☀︎
archives

Usage de la violence

Ce tag est associé à 5 articles

Note de lecture : « Ni vivants ni morts » (Federico Mastrogiovanni)

Impressionnante, glaçante et nécessaire enquête dans un pays traumatisé par ses disparus. x Roberto Bolaño a écrit avec 2666 «un millier de pages où les crimes de Ciudad Juárez brillent d’un éclat noir», des crimes sur lesquels Sergio González Rodríguez avait déjà enquêté, dénonçant au péril de sa vie la collusion entre trafiquants de drogue et … Lire la suite

Note de lecture : « Théorie du drone » (Grégoire Chamayou)

Comment le drone «chasseur-tueur» remet en cause la guerre en supprimant le combat. Lecture hautement stimulante et même indispensable. x Paru en 2013 aux éditions La Fabrique, cet essai du philosophe Grégoire Chamayou (également traducteur de l’excellent essai de Jonathan Crary «24/7, Le capitalisme à l’assaut du sommeil») a pour ambition de soumettre les drones … Lire la suite

Note de lecture : « Ça change quoi » (Roberto Ferrucci)

La littérature bousculée par les événements de Gênes en 2001. x «Il a dû naître là-dedans, ce roman, devant ces litres de sang figé.» De retour dans la ville plusieurs années après les faits, de sa chambre d’hôtel et avec sous les yeux les traces de ses événements qui n’ont pas cessé de l’obséder depuis … Lire la suite

Note de lecture : « La politique de la peur » (Serge Quadruppani)

Belle analyse de la mécanique qui s’appuie sur la menace terroriste pour « dresser » le corps social. x Dans cet essai enlevé paru début 2011 dans la collection Non Conforme du Seuil, Serge Quadruppani, à partir d’un matériel qu’il connaissait déjà bien (« L’antiterrorisme en France », 1989) et en s’appuyant sur les incroyables errances de la DCRI … Lire la suite

Note de lecture : « Comprendre la guerre » (Laurent Henninger & Thierry Widemann)

Remarquable synthèse, érudite et pourtant accessible, des questions stratégiques et militaires. x x Publié en 2012 directement en poche dans la collection Tempus de Perrin, ce petit ouvrage de 220 pages, co-écrit par deux historiens militaires pointus de l’IRSEM (Institut de Recherche Stratégique de l’Ecole Militaire), Laurent Henninger et Thierry Widemann, constitue une remarquable réussite. … Lire la suite