☀︎
archives

Université

Ce tag est associé à 28 articles

Note de lecture : « Blitz (Black-Out & All-Clear) » (Connie Willis)

Des historiens du futur sous les bombes à Londres entre 1940 et 1945. Fastidieux. x Publié en 2010 en deux tomes (« Black-Out » en février et « All Clear » en octobre), récompensé cette année-là par les trois plus grand prix mondiaux (toutefois largement anglo-saxons) de science-fiction, Hugo, Nebula et Locus, traduit en français en 2012 et 2013 … Lire la suite

Note de lecture : « Désert américain » (Percival Everett)

Revenir d’entre les morts et changer. Ou non. Le burlesque comme couteau à découper le réel désertique. x Publié en 2004, traduit en français en 2005 par Anne-Laure Tissut chez Actes Sud, le douzième roman de Percival Everett, trois ans après « Effacement », presque sérieux en comparaison, renouait résolument avec la veine burlesque et baroque qui … Lire la suite

Lecture BD : « Moi, assassin » (Antonio Altarriba & Keko)

Le crime comme art, en un traitement somptueusement glacial. x Publié en 2014, cinq ans après l’incroyable « L’art de voler », traduit en français la même année par Alexandra Carrasco chez Denoël Graphic, la neuvième bande dessinée scénarisée par l’espagnol Antonio Altarriba, associé cette fois au madrilène Keko au dessin, repose sur des partis pris narratifs … Lire la suite

Note de lecture : « Mateo » (Antoine Bello)

Autour de la parabole des talents, un livre fort, sous ses apparences de footballistique légèreté. x Publié début 2013 chez Gallimard, « Mateo » est le cinquième roman d’Antoine Bello (son sixième si l’on tient compte d’ « Amérique » récemment publié exclusivement sous forme numérique). À travers cette narration suivant deux ans de la … Lire la suite

Note de lecture : « Sonate cartésienne – et autres récits » (William H. Gass)

Quatre incursions incandescentes dans le gouffre mince qui unit création et folie. x Publié en 1998, traduit en français en 2009 dans la collection Lot 49 du Cherche-Midi par Marc Chénetier, ce recueil comprend quatre grandes novellas pour un total de 370 pages. Chacune d’entre elles, peut-être plus encore que dans les deux romans monumentaux … Lire la suite

Note de lecture : « Le musée de l’inhumanité » (William H. Gass)

Terriblement musical, soigneusement explosif, parfaitement vertigineux : un chef d’œuvre. x x Publié en 2013, traduit en français en 2015 par Claro dans la collection Lot 49 du Cherche-Midi, « Le musée de l’inhumanité » est le troisième roman de William H. Gass, dix-huit ans après « Le tunnel » et quarante-sept ans après « La chance d’Omensetter ». x Si … Lire la suite

Note de lecture : « Le tunnel » (William H. Gass)

Tordre l’écriture à outrance pour montrer comment se justifie l’impensable, et en faire un chef d’œuvre. x RELECTURE (EN FRANÇAIS, APRÈS UNE PREMIÈRE LECTURE EN VERSION ORIGINALE AMÉRICAINE) Publié en 1995, traduit en français en 2007 par Claro dans la collection Lot 49 du Cherche-Midi (quasiment créée pour accueillir ce texte), le deuxième roman de … Lire la suite

Note de lecture : « Le sermon sur la chute de Rome » (Jérôme Ferrari)

Bar de village corse et sermon civilisationnel moyenâgeux pour un cocktail de très haute volée. x Paru en septembre 2012 chez Actes Sud, le sixième roman de Jérôme Ferrari (dont je n’avais jusqu’ici rien lu) fait partie de ces livres dont le propos apparent peut appeler d’abord une certaine incrédulité : il nous parle en … Lire la suite

Note de lecture : « Tueurs de flics » (Frédéric H. Fajardie)

La brutale poésie policière décalée : les débuts du commissaire Padovani. x RELECTURE Publié en 1979 dans la collection Phot’Œil des éditions Sanguine (il sera réédité dès 1982 chez NéO), comme « La nuit des chats bottés », mais écrit dès 1975, soit deux ans avant son compagnon de débuts littéraires, le premier roman de Frédéric H. … Lire la suite

Note de lecture : « Le professeur de scénario » (Luc Dellisse)

Bien plaisant roman, redoutable de désinvolture machiavélique, où l’université genevoise surprendra. x Paru en 2009 aux Impressions Nouvelles, le quatrième roman du Franco-Belge Luc Dellisse se déroule à Genève, et nous propose une bien savoureuse violence des échanges dans un autre milieu tempéré, celui de la haute faculté. Même si, vu de loin, tout sépare … Lire la suite