☀︎
archives

Surnaturel

Ce tag est associé à 21 articles

Note de lecture : « Le château d’Eymerich » – Eymerich 7 (Valerio Evangelisti)

Un château castillan kabbalistique comme nexus des forces potentiellement démoniaques qui s’agitent désormais en Eymerich. x Publié en 2001, traduit en 2012 par Sophie Bajard (avec la collaboration de Doug Headline) chez La Volte, le septième tome de la saga Eymerich (dont les principes généraux ont été exposés dans la note consacrée au premier volume, … Lire la suite

Je me souviens de : « L’affaire Charles Dexter Ward » (Howard Phillips Lovecraft)

Lovecraft, les grimoires poussiéreux, l’horreur et la folie. Vieux souvenir d’un premier contact. x C’est par cette nouvelle de 1941 (ou ce court roman, avec ses 185 pages tout de même), traduite en français en 1956 par Jacques Papy chez Présence du Futur, rééditée en 1972 par J’ai Lu, à une époque où l’abondante production … Lire la suite

Note de lecture : « Picatrix – L’échelle pour l’enfer » – Eymerich 6 (Valerio Evangelisti)

La rigueur fanatique d’Eymerich forcée de côtoyer les musulmans d’Espagne, en attendant – pour lui – pire. x Publié en 1998, traduit en français en 2002 par Serge Quadruppani chez Rivages, le sixième volume de la saga Eymerich (dont le principe général de construction a été exposé dans la note à propos du premier d’entre … Lire la suite

Note de lecture : « Cherudek » – Eymerich 5 (Valerio Evangelisti)

Un port de pêche brumeux et énigmatique au centre d’une toile métaphysique, guerrière et politique. x Publié en 1997, traduit en français en 2000 chez Rivages par Serge Quadruppani, le cinquième tome de la saga de l’inquisiteur aragonais Nicolas Eymerich (dont l’ensemble du principe narratif et de la visée est exposé dans la note concernant … Lire la suite

Note de lecture : « Le Mystère de l’inquisiteur Eymerich » – Eymerich 4 (Valerio Evangelisti)

Avec Eymerich, une Sardaigne inconnue, à bien des égards et à bien des époques. Sous l’ombre de Wilhelm Reich. x RELECTURE Publié en 1996, traduit en français en 1999 par Serge Quadruppani chez Rivages, le quatrième volume de la saga Eymerich (dont les principes ont été exposés dans la note de lecture du premier volume, … Lire la suite

Note de lecture : « Le Corps et le Sang d’Eymerich » – Eymerich 3 (Valerio Evangelisti)

Des bûchers de Castres en 1358 aux lointaines menées d’adeptes du Ku Klux Klan, l’horreur se met en place. x RELECTURE Publié en 1996, traduit en français par Serge Quadruppani en 1999 chez Rivages, le troisième roman du cycle Eymerich de Valerio Evangelisti était, il faut bien l’avouer, légèrement décevant. L’intrigue moyenâgeuse (l’une des trois … Lire la suite

Note de lecture : « Les Chaînes d’Eymerich » – Eymerich 2 (Valerio Evangelisti)

Curieuse hérésie savoyarde et amélioration nazie de la race, pour un futur qui déjà déchante avec ce deuxième tome de la saga. x RELECTURE Publié en 1995, traduit en français en 1998 chez Rivages par Serge Quadruppani, le deuxième volume de cette immense saga, après « Nicolas Eymerich, inquisiteur » (à la note de lecture duquel je … Lire la suite

Note de lecture : « Nicolas Eymerich, inquisiteur » – Eymerich 1 (Valerio Evangelisti)

L’Inquisiteur du Moyen-Âge comme creuset essentiel de ce que les « mauvais genres » peuvent dire du monde comme il va ou non. x RELECTURE Publié en 1994, traduit en français en 1998 chez Payot & Rivages par Serge Quadruppani, et désormais disponible avec l’ensemble du cycle chez La Volte, ce roman de l’Italien Valerio Evangelisti marque … Lire la suite

Note de lecture : « Intérieur nuit » (Marisha Pessl)

Tours et détours d’un cinéaste reclus, mise en scène du pouvoir de l’imaginaire construit ou en roue libre. x Publié en 2013, traduit en français en 2015 par Clément Baude chez Gallimard, le très attendu deuxième roman de l’Américaine Marisha Pessl, après l’énorme succès de « La physique des catastrophes » (2006), devait relever un défi impressionnant, … Lire la suite

Note de lecture : « L’été des noyés » (John Burnside)

Magnifique roman sur l’illusion aux allures de thriller, baigné par la lumière hypnotique de l’été du Grand Nord.   Liv la narratrice, une jeune femme âgée de dix-huit ans au moment des événements, et qui raconte cette histoire dix ans plus tard, vit avec sa mère Angelika Rossdal, une artiste peintre aussi réputée pour son œuvre que pour … Lire la suite