☀︎
archives

Serge Quadruppani

Ce tag est associé à 35 articles

Note de lecture : « Les derniers jours des fauves » (Jérôme Leroy)

Au bord du gouffre, lorsque les grands monstres continuent largement à se vautrer dans la cupidité et le cynisme. Un régal d’humour noir, d’empathie et de pénétration politique. x Nathalie Séchard, cheffe des armées, grande maîtresse de l’ordre national de la Légion d’honneur, grande maîtresse de l’ordre national du Mérite, co-princesse d’Andorre, première et unique … Lire la suite

Note de lecture : « Mort en pleine mer et autres enquêtes » – Montalbano 27 (Andrea Camilleri)

Huit nouvelles particulièrement savoureuses issues de la jeunesse de notre commissaire sicilien préféré. x Ils étaient assis sur la véranda, à parler de choses et d’autres, quand Livia, soudain, sortit une phrase qui surprit Montalbano. – Quand tu seras vieux, tu te comporteras pire qu’un chat routinier, dit-elle. – Pourquoi ? demanda le commissaire, éberlué. … Lire la suite

Note de lecture : « Contre le développement personnel » (Thierry Jobard)

Une charge salutaire, sérieuse et hilarante, envers l’un des emblèmes tous azimuts de l’individualisme concurrentiel et de la marchandisation à outrance, sous nombre de ses multiples déguisements. x Le développement personnel est probablement l’une des plus belles inventions de notre temps. Il serait injuste de ne pas reconnaître les bénéfices qu’il procure et de ne … Lire la suite

Note de lecture : « C’est beau, la guerre » (Youssouf Amine Elalamy)

Fuir les bombes et la misère pour risquer sa vie sur les chemins liquides de l’exil, et espérer plus tard une réparation qui se dérobe : un puissant roman en forme d’épopée macabre, nimbée d’humour du désastre, pour nous confronter à ce que trop persistent à nier. x Dieu que c’est beau, la guerre vue … Lire la suite

Note de lecture : « Manu militari ? » (Tristan Leoni)

Luttant intelligemment contre les caricatures de toute nature, une captivante analyse marxisante de ce qu’est l’armée française d’aujourd’hui. x Nous sommes, paraît-il, « en guerre ». Dans ces rues de Paris où jusque-là les militaires déambulaient paisiblement a même résonné le tac-tac caractéristique de la kalachnikov. La guerre, qu’elle soit civile, continentale ou mondiale, refait progressivement surface … Lire la suite

Note de lecture : « Le coup d’état d’urgence » (Arié Alimi)

Un ouvrage particulièrement salutaire pour faire le point sur la manière dont la politique de la peur instrumentalise l’urgence et pratique l’illégalisme de précaution. « Essayer de ne plus rien lâcher désormais ». x x L’état d’urgence est, par définition, un état d’exception. Un état d’exception qui n’est plus si exceptionnel que cela tant sa fréquence s’accentue … Lire la suite

Note de lecture : « La pyramide de boue » – Montalbano 26 (Andrea Camilleri)

Des canalisations géantes, des chantiers de BTP en souffrance, de la pluie, de la boue et un cadavre signifiant, pour une vingt-sixième enquête toujours savoureuse et nettement plus vivace, malgré la quasi-absence de l’éternelle Livia, que les deux précédentes. x Le coup de tonnerre fut si fort que Montalbano, non content de subir un réveil … Lire la suite

Note de lecture : « Sœur(s) » (Philippe Aigrain)

Entre surveillance informatique de masse et hasard politique oscillant entre métaphore et fantastique, un conte technique opérant à la fois facétieusement et à très grande profondeur, en mobilisant la poésie, l’amour et le gratuit face à ce qui écrase comme par réflexe. x 1. LUI Le mail arrive un lundi matin vers 10 h. Le … Lire la suite

Note de lecture : « Les diplomates » (Baptiste Morizot)

Un travail humble et révolutionnaire, appuyé sur les modalités pratiques de la cohabitation avec les loups, pour repenser fondamentalement notre rapport au vivant. x Il s’agit avant tout d’un problème géopolitique : réagir au retour spontané du loup en France, et à sa dispersion dans une campagne que la déprise rurale rend presque à son … Lire la suite

Note de lecture : « Art is Fear » (Frédérique Toudoire-Surlapierre)

Peur dans l’art et art de la peur : une exploration tonique à la croisée de la philosophie et de la pop culture. x La seule chose à craindre, c’est d’avoir peur (Franklin D. Roosevelt). Au-delà du goût d’un bon mot, puisqu’on joue bien à se faire peur, cette déclaration de Roosevelt, où l’on reconnaît … Lire la suite