☀︎
archives

Torture

Ce tag est associé à 33 articles

Note de lecture : « S’en aller » (Sophie d’Aubreby)

Échapper au triste destin tracé par les codes patriarcaux bourgeois de l’entre-deux-guerres, en fuyant sur la mer, dans la danse indonésienne ou dans la Résistance : le formidable récit d’une émancipation surprenante et exemplaire. x Elle prend une grande inspiration. La plus grande, la plus profonde possible. Une inspiration à s’en déchirer le diaphragme. Comme … Lire la suite

Note de lecture : « Terra alta » (Javier Cercas)

Travailler au corps la notion de justice dans un décor en or de polar bien noir, aux confins de la Catalogne et des Misérables de Hugo, pour y découvrir de nouveaux points aveugles. x C’est la première fois que Melchor est confronté à une scène de meurtre depuis qu’il est en Terra Alta. Avant cela, … Lire la suite

Note de lecture : « Les morts perdent toujours leurs chaussures » (Raúl Argemí)

Dans la Nord-Patagonie argentine férocement corrompue du retour à l’ordre libéral d’après la dictature militaire, un très grand roman noir, charmeur et vénéneux. x Le camion déboucha de la route de la ferme. Il transportait un troupeau de porcs qui pressentaient l’imminence de la mort. À cause de leurs hurlements assourdissants, le fermier n’entendit pas … Lire la suite

Note de lecture : « Ténèbre » (Paul Kawczak)

Dans l’ombre subtile de Joseph Conrad, au cœur de la ténèbre coloniale du Congo de Léopold, un extraordinaire démantèlement amoureux et métaphorique. x À coup de chicotte, Henry Morton Stanley achevait de tuer un homme. Un jeune porteur, quinze ans peut-être, un Bembe de Mindouli, recruté à Matadi. Pas le temps de comprendre. La peau … Lire la suite

Note de lecture : « Total Labrador » (Jean-Hugues Oppel)

Agent trahi et abandonné devenu rebelle, drones perpétuellement en chasse aux ennemis réels ou supposés : un cocktail explosif magnifié par une écriture enlevée et ironique. x En 2017, le très prometteur (de thèmes et d’écriture) « 19 500 dollars la tonne », trop court jusqu’à en devenir légèrement squelettique, nous avait laissé sur notre faim. Avec … Lire la suite

Note de lecture : « Aucune pierre ne brise la nuit » (Frédéric Couderc)

Un retour brûlant sur la dictature militaire argentine et certaines de ses filiations et alliances objectives, au fil d’une histoire d’amour paradoxale. x Venganza. Les fois où il s’interrogeait sur son désir de réparation, Gabriel tournait en rond. La justice fonctionnerait peut-être un jour en Argentine, des politiques auraient le cran d’abolir les lois d’amnistie, … Lire la suite

Note de lecture : « Les martyrs et les saints » (Larry Fondation)

Toujours renouvelés et de plus en plus mutants, les flashs narratifs brutaux des marges de Los Angeles. x Femme en bustier Nous avons grimpé une courte volée de marches pour rejoindre sa chambre. Nous avions bu toute la soirée sur un pas de porte. Nous avions siroté (avec classe) du whisky caché dans un sac … Lire la suite

Note de lecture : « L’École d’impiété » (Aleksandar Tišma)

Quatre nouvelles d’une ex-Yougoslavie marquée par l’Histoire longue et par les méandres bureaucratiques, projetés dans l’intimité de la mémoire mélancolique. x C’est lors de la récente (13 juillet) soirée « Littératures d’ex-Yougoslavie » à la librairie Charybde (129 rue de Charenton 75012 Paris) qu’Emmanuel Ruben a inclus parmi ses choix roboratifs le travail d’Aleksandar Tišma, permettant à … Lire la suite

Note de lecture bis : « Nocturne du Chili » (Roberto Bolaño)

À propos notamment du Chili de 1973, le somptueux et inquiétant souvenir muet d’un silence complice, et davantage. x RELECTURE Comme le dit en substance ma collègue et amie Charybde 7 dans sa superbe note de lecture sur ce même blog (à lire ici), cette vraie-fausse confession monologuée, d’où le remords est particulièrement absent, constitue … Lire la suite

Note de lecture : « Double fond » (Elsa Osorio)

Quarante ans après, l’ombre vivace et noire des vols de la mort argentins. x Ce sont des pêcheurs qui l’ont trouvée, à La Turballe. Dans sa robe à fleurs, le visage serein, le corps bien conservé. Il n’y avait pas longtemps qu’elle était morte, a dit le médecin légiste. Maintenant que j’ai pu mener l’enquête … Lire la suite