☀︎
archives

Technique

Ce tag est associé à 5 articles

Note de lecture : « Le dormeur » (Didier Da Silva)

À partir de l’histoire d’un mythique court-métrage de 1974, l’un de ces livres rares qui démontrent, émotion et intelligence en main, pourquoi nous aimons, pouvons et devons aimer le cinéma. x Où étiez-vous pendant l’été 74 ? Presque trente millions de Français sur pas tout à fait soixante-dix pourraient répondre à cette question, quarante-cinq ans … Lire la suite

Lecture BD : « L’art invisible » (Scott McCloud)

Réalisée en bande dessinée en 1993, la première bible théorique spécifique du neuvième art. Un must pour toute amatrice ou amateur, et au-delà. x Scott McCloud a trente-trois ans lorsque, après l’aventure parodique de son comics « Zot ! », menée de 1984 à 1991, lorsqu’il publie en 1993 « L’art invisible », « bande dessinée à propos de bandes … Lire la suite

Note de lecture : « Creating Short Fiction » (Damon Knight)

Les précieux conseils d’écriture de l’un des plus grands noms de la nouvelle, en science-fiction ou ailleurs. x LECTURE EN VERSION ORIGINALE AMÉRICAINE C’est lors de la récente « Soirée de la nouvelle » à la librairie Charybde, parce que l’un des participants s’enquérait de l’existence de « traités théoriques » sur la forme courte, que je me suis … Lire la suite

Je me souviens de : « Navigateur en solitaire » (Joshua Slocum)

Le puissant et humble récit du premier tour du monde à la voile en solitaire, en 1898. x C’est la récente lecture du « Une longue vague porteuse » de Frédéric Jacques Temple, dans lequel le récit de cette circumnavigation, la première à la voile en solitaire dans l’histoire, réalisée par Joshua Slocum en 1895-1898, tient un … Lire la suite

Note de lecture : « Dernières nouvelles de l’avenir » (Sebastian Dicenaire)

L’imperfection salutaire d’une rude poésie machinisée au stade terminal d’un capitalisme technique en roue libre. xxx Publié en août 2013 à l’Atelier de l’Agneau dans la collection Architextes, le troisième texte de Sebastian Dicenaire développe une rugueuse poésie à l’intelligence incantatoire, admet l’imperfection, notamment par une dose de sur-exploitation méthodique d’un procédé d’écriture, mais prend … Lire la suite