☀︎
archives

Oustachis

Ce tag est associé à 5 articles

Note de lecture : « Demain la brume » (Timothée Demeillers)

Entre Nevers et Paris, entre Vukovar et Zagreb, cinq jeunes figures pour saisir la forme mouvante d’une pathologie nationaliste et identitaire européenne, à l’orée des années 1990. x Les manifestants ont fini par se disperser et le brouillard par se lever. Une demi-lune d’une pâleur laiteuse éclairait la nuit tombée. Pierre-Yves est resté à nos … Lire la suite

Note de lecture : « L’homme de Berlin » (Luke McCallin)

Crimes et enquête au cœur du panier de crabes nazis et oustachis de Sarajevo en 1943. Impressionnant. x Avant la deuxième guerre mondiale, Gregor Reinhardt était un enquêteur phare de la Kripo, la police criminelle allemande, à Berlin. Lorsque la dimension politique et la mainmise nazie sur l’ensemble des forces de police lui deviennent par … Lire la suite

Note de lecture : « Freelander » (Miljenko Jergović)

Le trajet routier presque anodin d’un professeur retraité entre Zagreb et Sarajevo devenant sous nos yeux une rusée leçon d’histoire, de mémoire tenace et de contamination pernicieuse. x Le facteur, qui depuis vingt-cinq ans lui apportait son courrier à Zaprudje, n’avait jamais appelé Karlo Adum par son nom, et réciproquement, mais le professeur ne s’en … Lire la suite

Note de lecture : « La femme qui avait perdu son âme » (Bob Shacochis)

Cinquante ans de racines intimes des chocs historiques, par quelques personnages incroyablement ambigus et extrêmement attachants. x x Publié en 2013, traduit en français en janvier 2016 par François Happe chez Gallmeister, le deuxième roman du journaliste américain multi-primé Bob Shacochis appartient sans aucun doute à l’espèce relativement rare des grands romans parvenant à capter … Lire la suite

Note de lecture : « Kaputt » (Curzio Malaparte)

L’expérience de la guerre et de la barbarie poussée à son point ultime, dans un récit d’une sublime et délétère beauté. x Dans une courte préface, Curzio Malaparte (1898 – 1957) raconte l’histoire du manuscrit de «Kaputt», écrit sur le front de l’Est entre 1941 et 1943, dissimulé et transporté en plusieurs parties pendant la guerre pour … Lire la suite