☀︎
archives

Littérature américaine

Ce tag est associé à 70 articles

Note de lecture : « American War – A Novel » (Omar El Akkad)

Un étonnant récit de la deuxième guerre de sécession américaine, en 2075, et un tour de force de renversement des points de vue. x LECTURE EN VERSION ORIGINALE AMÉRICAINE Alors que je ne lis plus beaucoup de V.O. ces derniers temps, c’est le hasard d’une table attirante de la librairie Ombres Blanches (boutique langues étrangères) … Lire la suite

Note de lecture : « Le pianiste déchaîné » (Kurt Vonnegut)

En 1952, un premier roman – et la première vraie dystopie de l’efficacité marchande. x RELECTURE En 1952, un jeune (il a alors tout juste 30 ans) vétéran américain de la deuxième guerre mondiale, revenu en 1945 de cinq mois de captivité pour tenter – sans succès in fine – d’obtenir un doctorat en anthropologie … Lire la suite

Note de lecture : « Les enfants de l’esprit » (Orson Scott Card)

Le quatrième et dernier volume du cycle originel d’Ender – et la paradoxale résolution hégélienne des contradictions précédentes. x RELECTURE ALERTE AUX SPOILERS !!! Si vous n’avez pas lu (dans l’ordre), « La stratégie Ender », « La voix des morts » et « Xénocide », passez votre chemin, car même en parlant à mots relativement couverts, cette note de lecture … Lire la suite

Note de lecture : « American Gods » (Neil Gaiman)

La légende des États-Unis en lutte acharnée entre anciens dieux clochardisés et nouveaux dieux en marche. x RELECTURE (PREMIÈRE LECTURE EN VERSION ORIGINALE ANGLAISE) Ombre purgeait trois ans de prison. Il était assez costaud et avait plutôt l’air de ne pas se laisser emmerder pour que son plus gros problème soit de tuer le temps. … Lire la suite

Note de lecture : « Le Moineau de Dieu » (Mary Doria Russell)

Une extraordinaire tentative de théodicée, à partir de matériau anthropologique et science-fictif de premier choix. x RELECTURE – PREMIÈRE LECTURE EN VERSION ORIGINALE AMÉRICAINE Ce premier roman de 1996, œuvre d’une paléo-anthropologue de quarante-six ans, spécialisée jusqu’alors dans les études néanderthaliennes, mais aussi admiratrice de longue date de la littérature de science-fiction en général, et … Lire la suite

Note de lecture : « Cosmix Banditos » (A.C. Weisbecker)

Air Cocaïne en spectre quantique et farceur du bassin caraïbe x Legs comme d’habitude a fait son apparition peu après cette séance de tir, rampant vers mon M 16 afin d’aller s’enrouler autour de la chambre de tir et d’y passer sa sieste de l’après-midi. Legs est un petit boa constrictor qui a élu domicile … Lire la suite

Note de lecture : « La folie de l’or » (Gilbert Sorrentino)

Le point d’interrogation systématique pour semer le doute jubilatoire au cœur du western et de la littérature x RELECTURE x x Pourquoi Bud annonça-t-il d’une voix traînante que la monture portait peut-être un voleur de bétail ? Une intuition ? La peur panique ? Les conjectures oisives de l’inexpérience ? Qu’est-ce que des voleurs de … Lire la suite

Note de lecture : « Little America » (Henry Bromell)

Espionnage au Moyen-Orient en 1958, dans les yeux acérés d’une enfance qui se cherche de nos jours. Très impressionnant. x   Un samedi matin de l’été 1957, presque cinq mois avant les événements en question, la porte d’entrée d’une modeste maison en stuc à un étage de P Street, dans le quartier de Georgetown à … Lire la suite

Note de lecture bis : « Les frères Sisters » (Patrick deWitt)

Tueurs à gages – et tout autre chose – entre Oregon et Californie en 1851. x Assis devant le manoir du Commodore, j’attendais que mon frère Charlie revienne avec des nouvelles de notre affaire. La neige menaçait de tomber et j’avais froid, et comme je n’avais rien d’autre à faire, j’observai Nimble, le nouveau cheval … Lire la suite

Note de lecture : « Zones de divergence » (John Feffer)

Un délitement mondial par balkanisation et indifférence avide, à travers la confession rusée et fuyante d’un universitaire ayant eu raison trop tôt. Très impressionnant, en 140 pages. x x J’étais un professeur d’université entre deux âges lorsque j’ai pratiquement créé la géo-paléontologie, en 2020. (Pour plaisanter, nous disions que nous étions les seuls historiens à … Lire la suite