☀︎
archives

Théâtre

Ce tag est associé à 78 articles

Note de lecture : « Dire le vers » (Jean-Claude Milner / François Regnault)

Une extraordinaire leçon à deux voix sur la diction de l’alexandrin français classique, leçon de poésie et de théâtre mais aussi subtile leçon de politique appliquée de la langue. x Dire le vers, c’est faire entendre le vers comme vers, c’est-à-dire manifester par la voix les marques qui l’opposent au non-vers. En français, ces marques … Lire la suite

Note de lecture : « Inconditionnelles » (Kae Tempest)

Une taularde retrouve son chemin par la création musicale : pas grand-chose en apparence, peut-être, et pourtant d’une puissance rare. x Chess est dans une cellule de prison. Assise, immobile, sur le sol, elle fixe les spectateurs longuement du regard. L’atmosphère est lourde et peu engageante. Elle se met à créer un rythme, utilisant son … Lire la suite

Note de lecture : « Valère Novarina : Les tourbillons de l’écriture » (Collectif)

Le colloque de Cerisy de 2018 sur Valère Novarina : une somme unique et une porte d’entrée exceptionnelle vers l’une des œuvres les plus riches et les plus puissantes de notre époque. x En août 2018 se tenait un colloque de Cerisy entièrement consacré à Valère Novarina : le présent ouvrage, publié en octobre 2020 … Lire la suite

Note de lecture : « Ce n’était que la peste » (Ludmila Oulitskaïa)

Davantage qu’une curiosité : le récit de la maîtrise très précoce d’une potentielle vaste épidémie de peste pulmonaire par l’Union soviétique totalitaire de 1939. x x Éclairant de ses phares un tourbillon de neige frémissant, un train de marchandises roule à travers une immense étendue désertique balayée par le blizzard. Il roule lentement, pendant longtemps. … Lire la suite

Note de lecture : « Catarina et la beauté de tuer des fascistes » (Tiago Rodrigues)

La violence a-t-elle sa place dans la lutte pour un monde meilleur ? Entre farce et tragédie, une provocation poétique et politique parfaitement réussie. x Scène 1 Sud du Portugal, 2028. Sur scène, un homme est assis en bout de table. C’est le fasciste, joué par Romeu. Il y a d’autres chaises vides autour de … Lire la suite

Note de lecture : « Dans la mesure de l’impossible » (Tiago Rodrigues)

En un vertige de narration théâtrale, les beautés, les ambiguïtés et les complexités de l’engagement humanitaire par l’un des plus grands dramaturges contemporains. x BEATRIZ. – Je suis désolée d’être en retard ! Il y avait  des bouchons et ensuite je n’arrivais pas à trouver l’entrée du théâtre… Pardon. Quelle heure est-il ? Oh merde, … Lire la suite

Note de lecture : « Le renard envieux qui me ronge le ventre » (Millie Duyé)

Dans l’absurde caustique de la métaphore d’un renard spartiate et de ses enchâssements, toute la rage hilarante de la lutte contre les assignations de rôles sociaux et de genres inamovibles. x Et moi je vais rester, souffrir, agir et vivre ; Voir mon nom se grossir dans les bouches de cuivre De la célébrité ; … Lire la suite

Note de lecture : « La rivière draguée » (Arno Calleja)

Réaliste et magique, glaciale et attachante, poétique contre toutes attentes, une fable policière hautement signifiante à propos d’un crime irrésolu il y a trente-cinq ans. x Voilà ça a repris à l’affaire de l’enfant sans nom. Migraine et troubles visuels. Décoordination du son et de l’image. C’est un corps humain d’accord, tout est conforme, mais … Lire la suite

Note de lecture : « Le juge et son fantôme » (Philippe Duclos)

Lorsque l’inoubliable interprète du juge Roban d’Engrenages se livre à propos de la pratique du métier d’acteur et du rôle à jouer : un beau moment d’intelligence sensible. x 5 janvier, 8 heures. Café. Marché d’Aligre Fini de lire ce matin la nouvelle saison. Ce ne sera pas de tout repos. Roban a désormais une mère, … Lire la suite

Note de lecture : « Le Théâtre des paroles » (Valère Novarina)

Neuf textes dits « théoriques » de Valère Novarina sur son théâtre et sur le théâtre, neuf étincelles d’intelligence littéraire et de souffle continu, neuf œuvres à part entière. x RELECTURE L’acteur n’exécute pas mais s’exécute, interprète pas mais se pénètre, raisonne pas mais fait tout son corps résonner. Construit pas son personnage mais s’décompose le corps … Lire la suite