☀︎
archives

Université

Ce tag est associé à 27 articles

Note de lecture : « Freelander » (Miljenko Jergović)

Le trajet routier presque anodin d’un professeur retraité entre Zagreb et Sarajevo devenant sous nos yeux une rusée leçon d’histoire, de mémoire tenace et de contamination pernicieuse. x Le facteur, qui depuis vingt-cinq ans lui apportait son courrier à Zaprudje, n’avait jamais appelé Karlo Adum par son nom, et réciproquement, mais le professeur ne s’en … Lire la suite

Note de lecture : « C’est le chemin qui compte » (Marie Surgers)

Une certaine Syrie de (juste) avant les guerres civiles, dans le regard malicieux et aigu d’une Française arabisante néophyte. x Si j’aurais su, j’aurais venu Parents, amis, peuple de Rome, je suis arrivée à Damas. J’y resterai quelque temps. Je vais y vivre, y travailler, y suivre des cours d’arabe à la fac. Ma vie, … Lire la suite

Note de lecture : « Possessions » (Damien Aubel)

Crise de folie, invasions divines ou Miskatonic University, dans la digne province académique française ? x C’était trois jours à peine après le cocktail-somnifère, où, malgré ma mauvaise volonté, mes réticences grommeleuses et ma mine déchue d’abstinent des pratiques hygiéniques quotidiennes les plus élémentaires, j’avais quand même su, à l’issue des laïus, rond-de-jamber dans les … Lire la suite

Note de lecture : « Ravive » (Romain Verger)

Neuf nouvelles diaboliques où le réel se dérobe et bascule en beauté horrible. x x x Ruisselant, Anton se tenait debout devant elle, son anneau croulant de poissons, la bouche bleue et la taille lacérée par leurs nageoires. Il déposa sa pêche sur le sol et s’assit en tailleur entre les jambes de Lena. C’étaient … Lire la suite

Note de lecture : « Lumikko » (Pasi Ilmari Jääskeläinen)

Surnaturel ou non ? La fantastique enquête d’une apprentie écrivaine sur les ressorts secrets de l’inspiration. x Publié en 2006 en Finlande, traduit en français en 2016 aux éditions de l’Ogre par Martin Carayol, le premier roman de Pasi Ilmari Jääskeläinen (après un recueil de nouvelles en 2000, « Missä junat kääntyvät », soit à peu près … Lire la suite

Note de lecture : « La nuit » (Frédéric Jaccaud)

Magnifique et noire, une improbable et inexorable Apocalypse vétérinaire à Tromsø. x Publié en 2013 dans la Série Noire de Gallimard, le deuxième roman de Frédéric Jaccaud impressionne en orchestrant de main de maître une (très) sombre et (très) belle incursion à la frontière des genres policier et science-fictif, dans le cadre de choix de … Lire la suite

Note de lecture : « La trilogie martienne » (Kim Stanley Robinson)

L’utopie scientifique pragmatique en action : la colonisation de Mars comme grand roman systémique contemporain. x RELECTURE x Lorsque « Mars la rouge » est publié en 1992, Kim Stanley Robinson, docteur en littérature de l’Université de San Diego, élève de Fredric Jameson en doctorat (sa thèse, sur « Les romans de Philip K. Dick », est passionnante), a … Lire la suite

Note de lecture : « Perdido Street Station » (China Miéville)

Bigarrée, diabolique, poétique et poignante, la création d’une intense fantasy politique. x RELECTURE Publié en 2000, traduit en français en 2003 par Nathalie Mège au Fleuve Noir, le deuxième roman de l’Anglo-Américain China Miéville, couronné par le British Fantasy Award et par le prestigieux prix Arthur C. Clarke, fit l’effet d’une petite bombe littéraire à … Lire la suite

Note de lecture : « Le grand livre » (Connie Willis)

Au Moyen-Âge et dans un futur imaginaire, entre tragédie et comédie, une leçon d’Histoire et d’Humanité. x RELECTURE Publié en 1992, instantanément couronné par les trois plus grands prix anglo-saxons de science-fiction que sont le Hugo, le Nebula et le Locus, traduit en français en 1994 par Jean-Pierre Pugi chez J’ai Lu, le deuxième roman … Lire la suite

Note de lecture : « Blitz (Black-Out & All-Clear) » (Connie Willis)

Des historiens du futur sous les bombes à Londres entre 1940 et 1945. Fastidieux. x Publié en 2010 en deux tomes (« Black-Out » en février et « All Clear » en octobre), récompensé cette année-là par les trois plus grand prix mondiaux (toutefois largement anglo-saxons) de science-fiction, Hugo, Nebula et Locus, traduit en français en 2012 et 2013 … Lire la suite