☀︎
archives

Valerio Evangelisti

Ce tag est associé à 34 articles

Note de lecture : « Descente aux enfers » (Doris Lessing)

Huit ans avant Canopus dans Argo, la première incursion de Doris Lessing en science-fiction, déjà redoutable de profondeur et de malice, entre intérieur et extérieur. x ADMISSION HÔPITAL CENTRAL Fiche d’entrée Vendredi 15 avril 1969 Nom : Inconnu Sexe : Masculin Âge : Inconnu Adresse : Inconnue Observations générales : La police a trouvé le … Lire la suite

Note de lecture : « Les abysses » (Rivers Solomon)

Formidable conte contemporain d’une mythologie aquatique et fantastique née de la traite esclavagiste. Sensibilité, poésie et combativité pleinement au rendez-vous. x – C’était comme un rêve, dit Yetu. Elle avait mal à la gorge, elle pleurait sans arrêt depuis plusieurs jours, s’étant égarée dans la souvenance d’un des premiers Wajinrus. – Alors réveille-toi, dit Amaba. … Lire la suite

Note de lecture : « Contes de la Lune – Essai sur la fiction et la science modernes » (Frédérique Aït-Touati)

En analysant de près le recours à la littérature par les scientifiques du XVIIème siècle, une passionnante exploration du lien puissant, trop négligé, entre productions de fiction et avancées de science. x En 1610, l’astronome Kepler offre à son protecteur et ami Wackenfels, en guise d’étrenne, la description d’un flocon de neige : L’Étrenne ou … Lire la suite

Note de lecture : « Angélus des ogres » (Laurent Pépin)

Un formidable exercice de psychologie fantastique des profondeurs, une démonstration de tendresse et de bienveillance appliquées au traumatisme et à l’horreur : un court roman poétique qui fait suite et honneur à « Monstrueuse féérie ». x J’habitais dans le service pour patients volubiles depuis ma décompensation poétique. Au fond, je crois avoir toujours su que cela … Lire la suite

Note de lecture : « L’Évangile selon Myriam » (Ketty Steward)

Fable à tiroirs et melting pot décisif de mythologies et de croyances réputées indispensables à la survie du peuple religieux, un redoutable roman d’humour sérieux pour écouter différemment les récits prétendant structurer nos visions du monde. x Confinés dans les interstices laissés libres par la puissante Babylone, les membres de l’Église des Derniers Temps (qui, … Lire la suite

Note de lecture : « Stoppez les machines » (François Muratet)

Il y a vingt ans, l’affrontement total de plusieurs logiques patronales différentes et de plusieurs logiques ouvrières distinctes, lors du déploiement des 35 heures chez un sous-traitant automobile, en un véritable roman noir de terrain, aussi captivant que documenté. x Philippe Robineau, P.-D.G. de la société financière Interinvest, se lève de son fauteuil et claque … Lire la suite

Note de lecture : « Fungus – Le roi des Pyrénées » (Albert Sánchez Piñol)

Justice pour les Champignons ! De retour à ses amours du fantastique historique, Albert Sánchez Piñol force sans doute un poil sur la farce pour un résultat néanmoins très réjouissant. x En 1888, quand on voulait franchir cette muraille de sommets appelés les Pyrénées, on passait par une vallée étroite au centre de laquelle se … Lire la suite

Note de lecture : « Un requin sous la lune » (Matt Ruff)

Sous le signe d’un éco-sabotage foisonnant et débridé, et de la vie matérielle, une farce sérieuse qui marquait une bien belle entrée en littérature il y a vingt-cinq ans. x RELECTURE Dans cette New York de 2023, des tours toujours plus hautes (la prochaine, en cours de construction, devrait culminer à 1 652 mètres !) … Lire la suite

Note de lecture : « Cow-Boy » (Jean-Michel Espitallier)

Des Hautes-Alpes à la Californie – et retour, le parcours imaginé d’un cow-boy bien réel du début de notre siècle, et ce qui s’ensuivit. x Great Granddad (Cow-Boys’ Song) Great Granddad, when the land was young, Barred the door with a wagon tongue, For the times was rough and the redskins mocked, And he said … Lire la suite

Note de lecture : « Ténèbre » (Paul Kawczak)

Dans l’ombre subtile de Joseph Conrad, au cœur de la ténèbre coloniale du Congo de Léopold, un extraordinaire démantèlement amoureux et métaphorique. x À coup de chicotte, Henry Morton Stanley achevait de tuer un homme. Un jeune porteur, quinze ans peut-être, un Bembe de Mindouli, recruté à Matadi. Pas le temps de comprendre. La peau … Lire la suite