☀︎
archives

Rêverie

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « La part des nuages » (Thomas Vinau)

Pas seulement la part, mais le parti pris des nuages. x mal Un cornichon de la taille d’un immeuble… Une femme à six pattes… Les traces de pieds d’un ogre… Un crocodile  qui se mouche… Et un tracteur en train de fonde comme du beurre… Une citrouille avec des cornes… Un cow-boy qui rugit et … Lire la suite

Note de lecture : « En route vers Okhotsk » (Eleonore Frey)

Le voyage insensé comme point d’ancrage paradoxal des existences qui tournoient. x L’homme à l’imperméable reste un instant planté devant le bistro qu’il vient de quitter, il regarde à gauche et part à droite. Sans raison. Les feuilles tombent des arbres et s’élèvent dans le vent. Lui, autant que possible, va vers le bas. Comme … Lire la suite

Note de lecture : « Temps glaciaires » (Fred Vargas)

L’un des plus féroces puzzles jamais soumis au commissaire Adamsberg et à sa brigade bariolée. x J’avais laissé reposer quelque temps le commissaire Adamsberg de Fred Vargas, après « L’armée furieuse » en 2011. Certainement pas par lassitude, ce personnage de policier résolument hors normes étant sans doute l’un des plus attachants construits par la fiction romanesque … Lire la suite

Note de lecture : « La chaîne d’or » (Alexandre Grine)

Un bref et fascinant roman d’aventures russe de 1925, teinté d’un profond surréalisme. x « Le vent soufflait… », ayant écrit ces mots, je renversai l’encrier d’un geste maladroit, et la couleur de la petite flaque brillante me fit ressouvenir de la noirceur de cette nuit-là, quand j’étais couché dans le poste d’équipage de « L’Espagnole ». Cette coquille … Lire la suite

Note de lecture : « Le soir du dinosaure » (Cristina Peri-Rossi)

Onze nouvelles uruguayennes, où des enfants inventent des échappées subversives à la dictature. x « Le soir du dinosaure » regroupe les deux premiers recueils de nouvelles de l’Uruguayenne Cristina Peri-Rossi, publiés en 1976 et en 1980, traduits en français et assemblés en un seul volume par Laure Bataillon et Françoise Campo-Timal, sous le titre du premier … Lire la suite

Note de lecture : « Rêve général » (Nathalie Peyrebonne)

Un beau matin, chacun s’arrête de travailler, pour flâner et se retrouver. Une fable politique songeuse et étonnante. x Publié en 2013 chez Phébus, le premier roman de Nathalie Peyrebonne fait partie de ces textes rêveurs et malicieux qui secrètent, depuis leur aspect paisible, une profonde subversion et un redoutable questionnement social et politique. Empruntant … Lire la suite