☀︎
archives

Valerio Evangelisti

Ce tag est associé à 21 articles

Note de lecture : « Le chant de la mutilation » (Jason Hrivnak)

La fabrication d’un Démon ou le songe ultime du schizophrène – et ce qui s’obstine à y résister. Proprement hallucinant. x J’avais passé la nuit à son chevet, à le regarder dormir. La moindre contraction visible sur son visage ne faisait que renforcer mon désir de lui nuire. Je le réveillai une heure avant l’aube … Lire la suite

Note de lecture : « Shiloh » (Shelby Foote)

Vécu et ressenti dans la chair meurtrie et l’esprit enfiévré, au ras du terrain, le choc chaotique de la première grande bataille moderne, au cours de la Guerre de Sécession. x Écrivain s’inscrivant de manière volontariste dans la tradition du Deep South, grand admirateur, naturellement, de William Faulkner, Shelby Foote (1916-2005) a déjà trois romans … Lire la suite

Note de lecture : « Long John Silver » (Björn Larsson)

Tout en inférences rusées depuis « L’île au trésor », l’invention de la véritable vie du plus célèbre unijambiste de la littérature. x C’est bien entendu la nouvelle traduction de « L’île au trésor » de Robert Louis Stevenson, récemment publiée chez Tristram, qui m’a donné envie de lire, enfin, le deuxième roman (1995, traduit du suédois en français … Lire la suite

Note de lecture : « L’île au trésor » (Robert Louis Stevenson)

« Pièces de huit ! Pièces de huit ! » x RELECTURE Le roman de pirates par excellence, le récit halluciné et enlevé qui incarne sans doute pour beaucoup d’entre nous le roman d’aventures dans toute sa gaillarde (fausse) simplicité, le pont presque parfait entre les lectures d’enfance et celles de l’âge adulte (où il faut éviter, … Lire la suite

Note de lecture : « Un souvenir de Loti » (Philippe Curval)

Utiliser la matrice du space opera pour confronter Épicure et l’amour fou à la mort et à la fin. x Maintenant on nous a laissés seuls, tandis que les ordres de la nige s’exécutent. Je tends l’oreille, accroupi sur mon cube d’espace, au milieu de la blancheur de ce tapis de fourrure. Marjorie se glisse … Lire la suite

Note de lecture : « Underground Railroad » (Colson Whitehead)

Prendre la métaphore abolitionniste au pied de la lettre, tordre doucement ou violemment l’Histoire, et débusquer les composantes du sort afro-américain. x Les frères Randall. Depuis qu’il était tout petit, il suffisait pour apaiser James d’une friandise en provenance de la cuisine d’Alice, la pomme à la cannelle qui coupait court à toute crise ou … Lire la suite

Note de lecture : « La folie de l’or » (Gilbert Sorrentino)

Le point d’interrogation systématique pour semer le doute jubilatoire au cœur du western et de la littérature x RELECTURE x x Pourquoi Bud annonça-t-il d’une voix traînante que la monture portait peut-être un voleur de bétail ? Une intuition ? La peur panique ? Les conjectures oisives de l’inexpérience ? Qu’est-ce que des voleurs de … Lire la suite

Note de lecture : « Sayonara baby » (Fabrice Colin)

Traquer l’impossible réalité entre Pearl Harbor et les camps d’internement en Californie, à l’intérieur d’un autre Monterey 1967. x Le désert. Sous le ciel crépusculaire, piqueté de vautours, se dévoile une gigantesque étendue grisâtre hérissée de carcasses métalliques. Au loin, on aperçoit des falaises couvertes de broussailles pelées, nées d’un déluge ancien, et la ligne … Lire la suite

Note de lecture : « L’homme au boulet rouge » (Jean-Patrick Manchette & Barth Jules Sussman)

L’étonnant et fort brutal western décharné et comportementaliste de Jean-Patrick Manchette, transfigurant somptueusement un petit scénario spaghetti. x Au même instant, les Versaillais ont enfin repris l’église Saint-Christophe, à la Villette, et ils marchent dans le sang, mais Pruitt n’en sait rien, il n’en saura jamais rien, la question ne présente pour lui aucun intérêt. … Lire la suite

Note de lecture : « Jean-Patrick Manchette et la raison d’écrire » (Nicolas Le Flahec & Gilles Magniont)

Une somme critique intelligente, politique et esthétique à propos de Jean-Patrick Manchette x Publié en 2017 aux éditions Anacharsis sous l’égide de Nicolas Le Flohec et de Gilles Magniont, cette somme critique propose un assemblage cohérent d’une belle pertinence, parcourant aussi bien, en les renouvelant largement, les aspects les plus connus de l’œuvre de Jean-Patrick … Lire la suite