☀︎
archives

Solidarité

Ce tag est associé à 42 articles

Note de lecture : « Lunaisons vénitiennes » (Paolo Barbaro)

Mois après mois durant un an, le double chant cruellement menacé d’une Venise de pierre, de bois, d’eau et d’humain. x Jusqu’à hier, ils étaient bleu-vert, verts, verdâtres ; les canaux de la lagune avaient entamé leurs semaines de grâce, à la fin de l’hiver. Au large, limpides et lumineux, les grands plans d’eau entre … Lire la suite

Note de lecture : « Requiem pour une apache » (Gilles Marchand)

Une fable alerte, poignante et paradoxalement enjouée pour un moment bien particulier de la vie de certains humiliés et offensés – lorsque la farce et le tragique se mêlent si étroitement dans la poésie et dans la musique. x Parution : 21 août 2020 Il aurait fallu commencer par le début mais le début, on … Lire la suite

Note de lecture : « La tombe des lucioles » (Nosaka Akiyuki)

Deux redoutables nouvelles de 1967-1968 : la mort de faim de deux enfants en 1945, vingt ans avant le succès mondial de son adaptation en dessin animé, et l’auto-humiliation face à l’Amérique, vingt ans après la « fin » de la guerre. x Dos voûté en appui contre le béton dénudé sous la mosaïque tombant en capilotade … Lire la suite

Note de lecture : « Dans la tempête virale » (Slavoj Žižek)

Une réflexion sur des mécanismes de solidarité mondiale et de remédiation globale qui appelleraient un véritable communisme du XXIe siècle. x Depuis 1989 au moins, et son « The Sublime Object of Ideology » (toujours non traduit en français, me semble-t-il), le philosophe slovène, marxiste et lacanien Slavoj Žižek s’est imposé par, et nous enchante régulièrement de … Lire la suite

Note de lecture : « À la ligne – Feuillets d’usine » (Joseph Ponthus)

L’étonnante et superbe poésie prolétaire d’un journal d’intérimaire dans l’agro-alimentaire breton. x En entrant à l’usine Bien sûr j’imaginais L’odeur Le froid Le transport de charges lourdes La pénibilité Les conditions de travail La chaîne L’esclavage moderne Je n’y allais pas pour faire un reportage Encore moins préparer la révolution Non L’usine c’est pour les … Lire la suite

Note de lecture : « La Loi de la mer » (Davide Enia)

Avec les sauveteurs en mer, professionnels et bénévoles, à Lampedusa. x J’avais rencontré le plongeur chez un ami. Mais il n’y avait que nous deux. La première et persistante sensation était celle-ci : c’était un géant. Il avait dit tout de suite : « Pas d’enregistrement. » Assis à l’autre bout de la table, il croisait les … Lire la suite

Note de lecture : « La complainte de Foranza » (Sara Doke)

Lorsque le progrès technique et un féminisme combatif et inventif viennent secouer en beauté la fantasy d’un Moyen-Âge italien tardif. Rusé et somptueux. x Je déteste profondément mon prénom, Aphrodisia, qu’y a-t-il de pire ? C’est un prénom plein de promesses que je n’ai aucune intention de tenir. Un prénom de catin. Un prénom qui … Lire la suite

Note de lecture : « L’âge de la première passe » (Arno Bertina)

Auprès des jeunes prostituées de Pointe-Noire et de Brazzaville, une étonnante leçon d’empathie, d’humilité, de langage et de littérature. x x Après un premier atelier d’écriture dans un lycée de Pointe-Noire (au « petit » Congo, ou Congo « Brazzaville », pour le différencier de son gigantesque voisin de l’autre côté du fleuve, le « grand » Congo, l’ex-Congo « Kinshasa », aujourd’hui … Lire la suite

Note de lecture : « Vernon Subutex » (Virginie Despentes)

Le roman-fleuve de la déchéance d’un disquaire, et des surprenants rebondissements de sa clochardisation. Savoureux et souvent hilarant malgré des longueurs et des essoufflements. x Recevant sa radiation, Vernon s’était dit que ça allait peut-être le motiver pour trouver « quelque chose ». Comme si l’aggravation de sa précarité pouvait avoir une influence bénéfique sur sa capacité … Lire la suite

Note de lecture : « La vie en chantier » (Pete Fromm)

Poignant et sans aucune mièvrerie, dur et sensible, le récit d’une reconstruction, d’un père, d’un bébé, des amitiés et de l’amour. x Lorsqu’elle le lui dit, Taz est à genoux ; à force de manier le marteau ses bras vibrent, palpitent et picotent. Il lève les yeux, les oreilles bourdonnantes, la pince à levier et … Lire la suite