☀︎
archives

Traduction

Ce tag est associé à 12 articles

Note de lecture : Europe n°1070 : « Roberto Bolaño » (Revue)

Quinze ans après la mort de Bolaño, un magnifique numéro spécial de la revue Europe. x Il y a quinze ans presque jour pour jour, Roberto Bolaño s’éteignait dans un hôpital de Barcelone, en attente d’une greffe de foie qui ne devait jamais arriver, terrassé par la grave maladie hépatique qui le minait depuis de … Lire la suite

Note de lecture : « C’est le chemin qui compte » (Marie Surgers)

Une certaine Syrie de (juste) avant les guerres civiles, dans le regard malicieux et aigu d’une Française arabisante néophyte. x Si j’aurais su, j’aurais venu Parents, amis, peuple de Rome, je suis arrivée à Damas. J’y resterai quelque temps. Je vais y vivre, y travailler, y suivre des cours d’arabe à la fac. Ma vie, … Lire la suite

Note de lecture : « La dissipation – Roman d’espionnage » (Nicolas Richard)

Enquête à propos d’enquêtes : de quoi la traque publique d’un privé éventuellement joueur est-elle le nom ? x C’est par phases. Il y a des moments où je sonde un sujet en particulier, et je fais des trouvailles intéressantes. Alors ma curiosité est satisfaite et je n’y pense plus. De longues périodes peuvent s’écouler … Lire la suite

Note de lecture : « Suréquipée » (Grégoire Courtois)

Animal, smart car, conscience de soi et libidos humaines variées, pour un superbe conte science-fictif presque contemporain. x   Christine dit : Mais ce n’est pas dangereux ? Ce n’est pas méchant ? Antoine dit : Voyons, Christine, ce n’est pas un chien. Il n’y a rien de plus sûr que ces voitures-là. Le concessionnaire … Lire la suite

Note de lecture : « Partages – Vol. 2 » (André Markowicz)

Honnêteté de la poésie, humilité de la traduction, intensité du cœur et de l’esprit comme antidotes possibles à la montée des haines. Indispensables partages. x Un an après « Partages », ce deuxième volume du journal de bord d’André Markowicz, également publié chez Inculte Dernière Marge (en septembre 2016, donc), poursuit et enrichit encore ce curieux pari … Lire la suite

Note de lecture : « Rue de la Cloche » – Trilogie Krachevski 2 (Serge Quadruppani)

Grands travaux, spéculations immobilières, guerre du Golfe et gros cadeaux entre amis (ou non). x Publié un an après « Y », chez Métailié, en 1992, « Rue de la Cloche » est le deuxième volume de la souple série policière (bien) noire de Serge Quadruppani, sa première intrusion dans le genre, que j’ai choisi de nommer, du nom … Lire la suite

Note de lecture : « Ombres de Chine » (André Markowicz)

Cheminer dans la beauté de la reconstruction d’une poésie contemporaine vieille de 1 000 ans, en compagnie d’un incroyable guide. x Publié hier 26 août 2015 chez Inculte Dernière Marge, cette anthologie de poésie chinoise conçue et « traduite » par André Markowicz, connu avant tout jusqu’ici pour ses roboratives traductions du russe, a tout pour séduire, … Lire la suite

Note de lecture : « L’astringent » (Ryoko Sekiguchi)

Saveur japonaise et de l’entre-deux. x Au cours de son expérience singulière du bilinguisme, entre les langues japonaise et française, Ryoko Sekiguchi a buté sur le mot astringent, ou plutôt sur l’écart entre ses significations françaises – où le mot désigne une substance qui a pour propriété de resserrer les tissus, ou, en tant qu’adjectif, … Lire la suite

Note de lecture : « Le cahier d’Alberto » (Monique Rivet)

Sous couvert d’enquête historique, pénétrer en une rêveuse effraction les arcanes de la création fictionnelle. x Publié début avril 2015 aux éditions Quidam, « Le cahier d’Alberto » n’est que le cinquième roman de l’impressionnante octogénaire Monique Rivet, après trois romans publiés chez Gallimard au début des années 60, et après « Le glacis », manuscrit de 1957 retravaillé … Lire la suite

Note de lecture : « Vingt sonnets à Marie Stuart » (Joseph Brodsky)

Translator in fabula, dans vingt sonnets d’amour et de malice lumineuse. x Publiée début 2014 aux Doigts dans la Prose, cette somptueuse édition quadrilingue des « Vingt sonnets à Marie Stuart » de Joseph Brodsky, parus à l’origine en 1977, en russe, constitue en soi, que l’on aime d’ailleurs profondément l’immense poète nobélisé en 1987 (comme c’est … Lire la suite