☀︎
archives

Svetlana Alexievitch

Ce tag est associé à 13 articles

Note de lecture : « L’année de la comète » (Sergueï Lebedev)

Chaque enfant est un enquêteur sur le sens caché de son univers. Mais dans l’Union Soviétique apparemment immuable de 1986, sur quoi peut porter l’investigation ? À moins que le retour de la comète de Halley cette année-là, et l’explosion de Tchernobyl, soient en effet des présages ? x Oh, les longues soirées d’hiver ! … Lire la suite

Note de lecture : « Lëd » (Caryl Férey)

Dans le froid glacial de la deuxième plus grande ville polaire du monde, au cœur de la Sibérie arctique, une enquête policière d’abord presque anodine qui fait vaciller les certitudes et les arrangements commodes d’une lisse façade post-soviétique. x Deux millions et demi d’hommes relevaient des différentes structures de sécurité, auxquels il fallait ajouter les … Lire la suite

Note de lecture : « Les Petrov, la grippe, etc. » (Alexeï Salnikov)

Dans le quotidien faussement ordinaire d’Iekaterinbourg, la métropole de l’Oural, le couple névralgique et stratégique formé par un mécanicien et une bibliothécaire, pour une subtile et drôle mélancolie teintée d’étrange. x Parution : 20 août 2020 Il suffisait à Petrov de prendre le trolleybus pour se faire aussitôt assaillir et importuner par des fous. Le … Lire la suite

Note de lecture : « Arno Bertina sur les grands chemins de Svetlana Alexievitch » – Carnets de Chaminadour n°13 (Collectif)

Une impressionnante approche croisée et polyphonique des œuvres de Svetlana Alexievitch et d’Arno Bertina, et incidemment, de bien d’autres. Un régal. x Depuis 2006, Guéret, au cœur du Limousin, est chaque fin septembre le lieu d’une fête littéraire réputée parmi les plus intenses qui soient : les Rencontres de Chaminadour, ainsi nommées d’après le surnom … Lire la suite

Note de lecture : « Le pays disparu » (Nicolas Offenstadt)

Un pays à la brocante : une enquête captivante sur les traces matérielles et mémorielles de la RDA. x « Quand on parcourt l’ancienne RDA, partout, ou presque, s’engagent ainsi des conversations, autour de « traces », de souvenirs, de petits lieux, d’objets. Souvent, aussi, des anciens de l’Est tiennent à rappeler ce qui fut alors réalisé, ou simplement … Lire la suite

Note de lecture : « Omon Ra » (Viktor Pelevine)

Une farce monumentale et déjantée sur la véritable nature du programme spatial soviétique. x RELECTURE Omon n’est pas un nom très fréquent, ni peut-être le meilleur qui soit. Il m’a été donné par mon père, qui a travaillé toute sa vie dans la milice et voulait que je devienne milicien comme lui. « Tu comprends, Omka, … Lire la suite

Note de lecture : « Ienisseï » (Christian Garcin)

La descente d’un singulier fleuve sibérien, et une incursion en Biélorussie, par un grand voyageur toujours incisif. x Le 22 juillet 2012, au moment même où, à l’initiative des mouvements « Famille, Amour, Patrie », « Concile populaire », « Pour la foi orthodoxe », ainsi que d’autres organisations orthodoxes et patriotiques, plusieurs centaines de personnes, dont l’archiprêtre Vsevolod Tchapline, chef … Lire la suite

Note de lecture : « Adar » (Collectif)

La quintessence collective, naturelle ET enrichie, de Yirminadingrad. x L’un des plus beaux mystères de la création littéraire – et l’un de ceux que je préfère, en tout cas – est sans doute celui de la solidité des constructions imaginaires que nous proposent les grands inventeurs, de leur épaisseur et de leur authentique résilience aux … Lire la suite

Note de lecture : « Le noyau blanc » (Christoph Hein)

La débâcle d’un intellectuel précaire, naïf et obsolète, au royaume de l’argent. x Enseignant à l’université de Leipzig, Rüdiger Stolzenburg s’approche de la soixantaine. Cet intellectuel précaire n’a obtenu à ce stade de sa carrière qu’un demi-poste de professeur dans un département aujourd’hui fragilisé par l’orientation de l’université vers un enseignement uniquement «rentable». Menacé de … Lire la suite

Note de lecture : « La maison haute » (Anne Nivat)

Apparatchiks décrépits et nouveaux riches : la visite intime d’un gratte-ciel de Moscou après l’effondrement de l’Union Soviétique. x Quatrième livre de l’auteur publié en 2002 aux éditions Fayard, «La Maison haute» de la journaliste, écrivain et reporter de guerre Anne Nivat qui est surtout connue pour ses livres sur les guerres, en Tchétchénie, en Irak … Lire la suite