☀︎
archives

Voyage immobile

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « Le camion » (Neige Sinno)

Une bande d’amis, un camion rapiécé, un voyage presque immobile et pourtant formidablement intense, pour un premier roman au charme à la fois simple et extravagant. x Ils ont un fourgon quatre portes qui a été utilisé pour faire des livraisons. Ils l’appellent le camion et s’en servent pour voyager. Ils disent qu’ils vont aller … Lire la suite

Note de lecture : « La Cache du Minotaure » (Undine Gruenter)

Cnossos à Montmartre : l’intense féérie d’une folle fable contemporaine. x Il faut imaginer ici la légende du Minotaure – ou plutôt, LES légendes du Minotaure, car, comme pour beaucoup de scènes mythologiques fondatrices, les récits sont multiples, contradictoires, incertains et évolutifs – prenant tout à coup une chair à la fois presque burlesque et … Lire la suite

Note de lecture : « La magie dans les villes » (Frédéric Fiolof)

Un extraordinaire et paradoxal réenchantement du quotidien par la plume de l’imagination. x Publié en août 2016 chez Quidam éditeur, le premier texte long de Frédéric Fiolof, dont je ne connaissais jusqu’ici que les excellentes interventions dans les trois premiers numéros de la revue « La moitié du fourbi » (1, 2 et 3), dont il est … Lire la suite

Note de lecture : « Autobiographie d’une machine ktistèque » (Raphael Aloysius Lafferty)

Une intelligence artificielle pas comme les autres comme guide vers les sources de la Création. x RELECTURE Publié en 1971, traduit en français en 1974 chez Ailleurs & Demain par Guy Abadia, réédité chez Presses Pocket en 1981, et enfin chez Actes Sud en 2014 (avec cette fois une superbe couverture de Santiago Caruso), « Autobiographie … Lire la suite

Note de lecture : « Cherudek » – Eymerich 5 (Valerio Evangelisti)

Un port de pêche brumeux et énigmatique au centre d’une toile métaphysique, guerrière et politique. x Publié en 1997, traduit en français en 2000 chez Rivages par Serge Quadruppani, le cinquième tome de la saga de l’inquisiteur aragonais Nicolas Eymerich (dont l’ensemble du principe narratif et de la visée est exposé dans la note concernant … Lire la suite

Note de lecture : « Les absences du capitaine Cook » (Éric Chevillard)

Questionner inlassablement l’usage de la langue, sonder en profondeur les métaphores, autour d’un grand absent de ce roman, le navigateur et explorateur James Cook. x Publié en 2001 chez Minuit, le dixième roman d’Éric Chevillard poursuivait le formidable travail de questionnement rieur de l’usage de la langue qu’illustraient déjà auparavant, dans des registres voisins mais … Lire la suite