☀︎
archives

Voyeurisme

Ce tag est associé à 8 articles

Note de lecture : « L’étreinte » (Adrien Genoudet)

Sous le double signe de la matière et de la mémoire, un songe bergsonien acéré pour interroger la place de l’image et du voyeurisme dans l’appréhension de l’extrême violence contemporaine. x Matière et mémoire, donc, pour y voir plus clair, pour tenter d’approcher la fabrique de cette image. Je ne suis pas d’accord, c’est ainsi … Lire la suite

Note de lecture : « Heimska – La stupidité » (Eiríkur Örn Norđdhal)

Pleine d’humour noir, une fable acérée du narcissisme terminal contemporain. x Avant de l’épouser, Áki avait prévenu Lenita que, si elle le trompait, il ne se gênerait pas pour lui rendre la monnaie de sa pièce. Je sortirai et je coucherai avec quelqu’un d’autre, avait-il menacé. N’importe qui, avait-il répété en voyant qu’elle ne répondait … Lire la suite

Note de lecture : « Dancing with myself » (Ismaël Jude)

Combustion érotique d’un voyeur. x Le narrateur du premier roman d’Ismaël Jude, paru en 2014 aux éditions Verticales, a vu le jour dans une ancienne ferme transformée en discothèque au cœur des bocages, dans le village d’Écueil : le Cow-Boy club. Porté par un succès croissant, le dancing que jouxte un hangar aux vaches grignote … Lire la suite

Note de lecture : « La fête sauvage » (Annie Mignard)

Faire spectacle de tout, et peut-être surtout du fait divers tragique dans lequel remontent l’obscur et le fatal. x Cette nouvelle (ou novella) d’Anne Mignard, publiée aux éditions du Chemin de Fer en 2012, réussit en 52 pages de texte (mais, comme souvent chez ce magnifique éditeur, il faut absolument compter avec les douze illustrations … Lire la suite

Note de lecture : « Nouvelle recette pour canard au sang » (Scott Baker)

Un fantastique décalé et hautement machiavélique. x RELECTURE Scott Baker reste pour moi l’un des plus extraordinaires auteurs de fantasy et de fantastique de ces quarante dernières années, et seul son dilettantisme fermement revendiqué (et son parcours éditorial compliqué, entre France et États-Unis) peut éventuellement expliquer qu’il n’ait pas été beaucoup plus consacré par la … Lire la suite

Note de lecture : « Mikki et le village miniature » (Mika Biermann)

Féroce et réjouissant, le village miniature de Mika Biermann et son Dieu (quasiment) impuissant.   x L’écrivain, ce démiurge (éventuellement) fragile qui exerce son pouvoir en maniant sa plume, semble ici se venger des voisinages cruels et mesquins des petits villages pimpants, évoquant ainsi, immanquablement, «La ballade des gens qui sont nés quelque part» de Georges … Lire la suite

Note de lecture : « Inju : La bête dans l’ombre » (Edogawa Ranpo)

L‘enquête policière d’un écrivain, parsemée d’érotisme latent et de fascinants jeux de miroirs. x Le narrateur de «Inju : La bête dans l’ombre», auteur de romans policiers comme l’auteur, à moins que ce ne soit l’auteur lui-même, se lie d’amitié et tombe sous le charme de Shizuko Oyamada, l’épouse belle et envoûtante d’un riche homme d’affaires. Au fil … Lire la suite

Note de lecture : « Le visiteur du vendredi » – Mary Lester 39 (Jean Failler)

La pointe d’Arradon en automne, pour une affaire de voyeur peut-être pas aussi simple qu’en apparence. x Publiée en 2013 aux éditions du Palémon, cette trente-cinquième enquête de Mary Lester (portant le n°39 du fait de la présence de quelques enquêtes en deux volumes au sein de la série) permet à Jean Failler de renouer … Lire la suite