☀︎
archives

Thomas Vinau

Ce tag est associé à 5 articles

Note de lecture : « D’asphalte et de nuée » (Nicolas Rozier)

D’un enfer carcéral clandestin au havre montagnard d’un renouveau possible, le parcours fou d’une échappée de jeunes gens, en impossible conte moderne, servi par une langue très rare. x De l’ancienne classe convertie en cellule demeuraient l’odeur de craie et les taches d’anciennes cartes. L’empreinte vivace des objets, le moulage déserté de leur forme, tout … Lire la suite

Note de lecture : « L’arrachée belle » (Lou Darsan)

Chanter un nomadisme poétique cavalier pour échapper à l’aliénation rampante et à ses nombreux azimuts : la beauté efficace d’une arrachée indispensable. x Dans la baignoire fermée, l’eau coule, pas plus haut que ses jambes étendues. Elle ne sait pas ce qu’elle écrirait si elle voulait évoquer l’eau, les mollets, la peau nue, le triangle … Lire la suite

Note de lecture : « Les mers rêvent encore » (Stéphane Guiran)

Le beau soutien poétique de la formidable multi-installation de Stéphane Guiran à L’Isle-sur-la-Sorgue. x L’homme est un voilier en errance entre l’ici et l’ailleurs. Dans l’ombre de ses cales, le poids des encres d’hier, les portraits rêvés des terres de demain. Sur les murs de sa cabine, la carte de ses mers intérieures, épinglée de … Lire la suite

Note de lecture : La moitié du fourbi – 5 : « Noir, et ce n’est pas la nuit » (Revue)

Un cinquième numéro sous le puissant signe du noir à facettes de Guillevic, du Black Power, de Nick Cave, et de bien d’autres ombres surprenantes. x x Je t’écris d’un pays où il fait noir Et ce n’est pas la nuit. Je t’écris Parce qu’il fait noir. Je t’écris sur le mur Qui est au … Lire la suite

Note de lecture : La moitié du fourbi – 1 : « Écrire petit » (Revue)

Sous le signe du « petit », richesse et subtilité sont au rendez-vous de ce n°1 d’une nouvelle revue. x Publié en février 2015, le n°1 de cette revue de « littérature & appels d’air » est résolument passionnant et élégant. Thème central de ce premier numéro, « écrire petit » n’était pas dépourvu de risque, tant le minimalisme revendiqué ou … Lire la suite