☀︎
archives

William Gibson

Ce tag est associé à 28 articles

Note de lecture : « Tè mawon » (Michael Roch)

Un passionnant roman afro-cyberpunk largement révolutionnaire, jouant avec des futurs caraïbes transcendés par la présence du Tout-Monde cher à Glissant et Chamoiseau. Une créolisation en action des esprits et du langage. Une grande réussite audacieuse. x Pas de note de lecture proprement dite pour ce « Tè mawon » de Michael Roch, publié à La Volte en … Lire la suite

Note de lecture : « William S. Burroughs SF machine » (Clémentine Hougue)

La puissance et la richesse du dialogue entre Burroughs et la science-fiction, inspirations et influences croisées à l’impact toujours formidable sur notre époque. x x Coupez les lignes-mots Coupez les lignes-musiques Cassez les images-contrôles Cassez la machine-contrôle (La Machine molle, 1961) Dès son exergue, on devine que l’essai de Clémentine Hougue, nourri de son travail … Lire la suite

Note de lecture : « Cyberpunk’s Not Dead » (Yannick Rumpala)

Une vigoureuse étude du mouvement littéraire cyberpunk des années 1980-1990, et une salutaire appréciation de son contenu politique toujours pertinent aujourd’hui. x Somme toute très actuel ? Trop actuel ? Trop ressemblant avec le présent ? Ou trop daté ? Trop lié à son époque ? Le cyberpunk avait marqué la science-fiction des années 1980, … Lire la suite

Note de lecture : « Résolution » (Li-Cam)

Face à un effondrement écologique en cours, une expérimentation scientifique de la dernière chance en forme d’utopie contrôlée. x Croyez-vous dans la réalité ? Vous pensez que cette question n’a pas lieu d’être, que c’est une mauvaise blague. Détrompez-vous. Quelques années avant l’effondrement, la réalité s’est estompée, elle s’est faite floue, trouble. Les bonnes gens … Lire la suite

Note de lecture : « Capitale Songe » (Lucien Raphmaj)

Une folle immersion poétique et policière dans un avenir bringuebalant où les rêves de capture et de puissance ont engendré leurs cauchemars logiques, hybrides et tout-puissants. Un réjouissant appel littéraire à la circonspection, à la résistance et à la lutte, tous azimuts. x x Nos histoires dorment mal, insomniaques, elles se retournent et cherchent la … Lire la suite

Note de lecture : « L’enfance attribuée » (David Marusek)

Une longue nouvelle post-cyberpunk un peu réchauffée avec pourtant quelques belles fulgurances qui mettent en appétit. x Au moment de la noce, nous vivions ensemble depuis six mois. En partie par curiosité, en partie en désespoir de cause. Tout ce qui se passait entre nous prenait des proportions démesurées. Comme des racines qui se ramifiaient, … Lire la suite

Note de lecture : « Ada ou la beauté des nombres » (Catherine Dufour)

Une tonique biographie de la pionnière britannique de l’informatique, fille de Lord Byron et prisonnière des rituels patriarcaux victoriens et assimilés. x En ce 2 janvier 1815, le très célèbre Lord Byron, poète débauché et ruiné, épouse à Seaham Hall, dans le nord de l’Angleterre, la très sage Annabella Milbanke. Il la surnomme la « princesse … Lire la suite

Note de lecture : « Hors sol » (Pierre Alferi)

En suspension au-dessus d’une Terre dévastée par la hausse des températures, le monde terminal des monades hantées. Un cauchemar rude, drôle, époustouflant. x Tout est plus grand, dit-on, dans les souvenirs d’enfance. Je ne sais pas. J’ai passé la mienne dans un logement si exigu de la banlieue d’Utrecht que le plafond semblait à portée … Lire la suite

Note de lecture : « Câblé » (Walter Jon Williams)

En 1986, le plus hardwired de tous les hardboiled. Ou vice versa. x RELECTURE Sarah lui tourne le dos pour fixer Maurice dans ses yeux de métal. « Cet homme m’embête », dit-elle. Les traits de Maurice ne changent pas d’expression. « Feriez mieux de partir », dit-elle à Cunningham. Sans regarder Cunningham, Sarah reçoit, du coin de l’œil, … Lire la suite

Note de lecture : « Omniscience » (André Ourednik)

Une belle fiction métaphorique d’un futur possible des océans de données et des enjeux de leur exploration. x L’Omniscience s’infiltrait quand même un peu par la jointure du scaphandre, il la sentait, la coquine. Ça lui coulait sur la nuque. Renvoyait des flashs de sa sœur assise dans une chambre blanche, ses yeux noir vert … Lire la suite