☀︎
archives

William Gibson

Ce tag est associé à 22 articles

Note de lecture : « Ada ou la beauté des nombres » (Catherine Dufour)

Une tonique biographie de la pionnière britannique de l’informatique, fille de Lord Byron et prisonnière des rituels patriarcaux victoriens et assimilés. x En ce 2 janvier 1815, le très célèbre Lord Byron, poète débauché et ruiné, épouse à Seaham Hall, dans le nord de l’Angleterre, la très sage Annabella Milbanke. Il la surnomme la « princesse … Lire la suite

Note de lecture : « Hors sol » (Pierre Alferi)

En suspension au-dessus d’une Terre dévastée par la hausse des températures, le monde terminal des monades hantées. Un cauchemar rude, drôle, époustouflant. x Tout est plus grand, dit-on, dans les souvenirs d’enfance. Je ne sais pas. J’ai passé la mienne dans un logement si exigu de la banlieue d’Utrecht que le plafond semblait à portée … Lire la suite

Note de lecture : « Câblé » (Walter Jon Williams)

En 1986, le plus hardwired de tous les hardboiled. Ou vice versa. x RELECTURE Sarah lui tourne le dos pour fixer Maurice dans ses yeux de métal. « Cet homme m’embête », dit-elle. Les traits de Maurice ne changent pas d’expression. « Feriez mieux de partir », dit-elle à Cunningham. Sans regarder Cunningham, Sarah reçoit, du coin de l’œil, … Lire la suite

Note de lecture : « Omniscience » (André Ourednik)

Une belle fiction métaphorique d’un futur possible des océans de données et des enjeux de leur exploration. x L’Omniscience s’infiltrait quand même un peu par la jointure du scaphandre, il la sentait, la coquine. Ça lui coulait sur la nuque. Renvoyait des flashs de sa sœur assise dans une chambre blanche, ses yeux noir vert … Lire la suite

Note de lecture : « Dans l’existence de cette vie-là » (Caroline Hoctan)

Dans la grande ville américaine mythique, en quête cryptée du sens de la littérature – et donc de la vie. x Je débarque, débarque dans cette « Ville des villes », qui descend tout à la fois d’Alexandrie, de Babylone et de l’Empire alors qu’on y assiste, en direct, à la faillite la plus importante de tous … Lire la suite

Les lectures les plus marquantes de Charybde 2 en 2017

25 fictions, 3 essais, 7 relectures qui ont enchanté plus que d’autres mon année 2017 x On peut discuter sans fin, comme chaque année désormais, de l’intérêt ou de la pertinence des « palmarès de fin d’année ». Le pratiquant à titre plus ou moins personnel depuis 2006, je trouve malgré tout l’exercice utile, car il me … Lire la suite

Note de lecture : « Toxoplasma » (Sabrina Calvo)

Hackers en folie et Commune Libre de Montréal en métaphore uchronique d’un âge d’or déliquescent à toujours réinventer. x « Même pas en rêve, cousin ! » : le nouveau roman de Sabrina Calvo, publié en ces jours d’octobre 2017 à La Volte, est sans aucun doute l’une des expériences littéraires les plus époustouflantes que j’ai rencontrées … Lire la suite

Note de lecture : « L’heure de 80 minutes » (Brian Aldiss)

En partie chanté, un véritable opéra SF déjanté, drôle et retors. x   Quatre choses que l’on remarque particulièrement après toute guerre d’envergure respectable : préparatifs pour la prochaine, conviction que c’en est bien fini des conflits armés, famine, et réjouissances. Dans ce futur de notre Terre (ou plus exactement de notre Terre des années … Lire la suite

Note de lecture : « Deconstructing the Starships – Science, Fiction and Reality » (Gwyneth Jones)

Un excellent recueil théorique et critique d’une autrice de science-fiction trop méconnue en France. x   La Galloise de Manchester Gwyneth Jones, qui vit depuis plusieurs années à Brighton, et qu’il ne faut pas confondre avec son homonyme soprano, demeure une autrice beaucoup trop peu connue en France. Malgré l’estime critique indéniable dont elle bénéficie, … Lire la suite

Note de lecture : « Red Planets : Marxism and Science Fiction » (Mark Bould & China Miéville)

Treize articles fort stimulants à propos de l’élaboration des contenus politiques et critiques dans la science-fiction contemporaine. x Les amatrices et amateurs de science-fiction, au sens large, dès qu’elles ou ils s’intéressent quelque peu à l’appareil critique qui environne le genre sont en général frappés par la puissance que dégage la critique universitaire anglo-saxonne, sans … Lire la suite