☀︎
archives

Silence

Ce tag est associé à 12 articles

Note de lecture : « Attente sur la mer » (Francesco Biamonti)

Un capitaine italien au long cours qui aspire à une retraite précoce et à l’amour, peut-être. Un dernier cargo discret pour la Bosnie. Un très grand texte de silence et de mer. x x Le car le laissa en bas de Pietrabruna. Ses deux compagnons de voyage disparus derrière le tournant, il posa la valise … Lire la suite

Note de lecture : « Cent seize Chinois et quelques » (Thomas Heams-Ogus)

Au cœur des Abruzzes, l’écriture superbe et inattendue d’un épisode peu connu de la tragique farce mussolinienne. x Il faudrait imaginer une bille de plomb, noire à en capter toute la lumière du jour, dense de son poids et de sa chaleur mêlés, confondus. Il faudrait l’imaginer immobile. Son socle serait une montagne. Une montagne … Lire la suite

Note de lecture : « Ulla ou l’effacement » (Andréas Becker)

De l’agonie silencieuse d’une femme et d’une mère, extraire une signification puissante et une tendresse subtile. x Elle, elle était allongée sur le canapé, sur le dos, une main sur son ventre bombé d’eau. C’était ça, elle, là. Elle n’était rien d’autre que ça, là, le canapé contre un mur blanc, un mur vide. C’était … Lire la suite

Note de lecture : « Hôtel rouge » (Maria Efstathiadi)

Une fabuleuse mobilisation poétique d’un être à facettes pour surmonter les silences de la mémoire d’enfant. x « Hôtel rouge » est peut-être un récit d’enfance, celui d’une fillette de la bourgeoisie athénienne, nichée au sein d’une famille où les convenances semblent – mais en est-on certain ? – avoir eu depuis longtemps raison de l’amour. C’est … Lire la suite

Note de lecture : « Un autre monde » (Alfons Cervera)

Un magnifique combat pour comprendre, par-delà la mort, les silences d’un père taiseux. x La photographie a jauni. Si ça se trouve, tu ne te la rappelles même pas. Tu me l’as dit à un moment : parfois certaines choses se passent comme si elles se produisaient hors du temps. Je ne sais pas de … Lire la suite

Note de lecture : « Le 20 novembre » (Lars Norén)

La terrifiante invective soliloquée d’un adolescent se préparant à lancer une fusillade dans son lycée. x Là, vous allez me regarder Et vous souvenir de moi Silence Pour l’instant il y en a pas beaucoup qui me connaissent Mais aujourd’hui je vais vous montrer Je vais vous montrer Je veux que mon visage soit gravé … Lire la suite

Note de lecture : « Les Venues » (Jérôme Lafargue)

La douleur de l’exil et la force de l’espoir saisies en un instant magique entre dune et pinède. x Un homme seul sur la dune d’une plage landaise, le regard fixé sur l’horizon marin. Deux gamins qui jouent au foot à proximité. Un minuscule village isolé de tout ou presque, entre estran et pinède à … Lire la suite

Note de lecture : « Bartleby et compagnie » (Enrique Vila-Matas)

Un livre sur la non-littérature qui donne envie de ne jamais cesser de lire. x «I would prefer not to.» x Le narrateur de «Bartleby et compagnie» a renoncé à la littérature depuis vingt-cinq ans, suite au traumatisme de la réaction de son père à la publication de son premier roman, un roman sur l’impossibilité … Lire la suite

Note de lecture : « Je n’ai pas eu le temps de bavarder avec toi » (Brahim Metiba)

Intense dialogue solitaire du fils, au fil des bus, en l’absence du père, jouant de la futilité pour traquer les bribes d’un sens espéré. x À paraître le 15 octobre prochain chez Mauconduit, cette « suite » du subtil et poignant « Ma mère et moi » de Brahim Metiba reprend le fil du récit quasiment là où il … Lire la suite

Note de lecture : « Un homme qui dort » (Georges Perec)

Le détachement du monde d’un jeune homme, ou comment écrire pour dissoudre le réel. x En épigraphe à «Un homme qui dort», publié en 1967 aux éditions Denoël, juste après «Les choses», on peut lire cet extrait des Méditations sur le péché de Franz Kafka : «Il n’est pas nécessaire que tu sortes de ta maison. … Lire la suite