☀︎
archives

Science-fiction

Ce tag est associé à 308 articles

Note de lecture : « Aqua™ » (Jean-Marc Ligny)

x Sur fond de dérèglement climatique, de sécheresse globale croissante et de triomphe des entreprises ayant su manier à la perfection le greenwashing de surface, un grand roman foisonnant d’humanité, de géopolitique spéculative et de recours aux forêts du fantastique. x Lancée début octobre 2022 avec les éditions La Volte, la librairie Charybde et le … Lire la suite

Note de lecture : « En panne sèche » (Andreas Eschbach)

« Même la dernière goutte d’essence permet encore d’accélérer » : écrit en 2007, autour du pic pétrolier d’un proche avenir et de ses conséquences sociales et politiques, un thriller bouillonnant de dépendance au carbone et aux richesses, par un maître allemand de la science-fiction. x RELECTURE Lancée début octobre 2022 avec les éditions La Volte, la … Lire la suite

Note de lecture : « Des milliards de tapis de cheveux » (Andreas Eschbach)

À la fois galactique et quasiment médiévale, une incroyable fable anthropologique sur le pouvoir, le récit et le mythe. x RELECTURE Nœud après nœud, jour après jour, une vie durant, les mains de l’exécutant répétaient sans cesse les mêmes gestes, nouant et renouant sans cesse les fins cheveux, des cheveux si fins et si ténus … Lire la suite

Note de lecture : « L’humain augmenté : cyborgs, fictions et métavers » (Collectif)

Un court recueil de quatre mini-essais, incisif et efficace, sur les métavers et les transhumanismes, entre fictions et réalités. x Pour inaugurer la série Les petits cahiers de tendances, co-construite par les éditions de l’Aube et la Fondation Jean Jaurès, nous avons eu le plaisir de voir arriver en juin 2022 un petit ouvrage passionnant, « L’humain … Lire la suite

Note de lecture : « Les tentacules » (Rita Indiana)

Dans une République dominicaine du présent, du futur et du passé, une exceptionnelle cyber-danse sauvage (en merengue rock, naturellement) de l’écologie, de la politique, de la responsabilité collective et des choix individuels. x La sonnette de l’appartement d’Esther Escudero a été programmée pour émettre un bruit de vague. Acilde, sa bonne, qui s’affaire aux premières … Lire la suite

Note de lecture : « Superluminal » (Vonda N. McIntyre)

De l’autrice justement célébrée du « Serpent du Rêve », un space opera de 1983, minant le roman d’aventures conquérantes de l’intérieur, de sa sensibilité subversive et subtile. x Elle n’avait pas hésité à renoncer à son cœur. Après l’opération, Laena Trevelyan passa, dans une demi-inconscience, une période qui lui parut interminable, les somnifères masquant la douleur, maintenue dans … Lire la suite

Note de lecture : « Descente aux enfers » (Doris Lessing)

Huit ans avant Canopus dans Argo, la première incursion de Doris Lessing en science-fiction, déjà redoutable de profondeur et de malice, entre intérieur et extérieur. x ADMISSION HÔPITAL CENTRAL Fiche d’entrée Vendredi 15 avril 1969 Nom : Inconnu Sexe : Masculin Âge : Inconnu Adresse : Inconnue Observations générales : La police a trouvé le … Lire la suite

Note de lecture : La trilogie Rosewater (Tade Thompson)

Parvenant à une superbe intrication de sources et de motifs disjoints, un rusé sommet de l’afrofuturisme contemporain, et de la grande littérature spéculative endiablée. x Dans ce Nigéria du futur plus ou moins proche, bouillonnant d’inventivité technologique et de corruption, de manœuvres politiciennes et de polices publiques comme privées, de capitalisme débridé et de misère … Lire la suite

Note de lecture : « Le tango des ombres » (Jean-François Seignol)

Plaçant le tango, ses passions et ses mystères, au cœur de cinq nouvelles jouant de la science-fiction et du fantastique, un recueil surprenant de ruse et de beauté. x Pour parvenir jusqu’au quartier Villa Urquiza, Emilio avait dû montrer sa carte professionnelle à plusieurs reprises. Les agents du service de la Rectitude urbaine, en faction … Lire la suite

Note de lecture : « La péninsule » (Louis-Bernard Robitaille)

Entre un ordo-libéralisme de surveillance porté à son paroxysme et de dérisoires havres radioactifs, une dystopie mélancolique et radicale. x Je n’avais jamais imaginé que cela m’arriverait à mon tour. Je le savais bien pourtant, personne n’était à l’abri, il suffisait d’un mot de travers, d’une maladresse ou d’un peu de malchance pour être happé … Lire la suite