☀︎
archives

Xavier Boissel

Ce tag est associé à 36 articles

Note de lecture : « Le Signal » (Sophie Poirier)

D’un immeuble en bord de plage, puissamment symbolique et voué à la démolition, extraire une intense et poétique histoire d’amour incalculable. x Cette station balnéaire n’était pas comme les autres. Les tamaris tordus ? Mais tous les fronts de mer ont les mêmes arbres penchés. Les trottoirs de ce rose fané, avec des fissures ? … Lire la suite

Note de lecture : « Archéologies ferroviaires » (Bruno Lecat)

Conduite au rythme paisible et attentif de la marche à pied, une formidable leçon de géographie psychologique, politique et humaine, conduite au fil des imaginaires du rail, de la désaffection et du toujours-en-devenir, au long de 50 km d’anciennes voies ferrées. x cinquante secondes d’arc à Vendargues À la gare de Vendargues, 50 ans après … Lire la suite

Note de lecture : « Explorizons » (Florence Jou)

Entre lieux et humains, lignes de fuite et d’installation, le tracé poétique d’un questionnement inlassable de la possibilité fragile de l’habitation. Une somptueuse et surprenante itinérance aux confins, ici et là-bas. x tu viens d’arriver, tu commences à t’installer, tu investis l’espace, obscur, tu cherches une chaise, un fauteuil, tu te disposes contre une surface, … Lire la suite

Note de lecture : « L’énigmaire » (Pierre Cendors)

Sans frontières, parfois sans nom, nous ne régnons pas, nous allons : monstrueux de subtilité et de poésie, un labyrinthe science-fictif et tarkovskien pour réinterroger la possibilité puissante de l’art après Ravensbrück x Ma première reconnaissance du Bois désert, à Orze, dans les terres du Nord – un petit village qui n’existe plus -, m’a … Lire la suite

Note de lecture : « Freshkills – Recycler la terre » (Lucie Taïeb)

De Berlin à Staten Island, une traque poétique et politique des modalités de l’enfouissement physique et mémoriel de nos horreurs et de nos déchets. x C’est à Berlin que cette histoire commence, comme peut-être commencent désormais à Berlin toutes les histoires de ruine, de hantise et d’oubli. Nous sommes au tout début du XXIe siècle … Lire la suite

Note de lecture : « L’arrachée belle » (Lou Darsan)

Chanter un nomadisme poétique cavalier pour échapper à l’aliénation rampante et à ses nombreux azimuts : la beauté efficace d’une arrachée indispensable. x Dans la baignoire fermée, l’eau coule, pas plus haut que ses jambes étendues. Elle ne sait pas ce qu’elle écrirait si elle voulait évoquer l’eau, les mollets, la peau nue, le triangle … Lire la suite

Note de lecture : « Marseille 73 » (Dominique Manotti)

Les ratonnades et les meurtres massifs d’Arabes en 1973 dans le Sud-Est de la France, soigneusement oubliés aujourd’hui, en toile de fond précise et documentée de la deuxième enquête historique du commissaire Daquin. x Prologue 1973. Grasse, charmante cité provençale, ses fleurs, ses parfums, ses trente mille habitants, et son petit millier de travailleurs immigrés, … Lire la suite

Note de lecture : « Le temps est à l’orage » (Jérôme Lafargue)

Toujours merveilleuse, toujours mystérieuse et encore renouvelée, l’étrange mythologie contemporaine d’une Aquitaine universelle. x x Je ne suis pas un inconnu en ville. Je suis de ces personnes que l’on catégorise parce qu’on les craint. Ni dans la marge, ni dans la norme. Mais lorsque j’apparais, les conversations s’arrêtent l’espace de quelques secondes. Cela tient … Lire la suite

Note de lecture : « La supplication » (Svetlana Alexievitch)

L’horreur brute et l’absurde mélancolique de Tchernobyl, dans les mots orchestrés de ses acteurs, de ses témoins et de ses victimes. x RELECTURE Avant d’y aller, j’avais peur. Mais cela n’a pas duré longtemps. Une fois sur place, la peur a disparu. Il y avait les ordres, le travail, la mission. J’étais intéressé par le … Lire la suite

Note de lecture : « Sous le feu » (Michel Goya)

Une analyse alerte, intelligente et très documentée du combat moderne, et des enjeux de l’exposition à la mort militaire, à l’échelle de l’individu et du petit groupe. x Si j’avais du temps et votre talent pour étudier la guerre, je pense que je me concentrerais entièrement sur les réalités du combat : les effets de … Lire la suite