télévisée à haute intensité, à rebondissements et à ellipses, le feuilleton d’une utopie improbable et hallucinée, fondée sur la mer de déchets plastiques solidifiés du Pacifique nord. x Une vis de protection à déboulonner. Véra souleva le hublot, se hissa vers l’extérieur. Sans lui en donner la raison, Gaon lui avait pourtant … Lire la suite

Note de lecture : « Les pouvoirs de l’enchantement » (Anne Besson)

Une belle saisie de la manière dont des motifs issus de la culture populaire science-fictive ou fantasy, cinématographique ou littéraire, deviennent des techniques métaphoriques et des cris de ralliement au cœur de luttes sociales et politiques contemporaines. x Professeur de littérature générale et comparée à l’université, Anne Besson était apparue sur nos écrans radar en … Lire la suite

Note de lecture : « Ici, la Béringie » (Jeremie Brugidou)

Trois âges distincts du détroit de Béring pour un extraordinaire entrelacement de sens, de langages et de rusée spéculation scientifique et politique. Un exceptionnel « retour du submergé » pour faire vaciller en poésie les fausses certitudes. x Malgré le ressac, le ferry manœuvre élégamment au plus proche de la grève d’Ouelen. Le sable froid reçoit mes … Lire la suite

Note de lecture : « Plasmas » (Céline Minard)

Dix pas de côté savoureusement insensés pour ouvrir et relier nos pensées du vivant. Magistral et essentiel. x Trapézistes de métier, Galván, Rodric et Lena exécutent régulièrement leur numéro le plus spectaculaire et le plus complexe à huis clos, pour un public choisi de trois mille Bjorgs qui en dissèquent chaque détail, dans toutes les … Lire la suite