☀︎
archives

Travailleurs pauvres

Ce tag est associé à 7 articles

Note de lecture : « Nomadland » (Jessica Bruder)

Prendre la route pour tenter de survivre à la crise et à l’Amérique. Une enquête fouillée, poignante, indispensable. x La journaliste et écrivaine américaine Jessica Bruder, qui s’intéresse au monde du travail et aux «sous-cultures», a longtemps cru que les personnes âgées en camping-car qu’elle croisait étaient des retraités qui profitaient de leur temps libre … Lire la suite

Note de lecture : « Petites natures mortes au travail » (Yves Pagès)

Il était une fois l’aliénation. x Depuis la parution en 2000 aux éditions Verticales de ce livre ironique et mordant dès son titre, les «petites natures mortes au travail», ces travailleurs fragiles qui résistent mal aux petits métiers, sont sans doute plus mortes que jamais, car la précarité n’a cessé de gagner en vivacité dans … Lire la suite

Note de lecture : « Vulnérables » (Richard Krawiec)

Un cambriolage sordide en révélateur des maux terminaux d’une certaine Amérique. Décapant. x C’est arrivé le mercredi des Cendres. Ma mère déjeunait chez elle, comme d’habitude, et, comme d’était devenu l’habitude, quand le téléphone a sonné elle a décroché et son « Allô » n’a rencontré que le bruit d’un combiné qu’on raccroche. Elle savait ce que … Lire la suite

Note de lecture : « Forêt vierge » (Ferreira de Castro)

L’enfer amazonien du caoutchouc en 1900, beauté et cruauté cataclysmiques. x Tout l’immense bassin de l’Amazone aboutissait à ce port, qui s’ouvrait sur le restant du monde et où, fréquemment, pénétraient les majestueux transatlantiques de gros tonnage. Venus d’Europe, ils remontaient jusqu’à Manaos, et certains, plus hardis et se fiant à la profondeur du fleuve … Lire la suite

Note de lecture : « Portraits crachés » (Yves Pagès)

«Ce sont des portraits crachés, comme ça, en l’air, et qui devaient un jour me retomber dessus.» x Les portraits crachés d’Yves Pagès sont comme des pièces détachées, silhouettes esquissées en seulement quelques lignes, des micro-fictions aux chutes souvent brillantes, des portraits qu’on pourrait insérer dans des histoires plus vastes. Dans cet effeuillage, avec Elisa, … Lire la suite

Note de lecture : « Les foudroyés » (Paul Harding)

Quarante-huit heures avant sa mort paisible, les souvenirs d’un horloger défilent en une savante orchestration. x Refusé par tous les grands éditeurs new-yorkais, ce premier roman atypique publié en 2010 a obtenu cette année-là le prix Pulitzer, et a été traduit en français en 2011 au Lot 49 du Cherche-Midi par Pierre Demarty. Construit sur … Lire la suite

Note de lecture : « Bienvenue à Oakland » (Eric Miles Williamson)

En pleine misère et colère, dans l’Oakland d’aujourd’hui, une curieuse solidarité du quotidien. Le quatrième roman d’Eric Miles Williamson, paru en 2009, publié en français ces jours-ci de 2011 chez Fayard, dans une traduction d’Alexandre Thiltges, grâce au formidable travail de l’éditrice Lilas Seewald, est une claque de grande magnitude. La quatrième de couverture donne … Lire la suite