☀︎
archives

Science-fiction

Ce tag est associé à 226 articles

Note de lecture : « Manaraga » (Vladimir Sorokine)

Un fabuleux et hautement métaphorique thriller d’anticipation, à base d’art de cuisiner la littérature, (presque) stricto sensu. x Soir : Brochettes d’esturgeon grillées à L’Idiot. Roman bon poids, 720 grammes, du massif, 509 pages, papier vélin, reliure pleine toile. A largement suffi pour huit brochettes. Comme convenu, le client et ses sept invités avaient solennellement … Lire la suite

Note de lecture : « Absinthe » (Sébastien Doubinsky)

Lorsque la trame du multivers entre en joyeuse déliquescence, que les rapports entre nature, hommes et dieux se mettent à bouger, vers une apocalypse inattendue : du grand Sébastien Doubinsky. x Des briques d’abord disjointes en apparence et des personnages baroques qui ne sembleraient pas, en toute rationalité, devoir un jour interagir : familier de … Lire la suite

Note de lecture : « La transparence selon Irina » (Benjamin Fogel)

Entre transparence et anonymat, pressions sociétales et manipulations, une superbe et foisonnante fausse enquête policière et vraie fabulation à propos de Ghosts in the Machines. x Je sens mon mobile vibrer dans ma poche. Les notifications affluent. Irina cherche à me noyer sous les messages. Je choisis de l’ignorer. Je dois décompresser, m’extraire du flux … Lire la suite

Note de lecture : « Entretiens » (Gilles Barbier)

L’art de la conversation. x Prolifique et inventive, l’œuvre de Gilles Barbier se caractérise par la très grande diversité de ses formes (photo, vidéo, peinture, sculpture, dessin), par son humour débridé, par la variété des sources et des références dans lequel elle puise (science-fiction, bande dessinée, cinéma, philosophie…) et par les correspondances qui l’irriguent, reflet … Lire la suite

Note de lecture : « En direct de la planète Minuit » (Nalo Hopkinson)

Une conférence, deux nouvelles et un entretien d’une voix canadienne et jamaïcaine en science-fiction et fantastique, magnifique d’intelligence et de lucidité, encore beaucoup trop rare en français. x Bonjour. Je voudrais remercier l’Association internationale du fantastique dans les arts pour évoir dédié, cette année, l’ICFA aux questions de race dans la littérature du fantastique, et … Lire la suite

Note de lecture : « Le Gambit du Renard » (Yoon Ha Lee)

Mathématiques souterraines et sociétés de castes combattantes. Guerrier, politique et brillant. x À l’académie Kel, une instructrice avait expliqué à la promotion de Cheris que le crible de seuil était une arme à utiliser en dernier recours, et pas seulement à cause de ses fameuses implications. Ladite instructrice avait eu l’occasion de voir un crible … Lire la suite

Note de lecture : « Capsules de temps » (Xavier Boissel)

Du kitsch attendrissant de la capsule de temps volontaire au vertige existentiel de son analogue involontaire. Un parcours étourdissant de brio dans les soubassements philosophiques d’une icône contemporaine de la culture, savante comme populaire. x x Alors que les capsules de temps, sous leur forme originelle et principale de collection volontairement enfouie de témoignages divers, … Lire la suite

Note de lecture : « La guerre en douce » (Frederik Pohl)

Un roman de 1981, un peu raté mais néanmoins fort intéressant, avec glissement énergique de l’action secrète des Etats. x RELECTURE Publié en 1981, traduit (remarquablement) en français en 1986 par Nathalie Serval chez La Découverte, ce roman de Frederik Pohl est un bon exemple de la manière dont l’auteur, régulièrement, sut s’emparer d’idées prometteuses … Lire la suite

Note de lecture : « Variations sur l’histoire de l’humanité » (Collectif)

Mixer les avancées scientifiques et les constructions mythiques ou littéraires autour des origines de l’humanité et de son évolution : un régal pluri-disciplinaire. x x Il y a de temps à autre, comme ça, quelques initiatives éditoriales qui stupéfient par leur audace et par leur intelligence. Il n’est pas surprenant que l’une d’elles, entre toutes, … Lire la suite

Note de lecture : « Capsules » (Benjamin Planchon)

35 capsules temporelles exhumées d’un avenir assez proche ou très lointain, pour chanter le corps décérébré renvoyé à ses contradictions de masse. x Une certaine confusion règne encore, mais encore un peu de temps et tout s’éclaircira ; nous verrons enfin apparaître le miracle d’une société animale, une parfaite et définitive fourmilière. (Paul Valéry, Variété, … Lire la suite