☀︎
archives

Théâtre

Ce tag est associé à 74 articles

Note de lecture : « Catarina et la beauté de tuer des fascistes » (Tiago Rodrigues)

La violence a-t-elle sa place dans la lutte pour un monde meilleur ? Entre farce et tragédie, une provocation poétique et politique parfaitement réussie. x Scène 1 Sud du Portugal, 2028. Sur scène, un homme est assis en bout de table. C’est le fasciste, joué par Romeu. Il y a d’autres chaises vides autour de … Lire la suite

Note de lecture : « Dans la mesure de l’impossible » (Tiago Rodrigues)

En un vertige de narration théâtrale, les beautés, les ambiguïtés et les complexités de l’engagement humanitaire par l’un des plus grands dramaturges contemporains. x BEATRIZ. – Je suis désolée d’être en retard ! Il y avait  des bouchons et ensuite je n’arrivais pas à trouver l’entrée du théâtre… Pardon. Quelle heure est-il ? Oh merde, … Lire la suite

Note de lecture : « Le renard envieux qui me ronge le ventre » (Millie Duyé)

Dans l’absurde caustique de la métaphore d’un renard spartiate et de ses enchâssements, toute la rage hilarante de la lutte contre les assignations de rôles sociaux et de genres inamovibles. x Et moi je vais rester, souffrir, agir et vivre ; Voir mon nom se grossir dans les bouches de cuivre De la célébrité ; … Lire la suite

Note de lecture : « La rivière draguée » (Arno Calleja)

Réaliste et magique, glaciale et attachante, poétique contre toutes attentes, une fable policière hautement signifiante à propos d’un crime irrésolu il y a trente-cinq ans. x Voilà ça a repris à l’affaire de l’enfant sans nom. Migraine et troubles visuels. Décoordination du son et de l’image. C’est un corps humain d’accord, tout est conforme, mais … Lire la suite

Note de lecture : « Le juge et son fantôme » (Philippe Duclos)

Lorsque l’inoubliable interprète du juge Roban d’Engrenages se livre à propos de la pratique du métier d’acteur et du rôle à jouer : un beau moment d’intelligence sensible. x 5 janvier, 8 heures. Café. Marché d’Aligre Fini de lire ce matin la nouvelle saison. Ce ne sera pas de tout repos. Roban a désormais une mère, … Lire la suite

Note de lecture : « Le Théâtre des paroles » (Valère Novarina)

Neuf textes dits « théoriques » de Valère Novarina sur son théâtre et sur le théâtre, neuf étincelles d’intelligence littéraire et de souffle continu, neuf œuvres à part entière. x RELECTURE L’acteur n’exécute pas mais s’exécute, interprète pas mais se pénètre, raisonne pas mais fait tout son corps résonner. Construit pas son personnage mais s’décompose le corps … Lire la suite

Note de lecture : « L’appartement » (André Markowicz)

Comment un petit appartement hérité à Saint Pétersbourg devient le vortex d’une mémoire de rêves concrets et de vies abstraites. x La porte était restée fermée, les murs n’avaient pas ondulé non plus, mais elle, on aurait dit comme par effraction, ou justement, sans effraction aucune, un cycle des poumons, oui, juste un souffle, peut-être … Lire la suite

Note de lecture : « Nina Hagen interprète Bertolt Brecht » (Lilian Auzas)

Une magnifique biographie de Nina Hagen, construite et orientée autour du lien artistique à facettes multiples entretenu avec Bertolt Brecht et son œuvre. x Les mains de Nina Hagen La première fois que j’ai vu Nina Hagen, j’ai été frappé par ses mains. Nous discutions dans l’arrière-cour du Berliner Ensemble et je me disais, en … Lire la suite

Note de lecture : « Enfers et fantômes d’Asie » (Collectif)

Une incursion artistique ultra-documentée dans des composantes essentielles des surnaturels asiatiques et de leurs influences culturelles. Et une iconographie hors du commun. x D’avril à juillet 2018, une exposition exceptionnelle par son ampleur et par la variété de ses sources s’est tenue au musée du quai Branly. Intitulée « Enfers et fantômes d’Asie », elle présentait, sous … Lire la suite

Note de lecture : « First Nation » (Phyllis Yordan)

La poésie crue et tendre d’une survie enjouée à une déchéance annoncée. Poignant, paradoxalement drôle et superbement vital. x Je vois une blonde fatiguée Sur son trente-et-un Maquillée comme une voiture volée Elle attend l’autocar Au milieu de nulle part Au milieu des champs Pour se rendre à une audition Je vois un homme Qui … Lire la suite