☀︎
archives

Littérature américaine

Ce tag est associé à 156 articles

Note de lecture : « Dragon rouge » (Thomas Harris)

En 1981, la naissance littéraire du plus célèbre des tueurs en série fictionnels : Hannibal Lecter, déjà vrai-faux consultant depuis sa prison psychiatrique de haute sécurité. x RELECTURE (PREMIÈRE LECTURE EN VERSION ORIGINALE AMÉRICAINE) Will Graham passa lentement devant la maison où la famille de Charles Jacobi avait vécu et péri. Les fenêtres étaient sombres. … Lire la suite

Note de lecture : « Doctor Sleep » (Stephen King)

Plus de trente ans après les événements de l’hôtel Overlook, une étonnante suite de « Shining », teintée d’ironie et de sentiments, donnant la part belle à l’alcoolisme et aux camping-cars. x Le deuxième jour du mois de décembre d’une année où un planteur de cacahuètes de Géorgie était aux affaires à la Maison-Blanche, l’un des plus … Lire la suite

Note de lecture : « Shining » (Stephen King)

Un auteur colérique, alcoolique repenti, en proie aux démons du doute, avec sa femme et son fils aux pouvoirs spéciaux, dans la solitude hivernale de l’hôtel Overlook, haut perché dans le Colorado, pour un rendez-vous avec un destin naturel et surnaturel. x RELECTURE C’était aussi dans cette salle que s’élevait… une gigantesque horloge d’ébène. Son … Lire la suite

Lecture BD : « L’art invisible » (Scott McCloud)

Réalisée en bande dessinée en 1993, la première bible théorique spécifique du neuvième art. Un must pour toute amatrice ou amateur, et au-delà. x Scott McCloud a trente-trois ans lorsque, après l’aventure parodique de son comics « Zot ! », menée de 1984 à 1991, lorsqu’il publie en 1993 « L’art invisible », « bande dessinée à propos de bandes … Lire la suite

Note de lecture : « L’enfance attribuée » (David Marusek)

Une longue nouvelle post-cyberpunk un peu réchauffée avec pourtant quelques belles fulgurances qui mettent en appétit. x Au moment de la noce, nous vivions ensemble depuis six mois. En partie par curiosité, en partie en désespoir de cause. Tout ce qui se passait entre nous prenait des proportions démesurées. Comme des racines qui se ramifiaient, … Lire la suite

Note de lecture : « Invasion » (Luke Rhinehart)

Une invasion extraterrestre pour, littéralement, jouer – que seule la sérieuse paranoïa des dirigeants américains peut transformer si aisément en tragédie ordinaire. Une satire à l’emporte-pièce par l’auteur de « L’homme-dé ». x Là-haut, sur le toit, j’ai vu un ballon de basket poilu. Plus gros qu’un ballon de basket, en fait, plutôt un ballon de plage, … Lire la suite

Note de lecture : « Lincoln au Bardo » (George Saunders)

Une polyphonie inventive en forme de sarabande langagière qui saisit la fusion surnaturelle du deuil intime, de l’obsession au-delà de la mort et de la prise de lourdes décisions historiques, dans un cimetière de Washington en 1862. x « Vous savez, me dit Mrs. Lincoln, le Président est censé donner une série de dîners de gala … Lire la suite

Note de lecture : « L’incivilité des fantômes » (Rivers Solomon)

Associer le motif du vaisseau générationnel et de l’esclavage afro-futuriste en une narration puissamment neuro-atypique, pour un résultat hautement décapant. x x Elle s’étonna que ces femmes, qui savaient bricoler des étoiles-en-pot, ne puissent fabriquer des réchauds à alcool. Tout tenait à la géographie du Matilda, se dit-elle. Certaines choses se savaient depuis deux générations … Lire la suite

Note de lecture : « First Nation » (Phyllis Yordan)

La poésie crue et tendre d’une survie enjouée à une déchéance annoncée. Poignant, paradoxalement drôle et superbement vital. x Je vois une blonde fatiguée Sur son trente-et-un Maquillée comme une voiture volée Elle attend l’autocar Au milieu de nulle part Au milieu des champs Pour se rendre à une audition Je vois un homme Qui … Lire la suite

Note de lecture : « Mécanique de la chute » (Seth Greenland)

Dangers et coïncidences fatales au pays de la vie matérielle suprême. Hilarant et glaçant. x Richissime promoteur immobilier new-yorkais et international, ayant largement développé le petit empire reçu en héritage de sa famille d’anciens immigrants juifs, Jay Gladstone a, comme on dit, tout pour être heureux. Belle et intelligente épouse, passion intacte pour les défis … Lire la suite