☀︎
archives

Services secrets

Ce tag est associé à 26 articles

Note de lecture : « La guerre en douce » (Frederik Pohl)

Un roman de 1981, un peu raté mais néanmoins fort intéressant, avec glissement énergique de l’action secrète des Etats. x RELECTURE Publié en 1981, traduit (remarquablement) en français en 1986 par Nathalie Serval chez La Découverte, ce roman de Frederik Pohl est un bon exemple de la manière dont l’auteur, régulièrement, sut s’emparer d’idées prometteuses … Lire la suite

Note de lecture : « Épopée » (Marie Cosnay)

Ziad et Zelda de retour dans un roman policier mutant et poétique, où les géopolitiques flottantes de l’avidité ordinaire et du crime organisé se recouvrent impitoyablement. x Trois ans après « Cordélia la guerre », Marie Cosnay pousse encore plus loin, plus fort, plus intensément, son travail de reconstruction et de ré-imagination de l’enquête policière procédurale contemporaine, … Lire la suite

Note de lecture : « La dissipation – Roman d’espionnage » (Nicolas Richard)

Enquête à propos d’enquêtes : de quoi la traque publique d’un privé éventuellement joueur est-elle le nom ? x C’est par phases. Il y a des moments où je sonde un sujet en particulier, et je fais des trouvailles intéressantes. Alors ma curiosité est satisfaite et je n’y pense plus. De longues périodes peuvent s’écouler … Lire la suite

Note de lecture : « Tombal Cross – Destination Mervyn Peake » (Nicole Caligaris & Albert Lemant)

Sercq, sur la trace impossible et fantasmée de Mervyn Peake x Mon nom figurait au fichier d’une organisation que je ne nommerai pas. Nous étions un certain nombre à opérer sous alias pour des missions de renseignement dont nous ignorions le plus souvent le sens et la portée. En général chacun travaillait seul et rapportait … Lire la suite

Note de lecture : « Le Dernier Amour du lieutenant Petrescu » (Vladimir Lortchenkov)

Une farce débridée et poétique de la mélancolie tchékiste et de la paranoïa marchandisée. x – Réponds, salopard, où t’as foutu le magnétophone ? Le petit homme basané en pantalon crasseux, dont la couleur n’était identifiable qu’à une inscription – « Green jeans » – au niveau de l’aine, poussa un gémissement plaintif. Quant au lieutenant Petrescu, … Lire la suite

Note de lecture : « Nexus » (Ramez Naam)

« The Manchurian Candidate » à l’âge du post-humain en gestation. Captivant et enlevé. x Publié en 2012, traduit remarquablement en français en 2013 aux Presses de la Cité par Jean-Daniel Brèque, le premier roman de l’informaticien américain d’origine égyptienne Ramez Naam, par ailleurs auteur d’un essai remarqué, « More Than Human: Embracing the Promise of Biological Enhancement » … Lire la suite

Note de lecture : « Lazar » (Olivier Benyahya)

Commando méticuleusement flou pour un interrogatoire vital, somptueuse mise en scène de la mort du langage. x x Publié en mars 2016 chez l’éditeur singulier – qui mérite à cet égard parfaitement son nom -, le quatrième roman d’Olivier Benyahya s’impose comme objet littéraire particulièrement étonnant, nanti d’une force redoutable. Saisir, très partiellement sans doute, … Lire la suite

Note de lecture : « Dawa » (Julien Suaudeau)

La misère au service de la vengeance, en habit religieux de circonstance, tandis que les pouvoirs s’empiffrent de leur mieux. x Publié en 2014 chez Robert Laffont, le premier roman de Julien Suaudeau, qui enseigne le français aux États-Unis depuis 2006, , a connu une gloire médiatique soudaine à l’automne dernier, lorsque les attentats du … Lire la suite

Note de lecture : « Madame Courage » (Serge Quadruppani)

Mafieux, salafistes, services corrompus et investisseurs pour la troisième enquête de Simona Tavianello. x Publié à l’automne 2012, toujours au Masque, le troisième volet des enquêtes de la formidable commissaire italienne anti-mafia Simona Tavianello, créée en 2010 par Serge Quadruppani, débute par… sa démission, suite à une réprimande reçue lors de son interposition dans un … Lire la suite

Note de lecture : « Milieu hostile » (Thierry Marignac)

Dessaignes, désespéré, retourne aux magouilles de l’Ukraine post-soviétique. x Publiée fin 2011 chez Baleine, la suite de « Renegade Boxing Club » permet au lecteur de retrouver le héros de Thierry Marignac, Dessaignes, ayant quitté New York pour revenir, par amour et par désespoir, courtiser son ancienne conquête, « l’Infirmière » dans une Crimée où les tensions russo-ukrainiennes sont … Lire la suite