☀︎
archives

Souvenirs

Ce tag est associé à 23 articles

Note de lecture : « Ustrinkata » (Arno Camenisch)

Un chef-d’oeuvre de poésie du quotidien et de la mémoire s’étendant loin au-delà du bistrot, au fond du canton des Grisons, à boire naturellement d’un cul sec. x Comment ça de l’eau, dit la Tante à la grande table des habitués dans l’Helvezia, elle fixe l’Alexi, mais t’es marteau. Elle secoue la tête et glisse … Lire la suite

Note de lecture : « Rivière tremblante » (Andrée A. Michaud)

Des enfants disparaissent. Celles et ceux qui restent composent plutôt mal que bien avec leur tristesse et leur culpabilité. Un étrange thriller mélancolique sous les frondaisons et les orages. x C’était notre rituel, cet été-là. Un jour sur deux, avant de souper, on se rendait au dépanneur d’Yvonne Leclerc s’acheter un Sprite ou une orangeade … Lire la suite

Note de lecture : « Jamais » (Véronique Bergen)

Dans un rapport mère-fille fantasmé et jusqu’au-boutiste, depuis un lit d’hôpital, en une heure pile de monologue véhément et hilarant, une vérité crue de l’essence du langage. x La fenêtre donne sur la guerre qui a décimé mon enfance, la fenêtre donne sur les cris de ma mère. Mes mains empoignent la crémone mais, vidées … Lire la suite

Note de lecture : « Mauvais œil » (Marie Van Moere)

Blanchiment et aquaculture, haines recuites et souvenirs obsédants : une cinglante et surprenante enquête criminelle à Ajaccio. x Ça sent l’urine, celle qui a mariné longtemps. Au pied de ce pilier du parking souterrain de la rue de l’Étoile, dans le 17e, l’ammoniaque collée au béton répand son âcreté, s’accroche aux jambes de pantalon, vole … Lire la suite

Note de lecture : « Cinéma inferno » (Jean-Marc Flahaut & Frédérick Houdaer)

Une exploration poétique rusée des faces infernales du septième art, en chacun de nous. x BANDE-ANNONCE dans un monde sans avenir où la frontière entre le bien et le mal n’existe plus dans une société déchirée par la violence où le mot justice n’a plus aucun sens dans une ville livrée au chaos où règne … Lire la suite

Note de lecture : « El Clínico » (Kiko Herrero)

Divagation et souvenirs aux portes de la mort, entre réalité et fantasmes. x En voyage dans sa ville natale de Madrid au moment de l’Épiphanie, Kiko Herrero, narrateur d’« El Clínico», est victime d’un malaise grave au milieu de cette nuit de cadeaux et d’ivresse générale, et découvre aux urgences de l’hôpital qu’une tumeur au poumon ne … Lire la suite

Note de lecture : « L’École d’impiété » (Aleksandar Tišma)

Quatre nouvelles d’une ex-Yougoslavie marquée par l’Histoire longue et par les méandres bureaucratiques, projetés dans l’intimité de la mémoire mélancolique. x C’est lors de la récente (13 juillet) soirée « Littératures d’ex-Yougoslavie » à la librairie Charybde (129 rue de Charenton 75012 Paris) qu’Emmanuel Ruben a inclus parmi ses choix roboratifs le travail d’Aleksandar Tišma, permettant à … Lire la suite

Note de lecture : « Salud y anarquia » (Joel Kuortti)

Une saisissante poésie de la persistance intime de l’imaginaire anarchiste espagnol. x C’est aux éditions du Zaporogue de Sébastien Doubinsky que l’on doit ce bref recueil de poésie, publié en 2010, du Finlandais Joel Kuortti, par ailleurs docteur en philosophie, directeur de l’école de traduction de l’université de Turku, et spécialiste en études postcoloniales, particulièrement … Lire la suite

Note de lecture : « Sanguines » (Pascale Pujol)

Rituels de domination et interdits subtils autour des imaginaires multiples du sang menstruel. x Autrice découverte relativement récemment ici, par deux belles nouvelles insérées dans les anthologies collectives Antidata « Parties communes » (2016) et « Petit ailleurs » (2017), Pascale Pujol nous offre son deuxième recueil de nouvelles, toujours chez Quadrature, trois ans après « Fragments d’un texto amoureux », … Lire la suite

Note de lecture bis : « Black Village » (Lutz Bassmann)

Dans le noir fragilement tenu à distance, 31 récits interrompus pour retrouver peut-être le sens du temps. x Très lentement, Goodmann fit de la lumière. Il avait sur lui des poudres et des graisses qu’il avait transportées depuis plusieurs années au fond de ses poches, les protégeant de la pluie et de la poussière et … Lire la suite