☀︎
archives

Roman policier

Ce tag est associé à 130 articles

Note de lecture : « Bad Monkeys » (Matt Ruff)

Aux carrefours multiples des genres littéraires, l’interrogatoire des interrogatoires pour mettre à jour une organisation secrète décidément pas comme les autres. x C’est une salle qu’un auteur dramatique en manque d’inspiration aurait pu imaginer, les yeux rivés sur sa page blanche : des murs blancs. Un plafond blanc. Un sol blanc. Pas complètement dépouillée, mais … Lire la suite

Note de lecture : « Terra alta » (Javier Cercas)

Travailler au corps la notion de justice dans un décor en or de polar bien noir, aux confins de la Catalogne et des Misérables de Hugo, pour y découvrir de nouveaux points aveugles. x C’est la première fois que Melchor est confronté à une scène de meurtre depuis qu’il est en Terra Alta. Avant cela, … Lire la suite

Note de lecture : « Le silence selon Manon » (Benjamin Fogel)

Avant le spectre de la transparence, y eut-il la puissance du silence ? Un prequel diablement rusé pour une investigation de nos futurs risqués en réseaux toujours maladroits. x Alors que le premier roman publié de Benjamin Fogel, « La transparence selon Irina » (2019), nous aiguillait vers les lignes de conséquence, entre autres, des opinions publiques … Lire la suite

Note de lecture : « Maldonnes » (Serge Quadruppani)

Merveilleux de causticité, d’humour, de tendresse et d’allant, un polar en forme de somme politique provisoire, où la vengeance est bien glacée, l’avidité bien déchaînée, et l’amour bien présent, même s’il porte ses propres complexités. x Dans le Limousin, et ailleurs sans doute aussi, on dit des chats et des chiens que ce sont « des … Lire la suite

Note de lecture : « Indésirable » (Erwan Larher)

Micro-politiques locales et vieilles pierres, grand banditisme international et utopies concrètes, politiques de genre et émancipations quotidiennes : un roman explosif et audacieux au confluent exact de l’intime et du politique, du sauvage et du domestique. x Paysage bucolique à tendance bocagère, relief vallonné, revêtement routier récent – à l’oreille, probablement un béton bitumineux drainant. … Lire la suite

Note de lecture : « En secret à Belle-Île » – Mary Lester 58 (Jean Failler)

Dans la beauté domestiquée mais gardant quelques restes d’heureuse sauvagerie de Belle-Île-en-Mer, l’une des meilleures enquêtes récentes de Mary Lester. x Les journaux avaient fait leur Une avec ce que l’on connaissait désormais sous le nom de « La tuerie de Quimper ». Deux morts par balles au cours d’une fusillade sur les marches du palais. Du … Lire la suite

Note de lecture : « Paz » (Caryl Férey)

Au cœur du bourbier sanglant de la Colombie de 2017, un drame presque shakespearien concocté avec brio parmi les atrocités et les avidités des puissants jamais rassasiés. x Lautaro Bagader avait écrasé la contestation, les laudateurs qui vous tirent dans le dos, fermé le clapet des journalistes, des sceptiques, des pleutres, des pleurnicheurs. Quatre-vingt-dix pour … Lire la suite

Note de lecture : « La sacrifiée du Vercors » (François Médéline)

Au cœur du Vercors tout juste libéré, après la catastrophe de juillet 1944, alors que les rages épuratrices sont prêtes à se déchaîner, un polar historique enlevé, au rythme brillamment étourdissant, et des personnages d’une admirable étoffe. x Le conducteur de la Peugeot 402 Légère a trente-trois ans. Il porte une veste grise, une chemise … Lire la suite

Note de lecture : « Lëd » (Caryl Férey)

Dans le froid glacial de la deuxième plus grande ville polaire du monde, au cœur de la Sibérie arctique, une enquête policière d’abord presque anodine qui fait vaciller les certitudes et les arrangements commodes d’une lisse façade post-soviétique. x Deux millions et demi d’hommes relevaient des différentes structures de sécurité, auxquels il fallait ajouter les … Lire la suite

Note de lecture : « La fabrique de la terreur » (Frédéric Paulin)

Troisième volet brillant d’une plongée romanesque dans les mutations permanentes du terrorisme islamiste contemporain, dans les aveuglements partiels et dans les trains de retard qui le servent – pas toujours là où le réflexe obsidional occidental les localiserait d’abord. x Une gifle. Mohamed a reçu une gifle de trop. Son vrai nom c’est Tarek. Sa … Lire la suite